The UAE will host Expo 2020!
  • Arabic
  • French
  • German
  • Spanish
Parrainé par le Conseil national des médias

Reportages

Un satellite de Dubaï capte une image de La Mecque depuis l’espace

posted on 03/07/2015


Alors que les musulmans du monde entier célèbrent le Ramadan, l’un des satellites de Dubaï a capté une image remarquable de La Mecque de très haut au-dessus de la Terre.

L’image à résolution spatiale d’un mètre, qui a été diffusée mercredi par le Centre spatial Mohammed Bin Rashid, marque l’arrivée du mois saint du Ramadan en offrant une perspective unique de ce lieu saint.

DubaiSat-2, qui a été lancé en 2013 dans le but de capter des images à haute résolution, est le second satellite d’observation appartenant aux E.A.U. à avoir été placé en orbite autour de la Terre.

Il a été construit principalement par des ingénieurs émiriens basés à Dubaï et en Corée. Pour ce projet, l’équipe d’ingénieurs émiriens a joué un rôle capital au niveau de la conception et de la fabrication du satellite, tout en travaillant aux côtés de ses homologues coréens.

Les images seront utilisées pour des projets environnementaux, l’urbanisme et le développement des infrastructures, la gestion des catastrophes, la cartographie, la recherche scientifique et la préparation de rapports spécialisés.

Le prochain projet du centre, DubaiSat-3, devrait être lancé en 2017. – The National - http://www.thenational.ae/uae/heritage/dubai-satellite-captures-image-of-mecca-from-space

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Mohamed bin Zayed reçoit l’équipe Abu Dhabi Ocean Racing

posted on 03/07/2015



Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprême des forces armées des E.A.U., a reçu ce soir au Palais Al Bateen les membres de l’équipe Abu Dhabi Ocean Racing (équipe de course à la voile d’Abu Dhabi), qui a remporté la Volvo Ocean Race (VOR) à Göteborg (Suède).

Lors de la réception, à laquelle assistait S.A. Cheikh Saud bin Rashid Al Mu'alla, membre du Conseil suprême et Souverain d’Umm Al Qaiwain, Cheikh Mohamed a souhaité la bienvenue aux membres de l’équipe et échangé avec eux des vœux à l’occasion du mois saint du Ramadan. Il les a félicités d’avoir remporté la course et leur a souhaité un grand succès dans les épreuves futures.

Cheikh Mohamed a salué la détermination des membres de l’équipe, observant que les exploits sportifs étaient nécessaires pour préserver l’image des E.A.U. sur la scène internationale.

Les membres de l’équipe qui ont remporté la course à bord de leur bateau Azzam ont remercié Cheikh Mohamed du soutien illimité qu’il apporte aux différents sports pratiqués aux E.A.U. et ont pris l’engagement de maintenir leur succès dans les compétitions futures.

L’équipe Abu Dhabi Ocean Racing a remporté un double triomphe historique en décrochant le titre de vainqueur global de la course et en obtenant également le trophée de la régate in-port.

Étaient présents S.A. Cheikh Hamdan bin Zayed Al Nahyan, représentant du Souverain dans la Région Ouest, Mohammed Ahmed Al Murr, président du Conseil national fédéral (FNC), S.A. Cheikh Hazza bin Zayed Al Nahyan, conseiller à la sécurité nationale et vice-président du Conseil exécutif d’Abu Dhabi, S.A. Cheikh Nahyan bin Zayed Al Nahyan, président du conseil d’administration de la Fondation caritative et humanitaire Zayed bin Sultan Al Nahyan, S.A. le général de corps d’armée Cheikh Saif bin Zayed Al Nahyan, vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, S.A. Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, vice-Premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, S.A. Cheikh Hamed bin Zayed Al Nahyan chef de la cour du Prince héritier d’Abu Dhabi, S.A. Cheikh Khalid bin Zayed Al Nahyan président du conseil d’administration du Haut organisme Zayed d’aide humanitaire et d’allocation pour besoins particuliers (ZHO), S.A. le Dr Cheikh Sultan bin Khalifa Al Nahyan, conseiller auprès du Président des E.A.U., S.A. Cheikh Mohammed bin Khalifa Al Nahyan, membre du Conseil exécutif, Cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, ministre de la Culture, de la Jeunesse et du Développement social, Cheikh Ahmed bin Saif Al Nahyan et Cheikh Sultan bin Tahnoun Al Nahyan, président du Département des transports d’Abu Dhabi et président de la Direction du tourisme et de la culture d’Abu Dhabi. – Agence de presse des Émirats, WAM -http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282752670.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Abdullah bin Zayed rencontre l’ancien Premier ministre d’Écosse

posted on 03/07/2015


LONDRES : S.A. Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ministre émirien des Affaires étrangères, a rencontré hier l’ancien Premier ministre d’Écosse, Alex Salmond. Au cours de leurs entretiens, ils ont passé en revue les relations bilatérales actuelles entre les E.A.U. et le Royaume-Uni, ainsi que les moyens de les renforcer dans l’intérêt des deux pays et peuples amis.

Ils ont également échangé leurs points de vue concernant les derniers développements sur les scènes régionale et internationale.

Parmi les personnes qui ont assisté aux entretiens se trouvaient Abdul Rahman Ghanim Al Mutaiwee, l’ambassadeur des E.A.U. au Royaume-Uni et Khaldoun Al Mubarak, président de l’Autorité des affaires exécutives. – Agence de presse des Émirats, WAM -http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282757786.html



Abdullah bin Zayed et son homologue britannique s’entretiennent des relations bilatérales entre les deux pays

LONDRES, 2 juillet, 2015 (WAM) – S.A. Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ministre émirien des Affaires étrangères, s’est entretenu hier, à Londres, avec le secrétaire d’État britannique aux Affaires étrangères, Philip Hammond, au sujet des relations bilatérales actuelles entre les E.A.U. et le Royaume-Uni, et des moyens de les renforcer dans le meilleur intérêt des deux peuples et pays amis.

Les deux parties ont examiné les liens historiques spéciaux des deux pays et leur coopération bilatérale dans les domaines politique, économique, culturel et des investissements, ainsi que les moyens de les renforcer au profit de leurs intérêts communs.

Ils se sont également penchés sur les questions de coordination et de consultation concernant plusieurs dossiers internationaux, en accordant une priorité absolue aux moyens de lutter contre les organisations terroristes. Ils ont également souligné l’importance de déployer tous les efforts requis pour rétablir la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

Les deux parties ont en outre échangé leurs points de vue concernant les derniers développements sur les scènes régionale et internationale. Abdul Rahman Ghanim Al Mutaiwee, l’ambassadeur des E.A.U. au Royaume-Uni a assisté aux entretiens. – Agence de presse des Émirats, WAM -http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282756827.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

La MBRF dévoile des informations sur des livres d’auteurs émiriens traitant du Japon

posted on 03/07/2015


La Fondation Mohammed bin Rashid Al Maktoum (MBRF) a communiqué des informations sur trois ouvrages que des écrivains émiriens sont en train d’écrire après leur visite au Japon fin avril, sous la catégorie Writers Exchange du Programme international de Dubaï pour l’écriture lancé par la MBRF, qui a pour objet d’encourager les talents arabes à présenter le fruit de leurs efforts créatifs à la communauté locale et internationale.

Dans leurs livres, les écrivains Mohsin Suleiman, Alhonof Mohammed et Talal Salem, présentent dans les moindres détails la culture, l’histoire et la vie sociale au Japon, sur la base de ce qu’ils ont pu vivre et observer durant leur séjour de trois semaines dans ce pays.

Jamal bin Huweireb, directeur général de la MBRF, a déclaré : « Les écrivains émiriens ont une idée précise de la forme que prendront leurs œuvres littéraires une fois terminées, lesquelles résument leur expérience de la vie au Japon. Ils traitent de sujets qui mettent en valeur l’éthique culturelle des Japonais et la manière dont ils concilient leur vie professionnelle et leur vie privée, ainsi que leur poésie et leurs œuvres théâtrales ».

À travers sa catégorie Writers Exchange, le Programme international de Dubaï pour l’écriture vise à améliorer les capacités littéraires des jeunes écrivains émiriens et arabes, ainsi qu’à enrichir le mouvement culturel aux E.A.U. et dans le monde arabe.

Il présente également les expériences des écrivains internationaux aux E.A.U. afin de renforcer les échanges culturels entre les E.A.U. et les autres pays du monde et de diffuser des connaissances au sujet des civilisations et des cultures des différents peuples. – Agence de presse des Émirats, WAM -http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282726141.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Solar Impulse 2 décolle de Nagoya pour entamer sa traversée du Pacifique

posted on 30/06/2015




L’équipe qui a travaillé sur Solar Impulse 2, l’avion solaire qui tente de faire le tour de la Terre, a poussé un soupir de soulagement, lundi soir, quand l’avion s’est envolé à destination d’Hawaï.

Le 1er juin, alors qu’il essayait de traverser le Pacifique de Nankin (Chine) à Hawaï, le copilote André Borschberg a été contraint d’atterrir à Nagoya (Japon), après s’être heurté à un front orageux.

La traversée du Pacifique, longue de 8 172 kilomètres et qui représente la septième étape du voyage de l’avion, devait être le plus long vol solaire du monde, en distance et en durée.

Le contretemps n’a donc pas empêché de battre un nouveau record.

Le 25 juin, le copilote Bertrand Piccard a confié à la Tribune de Genève que l’avion ne disposait que d’une courte période de temps pour poursuivre son voyage. Au-delà de cette période, il devra passer l’hiver dans un hangar.

M. Piccard a déclaré qu’à partir de début août les journées seraient trop courtes pour permettre à l’avion solaire de traverser le Pacifique, puis l’océan Atlantique, sans courir de risques.

Après un atterrissage imprévu, on a découvert que les ailes de l’avion avaient été endommagées par le vent et la pluie, mais ces problèmes ont été rapidement résolus.

La tentative précédente de poursuivre le voyage, le 24 juin, avait dû être abandonnée en raison des conditions météorologiques.

M. Borschberg, qui avait effectué 44 heures de vol avant d’atterrir à Nagoya, a repris les commandes de l’avion au départ du Japon, d’où il a décollé vers 22h00, heure émirienne.

L’avion, sponsorisé par Masdar, a commencé son tour du monde au départ d’Abu Dhabi le 9 mars. – The National - http://www.thenational.ae/uae/solar-impulse-2-takes-off-from-nagoya-to-begin-pacific-crossing

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les parcs à thème de Dubaï rapporteront près de 5 milliards de dollars d’ici à 2020

posted on 30/06/2015



Les parcs à thème devraient rapporter près de 5 milliards de dollars d’ici à 2020, alors que le pays vise à accueillir autour de 25 millions de touristes durant cette période, selon les organisateurs du salon Dubai Entertainment, Amusement and Leisure (Salon DEAL – Divertissements et loisirs à Dubaï), qui est le lieu d’échange le plus important de la région Moyen-Orient et Afrique pour le secteur des parcs à thème et des loisirs.

« Le secteur des parcs à thème stimule la croissance aux E.A.U. », affirme Abdul Rahman Falaknaz, président de l’IEC et organisateur du Salon DEAL. Il ajoute que le pays devrait retirer de ce secteur des revenus s’élevant à plusieurs milliards de dollars d’ici à 2017.

« Les projets portant sur les divertissements et les loisirs réalisés aux E.A.U. et sur l’ensemble du CCG ont considérablement renforcé la confiance dans ce secteur particulier. Les E.A.U. enregistre une croissance exponentielle du fait de leurs infrastructures de qualité et de l’essor que connaissent leurs secteurs du tourisme et du commerce de détail. Un autre facteur clé est le fait que Dubaï est également en train de s’imposer comme capitale mondiale du marché MICE en raison de son calendrier de manifestations professionnelles qui s’étend sur toute l’année. Cela augmente aussi la fréquentation de manière considérable, car les familles allient aux voyages d’affaires des activités de loisirs, ce qui dynamise encore davantage le secteur des parcs à thème », explique Falaknaz.

Des millions de touristes devraient affluer vers les parcs à thème de Dubaï dont l’ouverture est prévue pour fin 2016. Il s’agit là d’une bonne nouvelle pour les exploitants d’attractions car non seulement ils attireront un plus grand nombre de touristes, mais ils auront la possibilité d’innover et d’amener le secteur des parcs à thème à franchir une nouvelle étape.

« L’industrie des loisirs et des attractions de la région traverse actuellement une très bonne période par rapport aux autres marchés mondiaux. Plusieurs projets, qui sont à différents stades d’élaboration dans la région, devraient prendre forme dans les deux prochaines années. En tant que pionniers dans ce secteur au sein du CCG, nous possédons un produit unique qui connaît un grand succès depuis près de deux décennies – notre argument clé de vente est que nous avons élaboré un concept original qui plaît à la population locale et aux visiteurs du CCG, aux expatriés résidant dans le pays ainsi qu’aux touristes internationaux », précise Ahmad Hussain bin Essa, PDG de Global Village.

On s’attend à ce que le secteur du tourisme connaisse une forte expansion au sein du CCG, alors que de nouveaux projets et aménagements y sont prévus ou en cours de réalisation afin d’accueillir un nombre encore plus important de touristes. Parmi ces projets on citera le plus grand parc à thème couvert d’Oman, Majarat Oman, qui sera en mesure d’accueillir entre 2 500 et 3 000 visiteurs par jour.

« Le secteur des parcs à thème connaît une croissance exponentielle dans les pays du CCG, alors que davantage d’aménagements proposant une composante loisirs et divertissements spécialisée sont mis en œuvre. Les clients visitent plus souvent les parcs à thème couverts que les parcs en plein air. Les exploitants ont révolutionné le secteur en assurant le respect des normes de sécurité les plus strictes et en offrant à leurs clients un meilleur rapport qualité-prix. Au sein du CCG, le secteur met plus l’accent sur le mix de manèges et d’attractions que sur les jeux de rachat ou autres et la vente d’articles exclusifs que proposent les exploitants du monde entier », observe M. Mohammad Attia, DG, GCC - Al-Othaim Leisure.

Les exposants au Salon DEAL 2015 ont signé des contrats d’une valeur de plus de 1,2 milliard de dirhams. Ce salon a enregistré une croissance de 35 pour cent par rapport à l’année dernière, alors que les exposants ont signé des contrats portant sur des produits, des projets, des manèges et d’autres équipements novateurs. Il s’agit là d’un autre indicateur de croissance du secteur.

« DEAL 2016 comprendra par conséquent un pavillon destiné exclusivement aux exploitants d’attractions et consacré aux idées, concepts et solutions couvrant tous les aspects de l’expérience des parcs à thème. Nous adoptons pour ce nouveau pavillon une approche holistique. Ce sera pour les exploitants d’attractions une période passionnante puisque le secteur vise à leur offrir de nombreux avantages afin de les inciter à s’installer dans cette région du monde », observe M. Sharif Rahman, PDG d’IEC. – Agence de presse des Émirats, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282604392.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

L’Ambassade des E.A.U. en Tanzanie supervise le projet Iftar

posted on 30/06/2015



DODOMA : L’ambassade des E.A.U. en Tanzanie supervise la mise en œuvre du projet Iftar par la Société du Croissant-Rouge des Émirats (ERC), ainsi que la distribution de 100 tonnes de dates et de colis du Ramadan, afin de venir en aide au plus défavorisés durant le mois de jeûne du Ramadan.

L’ambassade des E.A.U. assure la mise en œuvre de ce projet annuel de l’ERC sous la supervision d’Abdullah Ibrahim Al Suweidi, ambassadeur des E.A.U. en République-Unie de Tanzanie, en collaboration avec la Fondation islamique, de manière à couvrir la plupart des régions de Tanzanie en axant leur action sur les orphelinats, les mosquées et les communautés qui vivent dans la pauvreté.

L’ambassade a distribué plus de 500 colis alimentaires et organisé en outre de vastes banquets Iftar dans plusieurs mosquées, complexes résidentiels et orphelinats.

Les bénéficiaires du projet de l’ERC ont adressé leurs remerciements et fait part de leur reconnaissance aux dirigeants et à la population des Émirats Arabes Unis. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282577578.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Trois Somaliens tués lors d’un attentat à la voiture piégée contre un convoi humanitaire émirien

posted on 26/06/2015

Trois ressortissants somaliens ont été tués et des dizaines de personnes blessées lorsqu’un groupe de terroristes a fait exploser une voiture piégée visant un convoi humanitaire émirien qui se trouvait à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, a annoncé l’ambassadeur des E.A.U. en Somalie.

Il a précisé qu’aucun des travailleurs humanitaires émiriens qui faisaient partie du convoi n’a été blessé.

L’ambassadeur a ajouté que l’ambassade des E.A.U. est en contact avec les autorités sanitaires émiriennes en vue de l’évacuation aérienne des blessés vers les E.A.U., où ils seront soignés. – Agence de presse des Émirats, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282400846.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Abdullah bin Zayed : la diplomatie émirienne entre dans une nouvelle ère avec des succès diplomatiques remarquables et une Académie de premier ordre

posted on 26/06/2015


S.A. Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ministre des Affaires étrangères et président du Conseil d’administration de l’Académie diplomatique des Émirats, a déclaré que la diplomatie émirienne entre dans une nouvelle ère avec des réalisation notables qui, au cours des quatre dernières décennies, ont contribué au renforcement de la position favorable dont jouit le pays sur la scène internationale en ce qui concerne les affaires étrangères.

S’exprimant, mardi, en marge de la première réunion du Conseil d’administration, S.A. Cheikh Abdullah a souligné le rôle essentiel que jouera l’Académie diplomatique des Émirats (EDA) dans la réalisation des aspirations du pays en matière d’affaires étrangères, affirmant que l’EDA formera un groupe de diplomates hautement qualifiés capables de mettre efficacement en œuvre le programme des E.A.U. en matière d’affaires étrangères et d’assurer leurs intérêts nationaux.

Ont participé à la réunion, qui était présidée par Cheikh Abdullah, les membres du Conseil d’administration, le Dr Anwar bin Mohammed Gargash, ministre d’État aux Affaires étrangères, le Dr Sultan Al Jaber, ministre d’État, membre du Conseil d’administration et directeur général, Ali Mohammad Hammad Al Shamsi, secrétaire général adjoint au Conseil suprême de sécurité nationale, Omar Saif Ghobash, ambassadeur des E.A.U. en Russie, Lana Nusseibeh, représentante permanente des E.A.U. auprès des Nations Unies, et Mohamed Issa Abushahab, directeur du Département de planification des politiques au ministère des Affaires étrangères.

Les membres du Conseil d’administration de l’EDA, qui élaborent et supervisent la direction stratégique de l’Académie, apportent à cette dernière une vaste expérience et un large éventail de compétences. Leurs responsabilités et rôles principaux comprennent l’examen et l’approbation des politiques de l’Académie, ainsi que la supervision de leur mise en œuvre. Parmi leurs autres rôles figurent l’élaboration et la revue de nouveaux programmes d’études et diplômes, l’approbation du budget annuel de l’Académie, l’approbation du système d’incitation et de récompense et la détermination de la structure organisationnelle de l’Académie.

Lors de la première réunion du Conseil d’administration de l’EDA, Cheikh Abdullah a déclaré que l’Académie diplomatique des Émirats reflète la vision du Président Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, et les directives du Vice-Président et Premier ministre, Souverain de Dubaï, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, et de Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprême des forces armées des E.A.U., et vise à doter les Émiriens des moyens nécessaires en leur assurant une formation adéquate et des possibilités de perfectionnement en cohérence avec la vision des dirigeants, laquelle met l’accent sur les investissements dans les ressources humaines nationales afin de renforcer la position favorable du pays et de concrétiser sa vision de figurer au premier rang des nations.

Soulignant les réalisations fondamentales des E.A.U. sur le plan diplomatique, Cheikh Abdullah a observé que le pays avait réussi à communiquer ses messages au niveau mondial. « Nous avons réussi à maintenir nos réalisations grâce au soutien des dirigeants du pays au cours des dernières années. La récente victoire diplomatique qui a conduit à l’exemption de demande de visa d’entrée dans l’espace Schengen pour les citoyens émiriens n’est que le début d’une nouvelle ère de succès que nous cherchons à assurer par l’intermédiaire d’Émiriens hautement qualifiés et rigoureusement formés », a-t-il affirmé.

Et d’ajouter : « Dans notre recherche constante de l’excellence, nous découvrons de nouvelles possibilités. Les diplomates du pays s’efforceront donc en permanence de trouver des moyens novateurs de réaliser les objectifs nationaux des E.A.U., conformément aux aspirations des dirigeants, afin de parvenir à une politique étrangère qui puisse gagner en permanence le respect et l’admiration de la communauté internationale. »

S’exprimant à cette occasion, le Dr Sultan Al Jaber, ministre d’État, membre du Conseil d’administration et directeur général, a affirmé : « L’EDA est considérée comme un pilier essentiel de la diplomatie émirienne car on envisage qu’elle assurera à l’avenir un rôle dynamique dans la formation et le perfectionnement des ressortissants Émiriens de manière à préparer efficacement la prochaine génération de diplomates, qui seront alors en mesure de consolider la position de notre pays au niveau international et de protéger nos intérêts nationaux. Cet objectif sera réalisé dans les prochaines années en fournissant aux stagiaires un cadre leur permettant d’acquérir des compétences, une expérience et des connaissances globales afin d’exceller dans leur carrière, et en leur donnant les moyens de jouer un rôle primordial dans la poursuite des objectifs des E.A.U. en matière d’affaires étrangères. »

Et celui-ci d’ajouter : « Nous adressons nos remerciements aux dirigeants des E.A.U. et leur faisons part de notre reconnaissance pour le vaste intérêt qu’ils portent à l’éducation, ainsi qu’à l’amélioration des capacités des ressources humaines émiriennes et au renforcement de leur rôle dans tous les domaines. J’aimerais remercier S.A. Cheikh Abdullah bin Zayed pour son vif intérêt et son soutien inconditionnel à la diplomatie émirienne, sans compter son rôle de premier plan dans la réalisation de la vision, de la mission et des objectifs de l’Académie diplomatique des Émirats durant sa période de lancement, et au cours des années à venir. »

La réunion du Conseil d’administration a commencé par un tour d’horizon des objectifs de l’EDA et la communication d’informations détaillées sur les diverses activités stratégiques et opérationnelles, outre un exposé très complet. La réunion a également inclus une visite des locaux de l’Académie et la présentation du corps enseignant de l’EDA et du personnel de chaque département.

Le Conseil d’administration a aussi débattu des projets futurs de l’EDA et du processus de mise en œuvre de ses objectifs, de sa vision et de sa mission, lesquels visent à faire de l’Académie un centre d’excellence reconnu en matière de développement des capacités diplomatiques, afin d’appuyer les objectifs de la politique étrangère des E.A.U. en assurant une formation percutante et en diffusant la recherche et le leadership intellectuel. Le Conseil d’administration a également souligné le rôle que jouera l’EDA en dotant les employés de l’administration publique intervenant dans différents types de relations diplomatiques et internationales des moyens nécessaires. – Agence de presse des Émirats, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282392360.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

L’ambassade des E.A.U. et l’AHA dédient un terrain de football communautaire à l’école primaire Bradley d’Asbury Park

posted on 19/06/2015



ASBURY PARK, NEW JERSEY : De hauts fonctionnaires de l’ambassade des E.A.U., des représentants de l’Affordable Housing Alliance (AHA – Association pour le logement abordable) et le Hurricane Sandy New Jersey Relief Fund (HSNJRF- Fonds de secours du New Jersey en faveur des victimes de l’ouragan Sandy), ont rejoint hier les responsables et les enfants de la collectivité locale pour fêter la dédicace d’un nouveau terrain de football ultramoderne à l’école primaire Bradley d’Asbury Park (New Jersey).

Le nouveau terrain de football est le résultat d’un partenariat entre l’AHA et l’ambassade des E.A.U., qui a fourni les fonds nécessaires à la construction du terrain. Le terrain de l’école primaire Bradley sera utilisé chaque jour par des centaines d’élèves, ainsi que par les enfants de la collectivité locale.

« Nous sommes ravis d’avoir participé à ce don remarquable aux enfants de l’école primaire et à la collectivité locale d’Asbury Park, a déclaré Dana Al Marashi, Chef du Département du Patrimoine et des Affaires sociales à l’ambassade des E.A.U. Travaillant en collaboration avec de remarquables partenaires locaux, l’ambassade des E.A.U. s’est engagée à apporter un soutien et à jouer un rôle plus actif afin d’aider la population à reconstruire à la suite du passage de l’ouragan Sandy. Nous sommes fiers de l’aménagement de ce second terrain de football communautaire au sein de l’état, qui intervient après la dédicace d’un terrain à Atlantic City l’automne dernier. Nous espérons que les enfants d’Asbury Park prendront plaisir à utiliser ce terrain pendant de nombreuses années à venir. »

L’école primaire Bradley est le deuxième établissement du New Jersey à recevoir un terrain de football construit par l’ambassade des E.A.U. L’aménagement et la construction de ces terrains de football communautaires s’inscrivent dans le cadre de l’engagement que l’ambassade des E.A.U. a pris d’aider à remettre sur pied les collectivités touchées par l’ouragan sur l’ensemble de l’état.

« L’Alliance est heureuse de jouer le rôle d’intermédiaire pour la mise en œuvre de ces activités de développement local qui aident les plus jeunes des membres de la collectivité.

C’est avec plaisir que nous avons travaillé avec chacun de nos partenaires dans le cadre de cette initiative qui visait à fournir des possibilités de loisirs de qualité aux jeunes de la localité », a affirmé Donna Blaze, PDG de l’Affordable Housing Alliance.

Le Dr Lamont Repollet, directeur des Écoles publiques d’Asbury Park, a déclaré : « Le district d’Asbury Park est ravi de recevoir ce don de l’ambassade des E.A.U. et de l’Affordable Housing Alliance. Le terrain de football fournira un environnement sûr où les élèves pourront aller de l’avant en s’appuyant sur les principes de confiance en soi, de service et de leadership défendus par l’administration – et il n’y a pas de meilleure voie que le sport pour les exprimer tous les trois. C’est la première étape de ce qu’Asbury espère être un partenariat pérenne. »

Asbury Park est la huitième ville américaine à recevoir en don de l’ambassade des E.A.U. un terrain de football. Depuis 2010, l’ambassade des E.A.U. collabore avec des partenaires des collectivités locales sur l’ensemble des États-Unis afin de permettre aux enfants méritants d’avoir accès à des installations et des programmes de qualité en matière de football. L’ambassade a aidé à construire des terrains à New York City, East Los Angeles, Miami, Chicago, Washington DC, Dallas et Atlantic City. – Agence de presse des Émirats, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282012158.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

La TCA s’apprête à recevoir des étudiants dans le cadre de la septième édition de son Programme estival Tourisme et Jeunesse

posted on 19/06/2015



La Direction du tourisme et de la culture d’Abu Dhabi (TCA Abu Dhabi) s’apprête à recevoir un nouvel afflux d’étudiants dans le cadre de son programme estival annuel Tourisme et Jeunesse, une initiative qui vise à identifier et à inspirer la prochaine génération de professionnels du tourisme à Abu Dhabi.

Les inscriptions sont actuellement ouvertes pour la participation à ce camp qui, à la demande générale, a été prolongé à trois semaines au lieu de deux afin d’incorporer des stages pour les participants, qui recueilleront des informations de première main sur les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme de la destination et sur le rôle qu’ils jouent dans le développement de l’émirat.

Le camp, dont c’est cette année la septième édition, se tiendra dans divers lieux touristiques de la ville, du 2 au 20 août.

« Nous comptons accueillir cette année dans le cadre du programme jusqu’à 50 nouveaux étudiants, auxquels on donnera un aperçu du concept d’Abu Dhabi en tant que destination touristique et culturelle, a affirmé Nasser Al Reyami, directeur du Département des Normes, Réglementations et Octroi de licences à la TCA Abu Dhabi. Ils auront la possibilité de travaillé dans un organisme lié au tourisme, où ils pourront se faire une idée des différentes composantes du secteur du tourisme et de la manière dont ils contribuent à la croissance et au développement du pays. À la fin du programme, chaque étudiant aura acquis des connaissances et une expérience quant aux différents aspects du tourisme et de la culture et à leur rôle important pour l’avenir d’Abu Dhabi, à savoir le rôle qu’ils jouent dans la diversification économique et le développement socio-économique de l’émirat. »

Et Al Reyami de poursuivre : « Le tourisme représente l’un des plus grands employeurs au niveau mondial et ce secteur joue un rôle capital dans la viabilité économique, et pourtant on pense souvent qu’une carrière dans ce domaine n’offrira pas beaucoup de possibilités en termes d’avancement professionnel. À travers ce programme que nous proposons, nous souhaitons communiquer, de la manière la plus intéressante et la plus ludique possible, le message qu’il s’agit là d’une idée fausse et que le secteur offre de nombres possibilités de progression de carrière. »

Au cours du camp, qui s’effectuera en anglais et s’adresse aux jeunes gens et jeunes filles de 18 à 21 ans, quelque 50 étudiants prendront part à divers ateliers couvrant tout un éventail de sujets (culture, hôtellerie et restauration, manifestations touristiques, attractions, tourisme sportif, divertissements et esprit d’entreprise) et effectueront des sorties d’études à Abu Dhabi et à Al Ain, centre du patrimoine de l’émirat.

Ils participeront également à un atelier spécialisé sur les compagnies aériennes, les tour-opérateurs, le secteur des croisières et l’offre de visites guidées, au cours duquel ils pourront écouter un conférencier d’Etihad Airways. Ils effectueront également une sortie d’études à la Captain Tony's Boat Tour Agency (Agence d’excursions en bateau), à Yas Marina.

Après une première semaine d’exposés d’introduction qui se dérouleront à Eastern Mangroves, les étudiants effectueront un stage d’été de huit jours afin d’acquérir une expérience auprès de l’un des plus grands organismes de tourisme d’Abu Dhabi. Le programme estival Tourisme et Jeunesse se clôturera ensuite par une cérémonie de remise de diplômes le 20 août au Ritz-Carlton Grand Canal. – Agence de presse des Émirats, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395282049874.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Mohamed bin Zayed et le Président angolais mènent des pourparlers

posted on 16/06/2015



Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprême des forces armées des E.A.U., et José Eduardo dos Santos, Président angolais, se sont entretenus dimanche au sujet des relations bilatérales entre leurs deux pays, des questions d’intérêt commun et des développements régionaux.

Les pourparlers ont suivi une cérémonie officielle de bienvenue organisée à l’Al Mushrif Palace en l’honneur du Président angolais et des membres de sa délégation, qui sont en visite officielle aux E.A.U.

Depuis le podium d’honneur, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed et le Président Santos ont écouté les hymnes nationaux émirien et angolais qui ont été joués et les 21 coups de canon tirés par l’artillerie pour saluer l’invité du pays.

Accompagné au hall d’honneur par S.A. Cheikh Mohamed bin Zayed, le président Santos a serré la main à plusieurs Cheikhs, ministres, et cadres civils et militaires de haut rang.

S.A. Cheikh Mohamed a serré la main aux ministres angolais et aux hauts responsables qui accompagnaient le Président angolais.

Dans son discours de bienvenue adressé au Président angolais et à sa délégation, Son Altesse le Prince héritier s’est déclaré ravi de la visite et a exprimé l’espoir qu’elle contribue au renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les E.A.U. et l’Angola et ouvre de nouvelles possibilités permettant de servir les intérêts des deux pays à travers ces liens.

La réunion s’est également penchée sur un certain nombre de questions de divers ordres, en accordant une attention particulière aux questions ayant trait aux domaines économique et social et au développement, ainsi que sur les moyens de renforcer et de favoriser les voies de coopération afin de répondre aux aspirations des dirigeants et de la population des deux pays.

S.A. Cheikh Mohamed bin Zayed a souligné que les E.A.U., sous la direction du Président Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, tiennent à établir de bonnes relations avec les pays d’Afrique. Il a salué les excellentes relations qui existent entre les E.A.U. et l’Angola et les efforts que les deux pays déploient afin de renforcer et de favoriser ces relations à travers la création de partenariats économiques qui servent leurs intérêts mutuels.

Le Président angolais a informé S.A. Cheikh Mohamed des efforts déployés par son gouvernement pour stimuler le développement dans les domaines de l’éducation, de la santé, des installations vitales, des infrastructures et de la lutte contre le terrorisme.

Ce dernier a souhaité réussite au Président angolais dans ses efforts visant à promouvoir le développement et à protéger la sécurité de son pays.

Au cours de la réunion, les deux parties ont examiné les domaines de coopération potentielle dans le but de promouvoir et de soutenir les secteurs de développement par le biais de projets et de programmes qui servent les intérêts bilatéraux.

Le Président Santos a exprimé son grand plaisir d’être en visite aux E.A.U. Il a fait part de son admiration pour les progrès accomplis par les E.A.U. dans tous les domaines et pour la politique avisée menée par le pays, laquelle lui a valu une position de premier plan aux niveaux régional et international.

Le Président angolais a également exprimé le désir de son pays de développer et de favoriser la coopération bilatérale avec les E.A.U. dans tous les domaines ayant trait à l’économie et aux investissements et de tirer profit des compétences pointues des E.A.U. pour développer les secteurs vitaux en Angola.

Il a fait remarquer qu’en Angola tous les secteurs offraient des possibilités d’investissement prometteuses.

La réunion a, de plus, examiné globalement les développements et événements régionaux et internationaux. Les deux parties ont échangé leurs points de vue sur des questions d’intérêt commun.

À l’issue de la réunion, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed a offert un déjeuner en l’honneur du Président angolais et des membres de sa délégation.

Étaient présents à la réunion, S.A. Cheikh Hamdan bin Zayed Al Nahyan, représentant du Souverain dans la Région Ouest ; Mohammed Ahmed Al Murr, président du Conseil national fédéral (FNC) ; S.A. le Général de corps d’armée Cheikh Saif bin Zayed Al Nahyan, Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur ; S.A. Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires présidentielles ; S.A. Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ministre des Affaires étrangères ; Cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, ministre de la Culture, de la Jeunesse et du Développement social ; ainsi que d’autres ministres et des cadres civils et militaires de haut rang.

Parmi les hauts responsables angolais qui ont assisté à la réunion figuraient Edeltrudes Gaspar da Costa, ministre d’État – Chef de la « maison civile » ; Georges Rebelo Chikoti, ministre des Relations extérieures ; João Manuel Goncalves Lourenço, ministre de la Défense ; Armando Manuel, ministre des Finances ; Aldemiro Justino da Conceição, conseiller du Président ; Maria Angela Braganca, Secrétaire d’État à la Coopération ; Carlos Alberto Fonseca, secrétaire du Président de la République aux Affaires diplomatiques ; André Luis Brandão, ministre des Marchés publics auprès du Bureau du Président de la République ; et Manuel Antonio Rabelais, secrétaire du Président de la République aux Affaires de communication institutionnelle et presse. – Agence de presse des Émirats, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281878619.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les capitaines-régents de Saint-Marin visitent le pavillon des E.A.U. à l’Expo de Milan

posted on 16/06/2015


MILAN : Les capitaines-régents de la République de Saint-Marin, Andrea Belluzzi et Roberto Venturini, ont visité le pavillon des E.A.U. à Expo Milan 2015.

Accompagnés d’une délégation d’une grande notoriété, les dirigeants de Saint-Marin ont été chaleureusement accueillis par Noura Mohammed Juma, consule générale des E.A.U. à Milan, et Mubarak Al Dhaheri, chargé de la gestion du pavillon émirien.

Les hauts responsables du pavillon ont expliqué aux régents de Saint-Marin les difficultés que les E.A.U. ont dû surmonter dans les années qui ont suivi leur création et ils ont ensuite regardé un court métrage, intitulé « Arbre généalogique », dans lequel une petite fille, Sara, apprend que les valeurs et les expériences des générations passés peuvent faciliter la quête d’un avenir viable. Ce film met l’accent sur la pénurie d’eau et célèbre le rôle du palmier-dattier qui a permis la survie de la population aux Émirats durant cette période difficile.

Ils ont également pu se faire une idée du thème principal de l’Expo Dubaï 2020 (Connecter les esprits, Construire le futur) et de ses sous-thèmes (durabilité, mobilité et opportunité), ainsi que des préparatifs engagés par les E.A.U. en vue de l’accueil de cette manifestation internationale.

Les invités de haut rang ont tous deux salué l’excellente gestion et organisation, ainsi que la conception du pavillon, et les exposés thématiques fascinants. Ils ont exprimé leur admiration devant les énormes préparatifs engagés en vue de l’organisation de l’exposition universelle à Dubaï, ajoutant que ce serait la meilleure des manifestations et la plus impressionnante. – Agence de presse des Émirats, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281884177.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Mohammed ben Rachid parcourt Expo Milan 2015

posted on 12/06/2015




MILAN, ITALIE : S.A. Cheikh Mohammed ben Rachid Al Maktoum, Vice-Président, Premier Ministre et Souverain de Dubaï a visité hier Expo Milan 2015, organisé par la ville italienne de Milan, qui durera jusqu'à début novembre.

Son Altesse Cheikh Mohammed a parcouru ce salon auquel participent 121 pays, dont les Émirats arabes unis.

Cheikh Mohammed a visité le pavillon des E.A.U., organisé par le Conseil national des médias (NMC), où plusieurs établissements nationaux promeuvent les réussites du pays dans divers secteurs.

Plus tard, Cheikh Mohammed a regardé un court métrage de huit minutes appelé Arbre généalogique, où une petite fille, Sara (jouée par Mahra Hisham Mustafa), apprend que les valeurs et les expériences des générations passées peuvent faciliter la quête d'un avenir viable. Ce film raconte la réussite des générations émiriennes précédentes, qui ont surmonté un climat rude et d'autres difficultés, y compris le manque d'eau et de nourriture, avant que du pétrole ne soit découvert dans le pays.

S.A. Cheikh Mohammed ben Rachid a accompagné la vedette du film en visitant la section Expo Dubaï 2020, qui présente les progrès civilisationnels accomplis par les E.A.U., ainsi que les préparatifs réalisés pour accueillir cette manifestation mondiale en 2020.

Ensuite, il a visité les pavillons de la France et du Royaume-Uni, ainsi que l'Hypermarket, la pavillon organisé par COOP, chaîne de supermarchés italienne.

Il a exprimé son admiration sur la façon dont l'organisation d'Expo Milan 2015 a été préparée, et a félicité le gouvernement national, ainsi que les établissements semi-privés, pour leur participation à cette immense manifestation mondiale, conçue pour promouvoir la civilisation du pays, sa culture et son tourisme, et renforcer son économie nationale, car le prochain arrêt de cette manifestation sera Dubaï, dans cinq ans.

S.A. Cheikh Mohammed a demandé au président et aux membres du comité supérieur de préparation d'Expo Dubaï 2020 de déterminer les carences éventuelles dans l'organisation d'Expo Milan 2015, afin de les éviter pour Expo Dubaï 2020.

Son Altesse le Vice-président et Premier ministre a félicité le NMC pour son organisation du pavillon émirien à cette manifestation mondiale, ainsi que pour ses efforts de projection de l'image civilisationnelle des E.A.U.

S.A. Mohammed ben Rachid était accompagné de S.A. Cheikh Ahmed ben Saïd Al Maktoum, président de la Direction de l'aviation civile de Dubaï, président du groupe Emirates et du comité supérieur de préparation d'Expo Dubaï 2020 ; Reem bint Ibrahim Al Hashimy, ministre d'État, directeur général du comité supérieur d'Expo Dubaï 2020 et directeur général du bureau d'Expo Dubaï 2020 ; Mohammed Ibrahim Al-Shaibani, directeur général de la cour du Souverain de Dubaï ; le Lt. Général Musabbah AI Fattan, directeur du bureau du Vice-président, Premier ministre et Souverain de Dubaï ; Khalifa Saïd Sulaiman, directrice générale du département du protocole de Dubaï ; Saïd Humaid Al Tayer, président de Meydan ; Saqr Naser Al Raisi, ambassadeur des E.A.U. en Italie ; Salim Al Ameri, commissaire général du pavillon émirien à Expo Milan 2015, et d'autres personnes. – Emirates News Agency, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281738004.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le ministère de la Santé recommande l'ajout de 13 psychotropes à la liste des médicaments contrôlés

posted on 12/06/2015


Un haut représentant du ministère de la Santé a recommandé que 13 psychotropes soient ajoutés à la liste émirienne des médicaments contrôlés.

« Trois types de médicaments naturels : il a aussi été recommandé d'ajouter le Kratom, le Kafa et le Salivia au tableau 4 de la loi fédérale émirienne n° (14) de 1995 sur les mesures prises contre les narcotiques et les psychotropes, » a annoncé hier le Dr. Amin Hussein Al Amiri, sous-secrétaire assistant pour la politique de santé publique et l'octroi de licence, ministère de la Santé, au 11e Forum international Hemaya, organisé par la Police de Dubaï sous le titre « Abus de médicaments généraux et de psychotropes, difficultés et stratégie pour y faire face ».

Dans son rapport « Abus des médicaments prescrits (contrôlés et semi-contrôlés), impacts médicaux et économiques, difficultés et stratégie du ministère de la Santé pour y faire face », le Dr. Al Amiri a expliqué que la plupart des drogues de contrebande, soit 29 %, étaient saisies dans les bureaux de poste, 26 % dans les aéroports et 17 % aux postes frontières terrestres et internes.

Il a dit que le Comité supérieur d'étude des narcotiques avait commencé à étudier les narcotiques cités dans la loi et qu'il soumettrait ses recommandations au Cabinet fédéral en demandant le réexamen des tableaux de narcotiques et l'inclusion de nouvelles substances sur la liste des narcotiques contrôlés.

Il a ajouté que ce comité avait également demandé la normalisation de la prescription des médicaments généraux et psychiatriques contrôlés et limités, ainsi que l'établissement d'un système Internet de prescription et dispense des médicaments généraux et psychiatriques dans les secteurs public et privé.

Organisé cette semaine du 9 au 11 juin, le forum international annuel sur les problèmes de drogue est considéré comme l'une des manifestations les plus remarquables organisées par la Police de Dubaï parmi les activités de la Journée internationale contre la consommation de drogues et les trafics illicites, qui a lieu le 26 juin de chaque année. Le forum saisit cette occasion pour présenter et discuter des problèmes liés à la consommation de drogues, ainsi que pour trouver des solutions et des moyens de contrôle, dans le cadre des efforts de la Police de Dubaï visant à établir une culture et des connaissances afin de créer une méthodologie scientifique pour combattre la consommation de drogue à différents niveaux.

Ce forum aidera les participants à identifier et connaître la nature et les caractéristiques des gangs de crime organisé, les tendances internationales de la contrebande, la situation dans la région arabe au sein du système de contrebande international et les principales difficultés rencontrées. De plus, les participants découvriront les législations et les systèmes appliqués, ainsi que la mesure dans laquelle ils parviennent à limiter les crimes organisés liés à la contrebande de drogues.

En outre, le forum abordera le rôle de la télévision et du cinéma dans la promotion indirecte des drogues, le rôle des médias dans la sensibilisation aux dangers de l'abus des médicaments, et débattra de la façon dont les réseaux sociaux peuvent être utilisés pour augmenter cette sensibilisation. – Emirates News Agency, WAM – http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281701770.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

L'Agence spatiale émirienne s'efforce de former des ressortissants émiriens au service de l'humanité

posted on 09/06/2015



Cheikha Al Maskari, responsable de la direction de l'Agence spatiale émirienne, a déclaré que l'agence avait pour projet de former des ressortissants émiriens à mieux servir l'humanité, en soulignant l'importance du secteur spatial et le rôle de l'innovation dans ce domaine.

Mme Al Maskari a exposé cet objectif durant une discussion de groupe sur l'innovation dans le secteur gouvernemental, qui faisait partie du sommet qui s'est tenu jeudi à l'hôtel Burj Al Arab. Cet événement comprenait la participation de plusieurs intervenants nationaux et de responsables provenant de divers secteurs au niveau de l'État.

En décrivant l'innovation comme étant la transformation d'un projet théorique en produit ou service utile à la société, Mme Al Maskari a expliqué que c'est ce que le secteur spatial a présenté au cours des cinquante dernières années, en faisant remarquer que, à travers l'innovation, les humains ont réussi à maîtriser la science spatiale à des fins bonnes et pacifiques, et pour promouvoir les connaissances, le service et l'avancée des économies nationales.

Elle a ajouté que le secteur spatial était l'un des sept secteurs les plus importants dans la stratégie de l'innovation nationale émirienne, lancée par Son Altesse Cheikh Mohammed ben Rachid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Émirats et souverain de Dubaï, à la fin de l'année dernière. Cette stratégie sera mise en œuvre grâce à un programme s'étendant sur sept ans, qui aura pour but de faire des E.A.U. un pays leader dans l'innovation.

En lançant l'Agence spatiale émirienne, les E.A.U. ont indiqué à la communauté internationale que le secteur spatial et l'innovation représentaient deux piliers de la croissance économique nationale et du développement durable.

Le Dr. Mohammed Al Ahbabi, directeur général de l'Agence spatiale émirienne, a déclaré que l'agence avait élaboré un plan ambitieux conçu pour encourager l'innovation au sein du pays, grâce à divers programmes et initiatives qui intégreront le rôle du secteur spatial dans le pays. Il a ajouté que la participation à ce type de manifestation soulignait l'engagement de l'agence envers l'innovation, mais aussi que le secteur spatial jouerait un rôle important dans l'amélioration de la qualité de vie.

Le Dr. Al Ahbabi a dit qu'un des buts de l'Agence spatiale émirienne, précisé lors de son lancement stratégique, consistait à encourager et soutenir la recherche scientifique dans l'espace. En outre, l'agence cherche à organiser et développer le secteur spatial national pour le porter à un niveau international, ce qui permettra à la nation de diversifier son économie et d'assurer son développement durable. Pour cela, a-t-il dit, l'Agence spatiale émirienne formerait des pionniers nationaux qui, ensuite, seraient le fer de lance de la science, de la technologie et de l'exploration.

Les participants au comité étaient Ahmed Bahrozyan, PDG de l'agence d'octroi des permis à la Direction des routes et des transports, RTA, à Dubaï, Hind Al Mualla, responsable des relations avec la communauté à la Direction du développement des humains et des connaissances, ainsi qu'Essam Disi, directeur de la stratégie et de la politique de l'Établissement Mohammed ben Rachid pour le développement des petites et moyennes entreprises.

Cheikha Al Maskari a ajouté que davantage d'Émiriens devaient entrer dans le secteur spatial. C'est pourquoi l'Agence spatiale émirienne a élaboré plusieurs projets conçus pour sensibiliser la jeunesse émirienne et arabe à la possibilité de devenir pionnière de l'industrie à l'avenir.

L'Agence spatiale émirienne a lancé des programmes d'apprentissage et de formation à destination des jeunes et a créé un partenariat avec le groupe Airbus appelé ateliers pour les « petits ingénieurs ». Ce partenariat a encouragé des élèves à découvrir l'espace et la technologie, mais leur a aussi permis d'améliorer leur esprit d'équipe, leurs compétences en communication, leur réflexion analytique, leur créativité et leur prise de parole en public.

De plus, l'agence envisage de coopérer avec des universités dans l'ensemble des E.A.U., notamment l'Université Khalifa, l'Université des E.A.U., l'Université de Sharjah, les collèges supérieurs de technologie, l'Université de New York à Abu Dhabi et d'autres, dont le but est d'améliorer les programmes de sciences comme les maths, la technologie et l'ingénierie, qui aideront les Émiriens à développer et servir l'humanité.

La responsable de la direction de l'Agence spatiale émirienne a ensuite indiqué que le 4e objectif serait d'établir et de signer des partenariats internationaux dans le secteur spatial, d'une manière qui servirait l'industrie et proposerait des services administratifs à un haut niveau de qualité et de transparence.

Ensuite, elle a expliqué que le secteur spatial suscitait des innovations et des inventions depuis 50 ans, et projetait de travailler avec des organisations nationales afin d'améliorer le transfert de connaissances au sein des E.A.U.

Mme Al Maskari a conclu que l'innovation ne consistait pas seulement à créer des nouveautés, mais aussi à améliorer des idées et produits existants afin d'optimiser le service et l'utilisation. – Emirates News Agency, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281559876.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Nahyan ben Zayed remporte le prix de l'Å“uvre humanitaire du CCG

posted on 09/06/2015


MANAMA : S.A. Cheikh Nahyan ben Zayed Al Nahyan, président du conseil de la Fondation caritative et humanitaire Zayed ben Sultan Al Nahyan, a reçu le prix de l'œuvre humanitaire de la part du Conseil de Coopération du Golfe.

Aux côtés de Cheikh Nahyan, ce prix, qui en est à sa 4e édition, a également distingué SAR Cheikh Khalid Al Faisal ben Abdoul Aziz Al Saud, gouverneur de la Mecque et directeur général de la Fondation internationale du roi Faisal, Cheikh Khalid ben Ali Al Khalifa, ministre de la Justice, des Affaires islamiques et Waqf du Bahreïn, le Dr. Abdoullah Al Matouq, conseiller aux affaires humanitaires de Son Altesse l'émir du Koweït, le Dr. Khalid ben Mohammed Al Attiyah, ministre des Affaires étrangères du Qatar et président du Fonds pour le développement du Qatar, et Cheikh Ahmed ben Hamad Al Khalili, le mufti général d'Oman.

Le Dr. Cheikh Abdoul Al Aziz ben Ali Al Nuaimi, conseiller du gouvernement d'Ajman pour les questions environnementales et secrétaire général de l'œuvre caritative Al Ihsan, a remporté une distinction en tant qu'organisation non gouvernementale. – Emirates News Agency, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281598344.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Discussions entre la police d’Abu Dhabi et ses partenaires afin d’échanger des compétences en matière de lutte contre la drogue

posted on 05/06/2015




La police d’Abu Dhabi, représentée par la section antidrogue du Criminal Investigation Department, CID (Département des enquêtes criminelles), a convoqué huit partenaires internes et externes à une réunion annuelle inaugurale afin de discuter des moyens d’échanger des compétences en matière de lutte contre la drogue.

La réunion s’est tenue à Abu Dhabi en présence du Général de division Omair Muhammad Ateeq Al Muhairi, directeur général des Opérations de police auprès de la police d’Abu Dhabi.

Le Général de division Al Muhairi a souligné que les E.A.U. déploient des effets considérables et déterminés afin d’éradiquer la drogue et les différents types de crimes qui représentent des risques multiformes à divers sociaux, économiques et sécuritaires.

Il a affirmé que le gouvernement émirien accorde une place importante à la lutte contre la drogue, en réponse aux directives des dirigeants de la police et suite à l’engagement sans faille qu’ils ont pris de fournir les ressources humaines, techniques et matérielles nécessaires et d’exploiter les progrès au niveau des technologies et des concepts modernes pour la lutte contre la drogue.

Le directeur général des Opérations de police a déclaré : « La lutte contre le fléau dévastateur qu’est la drogue est une responsabilité qui doit être partagée non seulement par les organismes de police, mais aussi par chaque citoyen et organisation patriotique. Cela exige que toutes les agences gouvernementales y participent et que les compagnies du secteur privé s’associent activement à cet effort. »

Le Dr Rashid Mohammad Borshid, Colonel et Chef du CID au quartier général de la police d’Abu Dhabi, a souligné que la consommation et l’abus de drogue sont devenus un problème majeur dans tous les pays du monde, qui déploient des efforts inlassables pour lutter contre ce fléau en raison des risques multiformes qu’il présente à divers niveaux sociaux, économiques et sécuritaires.

Le Colonel Sultan Suwayeh Al Darmaki, chef de la section antidrogue auprès de la police d’Abu Dhabi, a observé que la première réunion annuelle visant à échanger des compétences en matière de lutte contre la drogue et les substances psychotropes a abordé la question de la sensibilisation et des efforts sur le plan thérapeutique. Reflétant l’engagement pris par la police d’Abu Dhabi envers la lutte contre la drogue et les substances psychotropes, elle est organisée pour marquer la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues, qui est observée chaque année le 26 juin dans le monde entier.

Le Dr Hamad Al Ghaferi, directeur général du Centre national de réinsertion (NRC), a salué les efforts déployés par le ministère de l’Intérieur et la police d’Abu Dhabi Police pour la lutte contre la consommation de drogues et la toxicomanie, afin d’empêcher la propagation de ce fléau qui est préjudiciable à tous points de vue.

Il a également salué la poursuite des efforts visant à promouvoir la collaboration avec les institutions locales, afin de freiner la consommation de drogues et la toxicomanie et de protéger les membres de la société contre les dangers de la drogue. Il a affirmé que le ministère n’a épargné aucun effort pour éradiquer cette menace à tous les niveaux, en renforçant la sensibilisation aux dangers que présente la drogue, en introduisant des moyens actifs de prévention, ainsi qu’en retrouvant et en arrêtant les trafiquants et les revendeurs de drogue afin de parvenir au but désiré.

Le Dr Asma Fakhri, spécialiste du contrôle de la drogue au bureau sous-régional de l’ONUDC pour les pays du Conseil de coopération du Golfe, a salué les efforts déployés par le ministère de l’Intérieur pour lutter contre la drogue. Elle s’est également félicitée de l’engagement pris par ce ministère de mobiliser toutes les ressources disponibles en vue d’une coopération avec l’ONUDC, afin d’appuyer les efforts de lutte contre la drogue, ainsi que de faire tout son possible pour renforcer les compétences et les capacités des ressources humaines à élargir la sensibilisation à tous les membres de la société et de mettre au point des traitements de la toxicomanie et des stratégie de réinsertion novateurs.

Au cours de la réunion, plusieurs questions ont été examinées, y compris la coopération internationale pour la lutte contre la drogue, ainsi que la promotion des moyens de sensibilisation et des méthodes de réinsertion, sur la base de l’expérience du Centre national de réinsertion (NRC) et du bureau sous-régional de l’ONUDC pour les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG). – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281400867.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le nouvel atelier ComiQ permet d’améliorer le niveau de compétence des dessinateurs de bandes dessinées aux E.A.U.

posted on 05/06/2015



ComiQ, un atelier spécialisé de 3 jours organisé à l’intention des artistes s’intéressant à la création d’histoires visuelles, s’est conclu hier avec succès à l’A4 Space sur l’Avenue Al Serkal.

En tant que premier atelier spécialisé, organisé par l’Office de la culture (TCO) de S.A.Cheikha Manal bint Mohammed bin Rashid Al Maktoum, présidente de l’Établissement des femmes de Dubaï et épouse de S.A. Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, ComiQ visait à améliorer le niveau de compétence des jeunes talents de la ville, et à assurer ainsi la croissance continue de la communauté artistique aux E.A.U.

S’exprimant à cette occasion, Mona bin Kalli, directrice de l’Office de la culture, a déclaré : « Fondé sur la vision de Cheikha Manal, l’Office de la culture s’est engagé à veiller à l’épanouissement de nouveaux talents artistiques non seulement en organisant des ateliers spécialisés, mais aussi par le biais d’autres initiatives lancées depuis longtemps déjà par S.A. Cheikha Manal bint Mohammed bin Rashid Al Maktoum. »

Et celle-ci de poursuivre : « Conformément à cela, l’Office de la culture est désireux de continuer à organiser des ateliers et des programmes dont les artistes en début de carrière peuvent profiter pour enrichir leurs connaissances de nouvelles formes d’art et qui permettent à ceux-ci d’acquérir une plus grande confiance quant à leurs propres compétences et capacités. »

ComiQ a permis à plus de 15 participants de bénéficier des techniques et des conseils précieux de quatre grands artistes locaux, à savoir Asma Al Romaithi, Aysha Saif Al Hamrani, Khadija Al Saeedi et Shihab Aldeen Al Meshrif. En route pour une carrière prestigieuse dans le domaine de la bande dessinée, les étudiants tireront profit de l’expérience chevronnée et de l’expertise de ces artistes pour créer leur propre BD en partant de zéro.

Asma Al Romaithi a obtenu la première place au concours d’art japonais ARTHUB d’Abu Dhabi et participe régulièrement à des salons d’art, tels que le Middle East Film and Comic Con 2013, l’Offtopic Japanese Carnival 2013 et l’IGN Convention 2013 à Dubaï ; Aysha Saif Al Hamrani est la créatrice de la bande dessinée émirienne Mnawrah ; Khadija Al Saeedi est artiste de studio d’animation chez Cartoon Network Studios Arabia ; et Shihab Aldeen Al Meshrif est l’ancien artiste de studio d’illustration numérique de Cartoon Network Studios Arabia.

Au cours de l’atelier ComiQ, les participants ont approfondi leurs connaissances des principaux éléments entrant dans la production de sa propre bande dessinée. À travers des cours magistraux, des exercices et des projets en groupe, ils ont exploré la structure d’un récit, la composition et la mise en page, la conception des personnages, le dessin environnemental et la production. L’atelier a abouti à la création par chaque participant d’une bande dessinée originale qui sera présentée dans le cadre d’une exposition de groupe ComiQ. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281411541.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Livraison dans les délais prévus des projets d’énergie nucléaire des E.A.U.

posted on 02/06/2015




Les projets d’énergie nucléaire des E.A.U., mis au point par l’Emirates Nuclear Energy Company (Enec), avancent et les réacteurs devraient être livrés dans les délais prévus, a déclaré Jeffrey Benjamin, premier vice-président chargé des centrales nucléaires de la Westinghouse Electric Company.

« De très solides progrès se poursuivent dans la réalisation des projets. Je ne suis pas en mesure de parler pour l’Enec, mais tout ce que je vois et j’entends me permet d’être très confiant en ce qui concerne la gestion de ces projets », a-t-il affirmé.

Benjamin a confié ces propos à des reporters, dimanche, lors de l’inauguration du nouveau bureau de Westinghouse à Abu Dhabi.

Il a également observé que la baisse des prix pétroliers ne compromettra pas les efforts axés sur l’énergie nucléaire car les prix des combustibles fossiles ont tendance à fluctuer fréquemment tandis que ceux des énergies nucléaire et renouvelable sont plus stables.

« J’estime qu’il est très judicieux pour Abu Dhabi de se tourner vers l’énergie nucléaire, et c’est pour cette raison que plusieurs autres pays de la région envisagent sérieusement aussi le développement de l’énergie nucléaire […] Je la perçois véritablement comme l’une des pierres angulaires de la politique énergétique d’Abu Dhabi pour de nombreuses années à venir », a déclaré Benjamin.

Cette compagnie basée aux États-Unis fournit des composants de centrales, ainsi que des services d’ingénierie, d’octroi de licences et de formation à l’Enec pour ses quatre unités de production actuellement en construction à la centrale nucléaire de Barakah. La première de ces unités devrait devenir opérationnelle en 2017.

La société Westinghouse, dont le bureau d’Abu Dhabi est le premier qu’elle ouvre au Moyen-Orient et le 63e au niveau mondial, a affirmé qu’elle espérait se développer sur le marché du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, et faire de la capitale émirienne son centre d’activités régional.

« Nous sommes certainement conscients des ambitions [nucléaires] au sein de la région [nourries par des pays comme l’Égypte, la Jordanie et l’Arabie Saoudite]. Nous continuons d’examiner activement tous ces marchés et quelques autres encore. En ce moment précis, nous n’avons pas décidé d’opérer sur ces marchés, mais au fur et à mesure qu’ils se développeront, je pense que nos prises de décisions évolueront également », a observé Benjamin.

Il a ajouté que la société réexaminait ses pratiques au niveau des technologies et de l’exploitation à l’échelle mondiale depuis l’accident de Fukushima, au Japon, où un violent séisme a provoqué un accident nucléaire en 2011. – Gulf News - http://gulfnews.com/business/sectors/energy/uae-s-nuclear-energy-projects-to-be-delivered-on-time-1.1527629

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le Congrès météorologique mondial en cours à Genève présente le Programme de recherche des E.A.U.

posted on 02/06/2015



L’initiative novatrice des E.A.U. visant à augmenter la quantité de précipitations suscite un intérêt international considérable au 17e Congrès météorologique mondial, qui se déroule actuellement à Genève.

Lancé en début d’année par S.A. Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, vice Premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, le Programme de recherche des E.A.U. sur les technologies permettant d’augmenter la quantité de précipitations a pour objet d’aider les régions arides et semi-arides du monde à surmonter les problèmes que pose la pénurie d’eau en ayant recours à des technologies qui permettent de provoquer des précipitations. Géré par le Centre national de météorologie et de sismologie (NCMS), le programme a été accueilli très favorablement lors de son premier cycle puisque le Centre a reçu 78 propositions préliminaires soumises par des d’équipes scientifiques du monde entier.

Le Dr Abdullah Al Mandoos, directeur du NCMS et représentant permanent des E.A.U. auprès de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), a déclaré : « Le Congrès météorologique mondial joue un rôle essentiel en soulignant l’importance de s’attaquer au problème de la sécurité de l’eau au niveau mondial. Nous sommes convaincus qu’étant donné leur unique situation géographique et environnementale, les E.A.U. peuvent offrir un point de vue distinctif et une approche énergétique face aux défis auxquels nous sommes tous confrontés. »

Et celui-ci d’ajouter : « En stimulant la recherche sur l’augmentation de la quantité de précipitations, nous espérons produire des résultats qui apporteront une valeur ajoutée aux efforts soutenus que poursuit l’OMM concernant la protection de l’atmosphère terrestre, la réduction de l’influence des océans et de l’atmosphère sur le climat, et la garantie d’une répartition équitable des ressources en eau mondiales. »

Dans le cadre de la participation des E.A.U. au Congrès météorologique mondial, Alya Al Mazroui, gestionnaire de programme, a animé une session du congrès où il a présenté le projet de recherche et souligné son caractère véritablement mondial puisqu’il servira de tremplin pour la collaboration internationale et l’échange de connaissances au profit des 700 millions de personnes environ qui souffrent d’une pénurie d’eau.

S’exprimant au congrès au sujet des premiers succès du programme, Al Mazroui a affirmé : « Notre projet de recherche a pour objet de stimuler les progrès scientifiques et la mise au point de nouvelles technologies dans ce domaine. Par le biais de notre participation au Congrès météorologique mondial, nous encourageons les scientifiques et les technologues du monde entier à partager leurs idées novatrices sur l’augmentation et le contrôle des précipitations en vue de les développer plus avant. »

En 2015 se déroule le cycle inaugural du Programme de recherche des E.A.U. sur les technologies permettant d’augmenter la quantité de précipitations, dans le cadre duquel cinq projets, au plus, seront sélectionnés comme gagnants d’un prix qui s’élève au total à 5 millions de dollars et sera versé sur une période de trois ans.

La liste restreinte des candidats retenus qui seront invités à élaborer des propositions de recherche détaillées sera annoncé début juin. Les candidats sélectionnés devront ensuite soumettre leur projet de recherche définitif complet avant le 17 septembre. Les propositions de projet gagnantes seront désignées et mises à l’honneur lors d’une cérémonie prévue en janvier 2016.

Le 17e Congrès météorologique mondial, qui se déroule du 25 mai au 12 juin et se réunit tous les quatre ans, décide les plans stratégiques et le budget et choisit les personnes qui assurent des fonctions officielles pour l’OMM. En tant qu’agence spécialisée des Nations Unies, l’OMM facilite la coopération internationale sur le développement et l’application de la météorologie, de l’hydrologie opérationnelle et des sciences géophysiques connexes. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281264279.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

L’ERC vient en aide à 26 000 familles népalaises touchées par le séisme

posted on 02/06/2015




La Société du Croissant-Rouge des Émirats (ERC) a apporté une aide de 3 millions de dirhams à 26 000 familles népalaises (130 000 personnes) à la suite du violent séisme qui a frappé le pays himalayen en avril, a déclaré dimanche l’agence humanitaire émirienne.

Dans le cadre de la première phase de son plan d’aide d’urgence, l’ERC a fourni 31 150 colis alimentaires, 15 000 kits médicaux, 8 000 couvertures, 6 600 imperméables, 5 000 matelas, des ustensiles de cuisine et 9 000 vêtements, a observé Humaid Rashid Al Shamsi, secrétaire général adjoint chargé de l’aide internationale à l’ERC.

L’ERC, a-t-il précisé, a intensifié ses efforts en faveur du Népal en application des directives des dirigeants avisés du pays, S.A. Cheikh Hamdan bin Zayed Al Nahyan, représentant du Souverain dans la Région Ouest et président de l’ERC, ayant personnellement assurer le suivi des opérations et maintenu un contact permanent avec l’équipe de terrain de l’agence qui se trouve sur place au Népal.

Les équipes de l’ERC, a-t-il ajouté, ont rencontré les représentants de la Croix-Rouge népalaise et de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, afin de discuter des moyens de renforcer la réponse humanitaire à cette catastrophe.

Non seulement les équipes de l’ERC ont acheminé des secours à des dizaines de villages et de villes situés autour de la capitale Katmandou, mais elles ont également distribué une aide aux hôpitaux qui sont confrontés à un manque de fournitures médicales. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281292087.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Cheikha Lubna classée 42e parmi les 100 femmes les plus influentes du monde par le magazine Forbes

posted on 29/05/2015

La ministre émirienne de la Coopération internationale et du développement, Cheikha Lubna Al Qasimi, a été classée 42e parmi les 100 femmes les plus influentes du monde, par le magazine économique américain Forbes qui est détenu par Forbes, Inc.

Le magazine a annoncé que Cheikha Lubna arrivait en tête des femmes les plus influentes des pays arabes pour l’année 2015. Elle s’était classée 55e en 2014 et 67e en 2013.

Le magazine rapporte qu’en qualité de ministre de la Coopération internationale et du développement, Cheikha Lubna a incité les Émirats Arabes Unis à mener une action philanthropique sans précédent. Ce pays riche en pétrole a apporté aux pays étrangers une aide qui s’élevait à 5,4 milliards de dollars en 2013, soit une forte hausse par rapport au don de 1,6 milliard de dollars en 2012. Les Émirats sont plus généreux que tout autre pays puisque le montant de leurs dons représente 1,3 % du revenu du pays.

Cheikha Lubna a également donné de son temps pour prendre part aux actions menées par des œuvres caritatives. En effet, elle a travaillé comme bénévole auprès de la Friends of Cancer Patients Society (Association des amis des personnes atteintes de cancer) et fait partie du Conseil d’administration du Dubai Autism Centre (Centre de l’autisme de Dubaï). En 2004, elle est devenue la première femme de l’histoire du pays à être nommée au Conseil des ministres à titre de ministre du Commerce extérieur. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281127013.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les missions sur Mars aident les pays à renforcer leurs capacités scientifiques et à mettre au point de nouvelles technologies

posted on 29/05/2015

Les retombées positives des missions sur Mars, de l’exploration de l’espace et du développement de satellites ont été mises en valeur le deuxième jour du Global Space and Satellite Forum 2015 (GSSF – Forum mondial de l’espace et des satellites 2015), tenu à Abu Dhabi.

L’objectif de la deuxième journée du forum était de présenter différents programmes et approches concernant Mars, et la manière dont divers projets sont élaborés et organisés afin de réaliser les objectifs de leur mission. On a présenté lors de cette session des innovations au niveau de la gestion de programme, de la mise au point de technologies, de la réalisation des objectifs scientifiques et de la poursuite de l’exploration de Mars.

Omran Sharaf, Chef de projet, Mission Mars des Émirats, au Centre spatial Mohammed Bin Rashid, a expliqué que la mission Mars des E.A.U. était une mission d’espoir pour le pays et pour les jeunes de la région. Il a démontré qu’elle a pour objet de contribuer à la société, de renforcer les capacités scientifiques et de permettre un développement durable au sein des E.A.U.

Omran a souligné le fait que le gouvernement s’est fixé pour objectif d’apporter une valeur ajoutée et de ne pas seulement refaire ce que d’autres ont déjà fait, notamment du point de vue scientifique. L’exploration de l’espace permettra d’apporter quelque chose à la société et de servir l’humanité, a-t-il ajouté.

« Il a été prouvé qu’un grand nombre de technologies et d’infrastructures spatiales conduisent, directement ou indirectement, au développement des capacités scientifiques. La mission Mars est un catalyseur qui nous aidera à réaliser cet objectif. Elle ouvrira la voie vers le développement des connaissances. La mission Mars nous permettra d’améliorer les techniques de surveillance du climat, d’utilisation des données et de traitement des images. Tout cela découle des technologies de l’espace, qui peuvent produire des avantages pour les autres industries, dont les soins de santé. Cette mission sera source de nouvelles possibilités pour les scientifiques et les ingénieurs », a observé Omran.

Le Dr Mike Mcgrath, directeur de la section Ingénierie, LASP, de l’Université du Colorado à Boulder, a expliqué que de forts investissements d’argent et de temps sont nécessaires et que ces missions restent difficiles. Il a observé qu’il y avait aux E.A.U. un optimisme, une attitude et une approche tels qu’on se réjouissait à la perspective de relever le défi. « Les gens sont motivés et déterminés. La qualité du travail d’équipe est remarquable. La mission Mars est une affaire de culture et d’interaction culturelle ; elle permettra de faire avancer le monde ».

James Crocker, vice-président et directeur général de la société Lockheed Martin Space Systems Company International, a mis en avant le fait que sur les 10 dernières missions sur Mars, seules 7 avaient réussi. Échouer fait partie de l’apprentissage et il le rappelle régulièrement à la troisième génération d’explorateurs de Mars. Crocker a conclu en disant que lorsque les missions sur Mars réussissent, cela modifie le regard que nous portons sur le monde et sur nous-mêmes.

Le forum a également présenté le rôle que jouent les satellites en contribuant à l’apport de réponses aux questions sociales et économiques cruciales.

Des milliards de dollars sont disponibles dans des fonds de service universel et les pays du monde entier formalisent des plans de développement du haut débit. Le groupe d’experts a discuté de ce qu’il convient de faire pour s’assurer que les services satellitaires figurent dans ces plans.

L’enseignement à distance et, plus récemment, la télémédecine, se sont révélées bien servis par les liaisons satellites. Les experts ont examiné les incidences que l’introduction de technologies satellitaires de pointe pourrait avoir à l’avenir sur les services publics essentiels.

Samer Halawi, PDG de Thuraya, a observé : « Notre objectif en tant que réseau de communication par satellite est de sauver des vies et d’améliorer les conditions de vie. Par exemple, l’été dernier, l’un des passagers d’un bateau de migrants qui faisait naufrage en Méditerranée se trouvait d’avoir un téléphone Thuraya ; il n’avait plus de crédit mais il a pu appeler le service clients. Cinq cents vies ont ainsi été sauvées. Nous voulons aider à améliorer les communications et permettre aux gens de rester connectés partout dans le monde. »

Masood M. Sharif Mahmood, PDG de Yahsat, a affirmé : « Nous travaillons dans des régions isolées, où nous concentrons nos efforts sur l’amélioration de la connectivité. Yahclick a un impact important et profond sur l’ensemble de la région. Au-delà des plans d’affaires et commerciaux, nous souhaitons permettre un transfert de connaissances et une meilleure compréhension des communications spatiales et satellitaires au niveau national. »

George Whitesides, PDG de Virgin Galactic, a abondé dans le sens de Masood en disant qu’il y a une corrélation directe entre l’amélioration du taux de pénétration des connexions à haut débit et la croissance économique dans le monde.

Le GSSF a annoncé qu’il serait repris sous forme de manifestation annuelle, un congrès qui rassemblera aux E.A.U. les plus grands acteurs de l’industrie aérospatiale et renforcera la position d’Abu Dhabi en tant que pôle spatial de la région. Le GSSF sera rebaptisé Global Space Congress (Congrès mondial de l’espace).

Le forum, organisé par le Streamline Marketing Group (SMG), est officiellement approuvé et accueilli par l’Agence spatiale américaine. – Agence de presse des Émirats, WAM –http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281115856.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Yahsat et Orbital ATK signent un protocole d’accord en vue de la création d’un programme de Master en Systèmes et technologie de l’espace

posted on 27/05/2015



Yahsat, société détenue à 100 pour cent par la Mubadala Development Company (Mubadala), le Masdar Institute of Science and Technology (Institut Masdar des sciences et de la technologie) et Orbital ATK ont signé hier un protocole d’accord annonçant la création conjointe du premier programme d’études de Master en technologie de l’espace de la région du Conseil de coopération du Golfe (CCG), en présence de Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, le Vice-président et Premier ministre des E.A.U., Souverain de Dubaï. Ce programme est approuvé par le Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Aux côtés de S.A. Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, ont également assisté à la signature du protocole d’accord S.A. Cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum, Vice-Souverain de Dubaï et ministre émirien des Finances, S.A. le Général de corps d’armée Saif bin Zayed Al Nahyan, Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, le Dr Sultan Ahmed Al Jaber, ministre d’État et président de Masdar, Homaid Al Shemmari, PDG Services Aerospatiale et Ingénierie à la société Mubadala, Jassem Al Zaabi, président de Yahsat, le Dr Mohammed Nasser Al Ahbabi, directeur général de l’Agence spatiale émirienne, et le Dr Fred Moavenzadeh, Président du Masdar Institute.

Le protocole d’accord a été signé tour à tour par le Dr Ahmed Belhoul, PDG de Masdar, Masood Sharif Mahmood, PDG de Yahsat, et Tom Wilson, Vice-président Stratégie et développement commercial pour le compte de David W. Thompson, PDG d’Orbital ATK.

L’élaboration de ce programme va de pair avec la création, l’année dernière, de l’Agence spatiale émirienne et l’objectif du pays de prendre pied dans l’industrie spatiale grâce au lancement de la « Hope Probe » (sonde « Espoir ») en 2021. Cette initiative fait également partie des efforts déployés par les E.A.U. afin d’encourager l’innovation sur l’ensemble du pays, après avoir déclaré l’année 2015 « année de l’innovation ».

Ayant pour objet d’attirer un plus grand nombre d’étudiants émiriens dans des domaines d’études diversifiés en haute technologie, le programme, qui vise à accueillir son premier groupe de licenciés au Masdar Institute en janvier 2016, fournira des bases solides dans une multitude de filières scientifiques et d’ingénierie liées à l’espace. Ce partenariat aboutira à la mise en place d’un programme de Master en Ingénierie avec spécialisation dans les systèmes et les technologies de l’espace, une fois que l’on aura reçu toutes les approbations nécessaires du ministère émirien de l’Éducation supérieure et de la Recherche scientifique.

Le programme inclura la conception, l’intégration, la construction, l’expérimentation et le pilotage par les étudiants d’un mini-satellite, connu dans l’industrie sous le nom de CubeSat, qui sera placé en orbite et contrôlé d’une station au sol.

Le programme de Master offre aux étudiants émiriens possédant une licence une occasion unique de contribuer à la recherche de pointe dans la technologie de l’espace, et offrira des possibilités de travailler à la mise au point de CubeSats aux côtés d’importantes parties prenantes d’Abu Dhabi. Le partenariat de Yahsat avec Orbital ATK a permis l’élaboration de ce programme d’études supérieures unique et complet grâce à l’apport d’une dimension technique solide.

S’exprimant à propos de cet accord, le Dr Ahmad Belhoul, PDG de Masdar, qui l’a signé pour le compte du Masdar Institute of Science and Technology, a déclaré : « Alors que les E.A.U. continuent de porter un intérêt croissant à ses industries de l’aérospatiale, de la défense et des satellites, la nécessité de disposer d’experts locaux, et notamment de citoyens émiriens hautement qualifiés, augmente également. Le lancement du premier programme de Master du Golfe centré sur les systèmes et les technologies de l’espace au Masdar Institute, en collaboration avec Yahsat et Orbital ATK, permettra de créer l’environnement nécessaire à l’établissement de cet effectif de talents. »

Masood Sharif Mahmood, PDG de Yahsat, a affirmé : « Cela conduira à des réalisations extraordinaires pour les E.A.U. et constitue une étape importante vers la concrétisation de notre vision nationale de devenir une capitale de l’innovation et de la technologie pour la région. Notre partenariat avec Orbital ATK et le Masdar Institute offrira à ces étudiants une expérience pratique concrète qui leur permettra d’établir un lien avec ce qu’ils ont appris en cours et d’appliquer ces compétences afin de parvenir à construire et à lancer le mini-satellite. »

Le Dr Nasser Al Ahbabi, directeur général de l’Agence spatiale émirienne, a observé : « Cette collaboration, qui fait intervenir deux des organisations les plus novatrices et progressistes des E.A.U., est un énorme pas en avant pour le programme spatial de notre pays. En encourageant les hautes études en technologie de l’espace, Yahsat, Masdar et Orbital ATK jouent un rôle capital dans le développement des compétences nécessaires pour permettre aux E.A.U. de devenir un leader de l’une des industries les plus importantes de demain. J’ai hâte de voir les résultats des efforts des nouveaux étudiants. »

Le président directeur général d’Orbital ATK, David W. Thompson, a déclaré : « Nous sommes ravis d’être l’un des partenaires de ce projet prometteur. Non seulement nos spécialistes de cette matière contribueront à perfectionner et à structurer le cursus, mais nous mettrons également à disposition des étudiants notre installation d’essais où ils pourront vérifier la conception de leur CubeSat avant son lancement. »

Trois cent quarante-huit étudiants en Master et 148 doctorants sont aujourd’hui inscrits au centre de recherche du Masdar Institute, qui propose actuellement huit programmes de Master et un programme de doctorat interdisciplinaire. À travers un réseau dynamique de centres de recherche au sein d’instituts (iCentres) et de centres de recherche parrainés, le Masdar Institute a pu déposer six brevets, avec 52 demandes de brevets en cours et 82 déclarations d’invention. Les programmes d’études stimulants, l’environnement motivant et le soutien adapté apporté par le personnel enseignant sur le campus ont inspiré à ce jour la création de cinq entreprises technologiques par des étudiants du Masdar Institute. À travers son développement du capital humain dans les domaines de l’énergie propre et des technologies de pointe, le Masdar Institute contribue à la création d’un écosystème émirien d’innovation qui a une influence positive sur l’économie du pays.

Yahsat a pris l’engagement de développer les talents et les compétences dans le domaine de la science et de la technologie et travaille à la mise en place d’un effectif de talents recrutés parmi la nouvelle génération d’ingénieurs spatiaux. Yahsat, opérateur de satellites basé aux E.A.U. et détenu à 100 pour cent par la Mubadala Development Company, est la première société du Moyen-Orient et de l’Afrique à proposer des services satellites polyvalents. Elle fournit des solutions satellites polyvalentes pour le haut débit, la diffusion radiophonique et télévisée, et le gouvernement, ainsi que des solutions de communication sur l’ensemble du Moyen-Orient, de l’Afrique, et de l’Asie centrale et du Sud-Ouest. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395281027828.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE