The UAE will host Expo 2020!
  • Arabic
  • French
  • German
  • Spanish
Parrainé par le Conseil national des médias

Reportages

L'ADNEC forme un partenariat avec l'organisation américaine DCI afin de promouvoir le tourisme à Abu Dhabi

posted on 24/12/2015

La Direction des expositions nationales d'Abu Dhabi (ADNEC) a annoncĂ© son partenariat avec Development Counsellors International (DCI), entreprise spĂ©cialisĂ©e dans le dĂ©veloppement Ă©conomique et le marketing touristique, basĂ©e Ă  New York, afin de promouvoir les bĂątiments et installations de l'ADNEC aux États-Unis et au Canada.

Ce partenariat correspond aux efforts permanents de l'ADNEC visant Ă  renforcer la rĂ©putation d'Abu Dhabi comme pĂŽle majeur du tourisme professionnel. Il permettra Ă  l'ADNEC d'attirer des associations internationales et des organisateurs d'Ă©vĂ©nements provenant d'importants marchĂ©s nord-amĂ©ricains, c'est-Ă -dire des États-Unis et du Canada, afin d'accueillir leurs Ă©vĂ©nements et congrĂšs internationaux en utilisant les installations ultramodernes de l'ADNEC.

« Nous sommes ravis de collaborer avec DCI, qui a une solide réputation dans le marketing et la vente des destinations et bùtiments de convention auprÚs des organisateurs de programmes d'incitation, d'association et d'entreprise basés sur les marchés nord-américains, explique Humaid Matar Al Dhaheri, PDG en fonction de l'ADNEC. Ces collaborations soutiendront notre nouvelle stratégie commerciale, conçue pour augmenter la part du secteur des conférences spécialisées dans notre secteur commercial général, en attirant davantage de conférences et de congrÚs internationaux à Abu Dhabi.

À l'ADNEC, nous sommes dĂ©terminĂ©s Ă  positionner Abu Dhabi en tant que destination de tourisme professionnel mondial et Ă  augmenter l'impact Ă©conomique du secteur sur l'Ă©conomie d'Abu Dhabi, grĂące Ă  diffĂ©rents plans efficaces de marketing de destination, en collaboration avec les meilleurs partenaires dans ce domaine. Nous sommes persuadĂ©s que ce nouveau dĂ©veloppement aura un gros impact sur la gĂ©nĂ©ration de ventes potentielles pour l'ADNEC dans le secteur des confĂ©rences et des associations, en faisant la promotion d'Abu Dhabi auprĂšs de planificateurs de rĂ©union mondiales et en influençant leurs choix de site. »

« Avec presque trois associations nord-américaines sur quatre intéressées par l'organisation potentielle d'une convention dans le Golfe d'Arabie, explique Karyl Leigh Barnes, partenaire principal à DCI, et plus de 50 % des planificateurs qui cherchent à trouver des adhérents aux Moyen-Orient, nous sommes ravis de former un partenariat avec l'ADNEC, afin de capturer une part de la demande émergente. Notre équipe de vente expérimentée est déterminée à susciter des ventes potentielles trÚs intéressantes pour l'ADNEC. »

L'ADNEC offre 133 000 mÂČ d'espace au sol interconnectĂ© afin de rĂ©pondre aux attentes d'une grande diversitĂ© d'Ă©vĂ©nements et d'expositions. ÉquipĂ© d'installations modernes et construit selon des normes internationales, le bĂątiment a attirĂ© 1,6 million de personnes Ă  327 Ă©vĂ©nements en 2014. – Emirates News Agency, WAM - http://www.wam.ae/en/news/economics/1395289517577.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le ministĂšre Ă©mirien de l'Environnement et de l'Eau et l'Institut Masdar vont collaborer sur un projet pilote d'agriculture et de biomasse

posted on 24/12/2015

Le ministÚre émirien de l'Environnement et de l'Eau et l'Institut Masdar de Science et de Technologie, université indépendante de niveau maßtrise motivée par la recherche, qui se consacre aux technologies et énergies avancées et renouvelables, a annoncé hier qu'ils avaient signé un accord pour collaborer sur la protection des écosystÚmes marins et l'élaboration d'une aquaculture saine aux E.A.U.

Cet accord de collaboration de recherche portera aussi sur le formation de ressortissants émiriens à l'utilisation de la technologie moderne pour le projet pilote SEAS (systÚme d'énergie et d'agriculture à base d'eau de mer), créé dans le cadre du SBRC (consortium de recherche sur les bioénergies renouvelables), partenariat des leaders de l'énergie et de la technologie créé par le Masdar Institute.

Cet accord a été signé par le Dr Behjat Al Youssouf, directeur temporaire du Masdar Institute, et par Mariam Mohammed Saeed Hareb, sous-secrétaire adjointe des ressources en eau et des affaires de protection de la nature, ministÚre de l'Environnement et de l'Eau.

Le projet SEAS utilise une parcelle de dĂ©sert, irriguĂ©e par eau de mer, pour produire de la nourriture et de la bioĂ©nergie. Le projet, dans son ensemble, fournit des poissons et crustacĂ©s, ainsi que de la biomasse, pour produire de l'Ă©nergie et enrichir des forĂȘts de mangrove, sans impact nocif sur les sources d'eau douce ni la contamination des terres arables existantes.

Selon cet accord, le ministÚre fournira les jeunes poissons et les jeunes pousses de mangrove, ainsi qu'un savoir-faire technique. De plus, le ministÚre a exprimé son souhait de devenir membre du SBRC, dont les partenaires actuels sont Etihad Airways, Boeing, Takreer, GE et Safran.

Mariam Mohammed Saeed Hareb a ajouté que le ministÚre de l'Environnement et de l'Eau souhaitait développer des projets de développement durable pour promouvoir la protection de l'environnement et des ressources naturelles, afin de contribuer au développement de divers secteurs environnementaux, pour réaliser les objectifs de la Vision 2021 des E.A.U.

Elle souligne que la coopération avec les instituts de recherche pionniers tels que Masdar dans divers domaines environnementaux accélÚrera l'apprentissage des meilleures pratiques et l'adoption de politiques qui renforceront la protection de l'environnement. Elle indique également que le systÚme d'agriculture et d'énergie à base d'eau de mer génÚrera des produits utiles de maniÚre durable, adéquate pour l'environnement unique des E.A.U., ce qui correspond à la stratégie du ministÚre consistant à trouver des alternatives et des solutions innovantes pour le développement durable dans tous les secteurs environnementaux.

Le Dr. Behjat Al Youssouf ajoute : « L'engagement du ministĂšre Ă©mirien de l'Environnement et de l'Eau envers le projet de ferme pilote du SBRC reflĂšte leur approbation de cette initiative importante. Avec les leaders mondiaux de l'Ă©nergie et de la technologie en tant que partenaires, le SBRC est un tĂ©moin capital du rĂŽle de l'Institut Masdar dans la recherche de solutions durables aux dĂ©fis de la planĂšte. Le projet fournira des fruits de mer, de la biomasse pour produire de l'Ă©nergie et enrichir des forĂȘts de mangrove, sans impact nocif sur les sources d'eau douce. Nous pensons que cet accord avec le ministĂšre assurera la protection des Ă©cosystĂšmes marins des E.A.U. en Ă©quilibre avec le dĂ©veloppement du secteur de l'aquaculture. »

« Nous sommes heureux que le ministÚre de l'Environnement et de l'Eau apporte son soutien au projet SEAS, indique James Hogan, PDG d'Etihad Airways.

C'est une initiative importante pour notre compagnie aérienne qui, nous l'espérons, fera progresser le développement de carburant éco-responsable pour l'aviation à Abu Dhabi. »

« Le ministÚre de l'Environnement et de l'Eau donnera sans aucun doute un élan au projet pilote intégré de bioénergie du SBRC, ajoute à son tour Jasem Ali Al Sayegh, PDG de Takreer. Nous sommes heureux que le ministÚre apporte son soutien et espérons que, ensemble, nous aiderons le secteur émirien de l'aviation à répondre à la demande croissante au carburant d'avion, de maniÚre innovante et éco-responsable. »

Les travaux de construction de l'installation pilote de SEAS a commencé en juin cette année. Ce projet durera trois à cinq ans, afin de permettre aux chercheurs d'en savoir plus sur les opérations et conditions optimales nécessaires pour produire de la bioénergie à grande échelle.

DirigĂ© par le Dr. Alejandro Rios, professeur de pratique, systĂšmes d'ingĂ©nierie et de gestion, le SBRC se consacre Ă  la recherche et Ă  l'avancement conjoints de biocarburants pour l'aviation. Ses domaines de recherche portent sur le dĂ©veloppement et la commercialisation de biocarburants et biomatĂ©riels durables dĂ©rivĂ©s de la transformation d'huiles vĂ©gĂ©tales et de biomasse. Cette technologie utilise de l'au salĂ©e cĂŽtiĂšre afin d'Ă©lever des poissons et des crevettes pour l'alimentation, pour que l'eau usĂ©e riche en nutriments fertilise ensuite des plantes riches en huile, qui pourront ĂȘtre rĂ©coltĂ©es afin de produire du biocarburant pour l'aviation. – Emirates News Agency, WAM -

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395289545396.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Ducab annonce son premier projet maritime offshore Ă  Abu Dhabi

posted on 22/12/2015

Ducab, le premier fabricant de cùbles et de produits de cùblage de haute qualité basé aux E.A.U., a annoncé un nouveau projet en association avec la JOPETWIL Industrial Company, une filiale de Control Contracting and Trading Co., concernant la plateforme autoélévatrice « JOPETWIL 300 ». Ce projet, qui est le premier projet maritime offshore de Ducab à Abu Dhabi, comprend la fourniture de cùbles de la gamme MarineBICC de Ducab.

Les produits MarineBICC de Ducab, qui sont spĂ©cialement adaptĂ©s aux besoins de l’industrie maritime et offshore, sont approuvĂ©s par l’American Bureau of Shipping (ABS), DET Norske Veritas, Germanischer Lloyd (DNV GL) et Lloyds Register. Ces cĂąbles de haute qualitĂ© et durables peuvent supporter des tempĂ©ratures et une humiditĂ© extrĂȘmes. Ils sont tressĂ©s pour les rendre encore plus rĂ©sistants, sans toutefois compromettre la flexibilitĂ© du cĂąble. Afin d’amĂ©liorer la protection contre les incendies Ă  bord de navires, de pĂ©niches et sur les plateformes offshore, les produits de la gamme MarineBICC sont Ă©galement certifiĂ©s rĂ©sistants au feu, ignifuges et Ă  basse Ă©mission de fumĂ©e.

Mohammed A. Al Mutawa, directeur commercial chez Ducab, a affirmĂ© : « Notre rĂ©putations et nos rĂ©alisations dans le secteur du pĂ©trole et du gaz nous ont conduits Ă  nous lancer dans de nouvelles industries, telles que les secteurs maritime et offshore. Nous sommes fiers que nos cĂąbles MarineBICC rĂ©sistants au feu, qui sont leaders du marchĂ©, aient Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©s Ă  l’issue d’une comparaison minutieuse pour leur respect certifiĂ© des normes internationalement reconnues, alliĂ© aux connaissances et Ă  l’expĂ©rience chevronnĂ©es de l’industrie qu’offre Ducab. Les cĂąbles MarineBICC sont conçus pour ĂȘtre durables et se sont rĂ©vĂ©lĂ©s efficaces dans des conditions extrĂȘmes, ce qui les rend particuliĂšrement bien adaptĂ©s pour cet important projet, et nous nous rĂ©jouissons Ă  l’idĂ©e de nouvelles possibilitĂ©s dans la rĂ©gion du Moyen-Orient et au-delĂ . »

Saleh Muqattash, PDG de CCTC, a observĂ© : « CCTC met l’accent sur la prestation d’un service de qualitĂ© pour chacun des projets que la sociĂ©tĂ© entreprend, et ceci, dĂšs la phase cruciale de conception. Nous nous rĂ©jouissons Ă  la perspective de travailler avec Ducab sur ce projet unique et sommes persuadĂ©s que la qualitĂ©, la sĂ©curitĂ© et la longĂ©vitĂ© du produit sera un atout important pour la JOPETWIL 300. »

La plateforme autoĂ©lĂ©vatrice « JOPETWIL 300 », qui est Ă©quipĂ©e d’un systĂšme de vĂ©rins hydrauliques reposant sur quatre colonnes cylindriques, est capable de fonctionner sous l’eau Ă  une profondeur pouvant atteindre jusqu’à 40 mĂštres. Ducab fournira des cĂąbles pour moderniser la plateforme afin de lui permettre d’accueillir plus de personnel Ă  bord. Les rĂ©novations vont plus que doubler sa capacitĂ© puisqu’elle pourra accueillir 270 employĂ©s Ă  bord, au lieu de 100 prĂ©cĂ©demment. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/economics/1395289441600.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Sawab crée une page Instagram pour lutter contre le terrorisme

posted on 22/12/2015

Le Centre Sawab, une initiative conjointe des gouvernements des Émirats Arabes Unis et des États-Unis destinĂ©e Ă  lutter contre l’idĂ©ologie extrĂ©miste en ligne de Daesh, s’est rĂ©cemment crĂ©Ă© un compte Instagram officiel. Cette mesure s’inscrit dans le prolongement des efforts continus du Centre visant Ă  lutter contre la propagation d’un extrĂ©misme violent sur les rĂ©seaux sociaux.

En crĂ©ant sa nouvelle page Instagram, le Centre vise Ă  Ă©largir sa portĂ©e et Ă  communiquer son message Ă  un plus vaste public. Instagram est extrĂȘmement populaire parmi les utilisateurs ĂągĂ©s de 15 Ă  35 ans, Ă©tant donnĂ© sa facilitĂ© d’emploi et ses fonctions de partage de contenu. Instagram est aussi la vĂ©ritable concrĂ©tisation du proverbe « Une image vaut mille mots » en raison de son format visuel attrayant. Les photos et les courtes vidĂ©os partagĂ©es sur cette importante plateforme permettent de communiquer des messages de maniĂšre visuelle et offrent aux utilisateurs la possibilitĂ© de rĂ©agir et de partager ces messages.

Daesh a trĂšs largement recours aux plateformes de rĂ©seaux sociaux, tant publiques que cryptĂ©es. L’objet des messages communiquĂ©s par Daesh et de sa propagande mensongĂšre est de faire connaĂźtre les soi-disant « rĂ©alisations » de l’organisation en publiant des articles Ă  sensation sur les actes de terrorisme perpĂ©trĂ©s en Syrie et en Irak, ainsi que dans la rĂ©gion et dans le monde.

L’objectif du Centre Sawab consiste Ă  donner plus de force aux voix qui prĂ©conisent la modĂ©ration, et Ă  lutter contre Daesh en utilisant les plateformes de rĂ©seaux sociaux et en permettant Ă  la majoritĂ© silencieuse d’exprimer ses opinions. En raison de la forte influence des mĂ©dias sociaux sur l’opinion publique, et notamment parmi les jeunes, le Centre vise Ă  Ă©tendre sa lutte contre les idĂ©ologies radicales et extrĂ©mistes de Daesh, et de toute autre organisation de mĂȘme mentalitĂ©, en faisant usage de diverses plateformes de rĂ©seaux sociaux.

Le Centre Sawab a lancé son compte Twitter (@SawabCenter) en juillet 2015. Depuis sa création, le Centre applique une politique éditoriale qui est centrée sur une approche crédible et équilibrée dans le but de révéler la vérité qui se cache derriÚre les mensonges et la propagande de Daesh. Il publie également une combinaison variée de contenu : actualités, analyses et sujets religieux, outre son contenu visuel attrayant, comprenant photos, courtes vidéos et infographies.

De plus, le Centre lance rĂ©guliĂšrement des campagnes ciblĂ©es qui contrent les vues et idĂ©ologies extrĂ©mistes. La campagne la plus rĂ©cente, qui avait pour thĂšme « La fiertĂ© nationale », Ă©tait censĂ©e prĂ©senter le caractĂšre unique et la diversitĂ© des pays du Moyen-Orient. Elle mettait en valeur le sentiment de fiertĂ© envers son pays et visait Ă  combattre le type de pensĂ©e radicale qui cherche Ă  dĂ©molir les frontiĂšres et ne font qu’entraver le progrĂšs et la prospĂ©ritĂ© des États.

Bien que le Centre ait Ă©tĂ© crĂ©Ă© il y a moins de six mois, il a dĂ©jĂ  exercĂ© une influence remarquable puisque le nombre de visualisations de ses campagnes dĂ©passe dĂ©jĂ  les 420 millions. – Agence de presse des Émirats, WAM -

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395289463422.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

L’ERC fournit, au YĂ©men, du matĂ©riel mĂ©dical aux hĂŽpitaux

posted on 22/12/2015

La SociĂ©tĂ© du Croissant-Rouge des Émirats (ERC) a fourni une grande quantitĂ© de mĂ©dicaments anticancĂ©reux aux hĂŽpitaux des gouvernorats yĂ©mĂ©nites de Lahij, Abyan, Al-Dhale et TaĂŻz.

L’ERC a Ă©galement fourni le deuxiĂšme lot de matĂ©riel mĂ©dical destinĂ© Ă  l’hĂŽpital d’Al Jomhouria et aux centres de soins d’Aden dans le cadre de ses efforts visant Ă  faciliter la prestation de soins de santĂ© au YĂ©men, ce secteur Ă©tant considĂ©rĂ© comme le plus touchĂ© par la crise actuelle. Lui accordant une attention particuliĂšre, l’ERC a prĂ©parĂ© un plan ambitieux dans le but de relancer le fonctionnement des hĂŽpitaux ainsi que de renforcer leurs capacitĂ©s Ă  surmonter les difficultĂ©s actuelles.

Le gouvernorat d’Aden a louĂ© le rĂŽle de l’ERC qui Ɠuvre pour l’amĂ©lioration des services mĂ©dicaux dans les gouvernorats yĂ©mĂ©nites et apporte Ă©galement d’autres formes d’aide. – Agence de presse des Émirats, WAM -

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395289460479.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Burj Khalifa rend hommage aux dirigeants et au peuple du Qatar et de BahreĂŻn Ă  l’occasion de leur fĂȘte nationale

posted on 22/12/2015

Emaar Properties s’est joint aux festivitĂ©s marquant la fĂȘte nationale du Qatar et celle de BahreĂŻn par une illumination spectaculaire de la tour Burj Khalifa, l’édifice le plus haut du monde, qui a revĂȘtu alors les couleurs des drapeaux des E.A.U., du Qatar et de BahreĂŻn.

À travers l’illumination colorĂ©e de la tour, Emaar s’est joint aux dirigeants et au peuple Ă©miriens qui souhaitaient exprimer Ă  cette occasion leurs vƓux et leurs fĂ©licitations aux dirigeants et au peuple du Qatar et de BahreĂŻn. Elle soulignait Ă©galement l’esprit de solidaritĂ© qui unit la rĂ©gion du Conseil de coopĂ©ration du Golfe (CCG) et auquel les leaders Ă©miriens ont fait allusion rĂ©cemment lors du 36e .Sommet des pays du CCG. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395289449185.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LES PROJETS SOLAIRES DES E.A.U., UNE AUBAINE POUR LA MAURITANIE

posted on 18/12/2015

Les E.A.U. et Masdar ont accĂ©lĂ©rĂ© la croissance du secteur de l’énergie renouvelable en Mauritanie. En effet, ils viennent d’amorcer la construction de sept projets d’installations photovoltaĂŻques qui permettront Ă  la Mauritanie d’économiser chaque annĂ©e six millions de litres de gas-oil.

Ces projets constituent la deuxiĂšme initiative de Masdar en Mauritanie et portent sur la production et la distribution d’une Ă©nergie propre dans les rĂ©gions reculĂ©es. En vertu de leur nature, les centrales d’énergie solaire photovoltaĂŻques contribueront Ă  limiter l’impact des changements climatiques. Une cĂ©rĂ©monie de lancement Ă  laquelle ont assistĂ© des reprĂ©sentants des E.A.U., de la RĂ©publique islamique de Mauritanie et de Masdar, a marquĂ© le dĂ©marrage officiel de la construction, en Mauritanie, des sept projets, qui reprĂ©sentent une capacitĂ© totale de 12MW.

En outre, l’initiative soutient Ă©troitement l’Objectif de dĂ©veloppement durable des Nations Unies relatif Ă  l’énergie. Cet objectif vise Ă  Ă©largir l’accĂšs Ă  une Ă©nergie propre et abordable Ă  un plus grand nombre de personnes. Respectivement, les sept centrales couvriront, en moyenne, 30 pour cent de la demande en Ă©lectricitĂ© de chaque ville oĂč elles sont construites. Le premier projet Cheikh Zayed financĂ© par les E.A.U., qui Ă©tait un projet d’énergie solaire de 15MW mis en Ɠuvre par Masdar Ă  Nouakchott, a Ă©tĂ© livrĂ© en 2013. Globalement, les projets de Nouakchott, qui reprĂ©sentent une capacitĂ© de 27MW et comprennent les sept villes reculĂ©es, ciblent 50 pour cent de la population mauritanienne.

Le Dr Ahmad Belhoul, PDG de Masdar, a affirmĂ© : « Nous savons que le marchĂ© de l’énergie renouvelable connaĂźt une rapide expansion dans le monde, et comme les technologies novatrices en constante Ă©volution donnent un Ă©lan croissant Ă  la viabilitĂ© commerciale de l’énergie propre, nous sommes persuadĂ©s que ces centrales photovoltaĂŻques attesteront encore de l’énorme impact social des projets mondiaux d’énergie renouvelable de Masdar. Les solutions misant sur l’énergie solaire offrent des possibilitĂ©s extraordinaires permettant de rĂ©pondre de maniĂšre Ă©conomique et efficace aux besoins croissants en Ă©nergie de la Mauritanie, tout en amĂ©liorant en mĂȘme temps l’accĂšs Ă  l’énergie et la sĂ©curitĂ© de l’approvisionnement. »

Mohamed Salem Ould Bechir, le ministre mauritanien du PĂ©trole, de l’Énergie et des Mines, a ajoutĂ© : « Ce projet contribue grandement Ă  accĂ©lĂ©rer le dĂ©ploiement des Ă©nergies renouvelables et permettra Ă  la Mauritanie de s’affranchir de sa dĂ©pendance Ă  l’égard des combustibles fossiles en faveur de l’électricitĂ©. De plus, les projets feront non seulement avancer le pays vers une adoption plus rapide de solutions misant sur les Ă©nergies renouvelables qui contribueront Ă  une diversification du secteur Ă©nergĂ©tique, mais ils marquent une Ă©tape positive dans la conservation des ressources naturelles et, plus important encore, dans la protection du climat – qui est Ă  l’heure actuelle un problĂšme urgent pour le monde entier. » – Khaleej Times - http://khaleejtimes.com/business/energy/uae-solar-projects-boon-for-mauritania

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LES E.A.U. DEVRAIENT BÉNÉFICIER D’AUTRES INVESTISSEMENTS CHINOIS EN 2016

posted on 18/12/2015

Un nombre croissant de sociĂ©tĂ©s chinoises devrait investir l’annĂ©e prochaine dans les secteurs Ă©miriens de l’immobilier et de l’industrie manufacturiĂšre alors que le gouvernement encourage les entreprises Ă  rechercher la croissance Ă  l’étranger, affirmaient hier de hauts responsables.

Les sociĂ©tĂ©s chinoises investissent davantage Ă  l’étranger, ce qui a permis au pays de parvenir pour la premiĂšre fois l’annĂ©e derniĂšre Ă  un Ă©quilibre entre les investissements directs entrants et sortants, alors qu’il se transforme en un exportateur de capitaux plutĂŽt qu’un pur exportateur de marchandises.

« Nous traversons une phase de transition et nous encourageons les entreprises Ă  se tourner vers l’étranger, et c’est ce qu’elles font. Cela prĂ©sente donc de bonnes possibilitĂ©s pour DubaĂŻ et les autres pays », a affirmĂ© Zhang Yi, conseiller Ă©conomique et commercial au consulat chinois de DubaĂŻ, lors d’un forum des entreprises.

Alors que, traditionnellement, les investisseurs chinois Ă©taient intĂ©ressĂ©s par le commerce avec les E.A.U., et DubaĂŻ en particulier, ils se tournent de plus en plus vers d’autres secteurs. La Chine est le partenaire commercial numĂ©ro un de DubaĂŻ et le deuxiĂšme des E.A.U., aprĂšs l’Inde. Le commerce avec ce pays devrait s’élever Ă  60 milliards de dollars d’ici Ă  la fin de l’annĂ©e, selon le gouvernement Ă©mirien.

« RĂ©cemment, nous rencontrons de plus en plus de Chinois qui cherchent Ă  investir dans l’immobilier et l’industrie manufacturiĂšre [aux E.A.U.] », a dĂ©clarĂ© Justin Li, directeur gĂ©nĂ©ral du cabinet d’avocats Yingke et Shayan Ă  DubaĂŻ.

« Nous assistons Ă  un changement, car le gouvernement chinois encourage les sociĂ©tĂ©s du pays Ă  se tourner vers l’extĂ©rieur et Ă  investir Ă  l’étranger. En Chine, nous disposons d’importantes rĂ©serves de devises Ă©trangĂšres que nous devons investir. »

La Chine est le troisiĂšme investisseur direct Ă©tranger du monde, investissant plus de 100 milliards de dollars par an. Les investissements de la Chine Ă  l’étranger sont en hausse, mĂȘme si le montant total des investissements directs Ă©trangers au niveau mondial a baissĂ© entre 2011 et l’annĂ©e derniĂšre, selon un rapport d’Ernest & Young.

« Un grand nombre de sociĂ©tĂ©s chinoises veulent implanter leur [usine de] fabrication Ă  l’étranger, car les coĂ»ts de la main-d’Ɠuvre sont trĂšs Ă©levĂ©s actuellement en Chine et les exigences environnementales sont trĂšs strictes », a observĂ© M. Li.

Les relations des E.A.U. avec la Chine ont Ă©tĂ© renforcĂ©es cette semaine aprĂšs la visite de Cheikh Mohammed bin Zayed, Prince hĂ©ritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprĂȘme des Forces armĂ©es. Cette visite a conduit Ă  la signature de plusieurs accords.

La sociĂ©tĂ© d’investissement d’Abu Dhabi, Mubadala, a dĂ©clarĂ© lundi qu’elle lancerait un fonds commun d’une valeur de 10 milliards de dollars avec la Banque de dĂ©veloppement chinoise et l’Administration des Ă©changes extĂ©rieurs.

La stratĂ©gie « One Belt, One Road » (une rĂ©gion, une route) adoptĂ©e par la Chine stimule les investissements dans les projets d’infrastructure le long de l’ancienne Route mĂ©diĂ©vale de la soie.

La Chine a Ă©galement renouvelĂ© sa convention d’échange de devises avec les E.A.U. dans le cadre de sa toute derniĂšre initiative visant Ă  internationaliser le yuan.

Cette convention permet Ă  la Banque centrale des E.A.U. de fournir jusqu’à 35 milliards de yuans en rĂšglement d’échanges bilatĂ©raux. – The National -

http://www.thenational.ae/business/economy/uae-set-to-benefit-from-further-china-investment-in-2016

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LES E.A.U. RATIFIENT L’ACCORD DE L’OMC SUR LA FACILITATION DES ÉCHANGES

posted on 18/12/2015


NAIROBI : Les E.A.U. ont ratifiĂ© l’Accord sur la facilitation des Ă©changes, conclu par les membres de l’Organisation mondiale du commerce lors de la ConfĂ©rence ministĂ©rielle de Bali en 2013, et notifieront en consĂ©quence l’OMC.

Dans la dĂ©claration faite par les E.A.U. lors de la 10e ConfĂ©rence ministĂ©rielle de l’OMC, tenue Ă  Nairobi (Kenya), Sultan bin Saeed Al Mansouri, le ministre Ă©mirien de l’Économie, a affirmĂ© que les E.A.U., en tant que membre de l’OMC et de la communautĂ© internationale sont un ferme adepte du systĂšme commercial multilatĂ©ral, Ă©tabli sur des principes clairs, et y attachent une grande importance.

Les E.A.U., a-t-il observĂ©, se sont engagĂ©s Ă  contribuer de maniĂšre constructive et significative au succĂšs du systĂšme commercial multilatĂ©ral et Ă  ses conditions ainsi qu’au Programme de Doha pour le dĂ©veloppement.

M. Al Mansouri a Ă©galement fait remarquer que le groupe de pays arabes Ă  l’OMC ont convenu que tous les membres et observateurs arabes ont pris un engagement en faveur du systĂšme commercial multilatĂ©ral.

Il a soulignĂ© que les E.A.U. appuient pleinement la dĂ©claration du groupe qui simplifie et facilite le processus d’adhĂ©sion des pays Ă  l’OMC sur la base de conditions Ă©quitables.

Al Mansouri a Ă©galement exhortĂ© les membres de l’OMC Ă  prendre en considĂ©ration la demande de la Palestine qui souhaite obtenir le statut d’observateur auprĂšs de l’organisation. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/economics/1395289311274.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LES E.A.U. PRÉSENTENT DE TOUTES DERNIÈRES TECHNIQUES SCIENTIFIQUES À LA RÉUNION D’EXPERTS D’INTERPOL SUR LE SUIVI DES TECHNIQUES DANS LE DOMAINE DE L’ANALYSE D’ADN

posted on 15/12/2015

Les Émirats Arabes Unis, qui reprĂ©sentaient la rĂ©gion du Moyen-Orient, ont pris part Ă  la rĂ©union, aux États-Unis, du Groupe d’experts d’Interpol sur le suivi des techniques dans le domaine de l’analyse d’ADN, afin de prĂ©senter leurs toutes derniĂšres techniques scientifiques dans le domaine de l’analyse des donnĂ©es gĂ©nĂ©tiques, en soutien aux efforts dĂ©ployĂ©s par le pays en vue d’augmenter le taux d’élucidation de dossiers pour atteindre un niveau record.

Le gĂ©nĂ©ral de brigade Abdul Rahman Al Hammadi, responsable du Service des preuves mĂ©dico-lĂ©gales de la police d’Abu Dhabi (ADP), a fait remarquer que les E.A.U. ont apportĂ© une contribution remarquable en renforçant la coopĂ©ration internationale avec Interpol, notamment en ce qui concerne les preuves mĂ©dico-lĂ©gales.

Pour sa part, la colonel expert Maryam Ahmed Al Qahtani, chef de la Section Biologie judiciaire et ADN du Service des preuves mĂ©dico-lĂ©gales de l’ADP, reprĂ©sentante du groupe d’experts du Moyen-Orient, a observĂ© que la rĂ©union, qui s’est tenue derniĂšrement Ă  Norman, ville de l’Oklahoma (États-Unis), s’est penchĂ©e sur les innovations scientifiques dans le domaine de l’ADN et des protocoles d’analyse d’ADN dans le monde entier, ainsi que sur la formation des États membres dans le domaine de l’analyse d’ADN.

Al Qahtani a soulignĂ© que les Émirats Arabes Unis sont le seul membre actif au niveau de la rĂ©gion du Moyen-Orient Ă  participer Ă  ces rĂ©unions.

La rĂ©union du Groupe d’experts sur le suivi des techniques dans le domaine de l’analyse d’ADN a Ă©mis plusieurs recommandations importantes, telles que la nĂ©cessitĂ© de se conformer aux meilleures pratiques internationales lors de recherches de personnes disparues et celle d’un Ă©change de renseignements entre les divers pays du monde, a-t-elle affirmĂ©.

« La rĂ©union a Ă©galement portĂ© sur le renforcement de la coopĂ©ration avec les autoritĂ©s judiciaires du monde entier, et Ă©tabli une sĂ©rie de recommandations, y compris la nĂ©cessitĂ© d’organiser une confĂ©rence internationale sur l’ADN qui se tiendrait tous les trois ans au siĂšge d’Interpol en France ; de discuter des diffĂ©rentes lĂ©gislations qui rĂ©gissent la procĂ©dure d’analyse d’ADN et de leur respect des droits de l’homme ; d’attirer l’attention sur l’engagement en faveur de la qualitĂ© lors d’analyses d’ADN ; ainsi que d’aider les États membres, et notamment les pays en dĂ©veloppement, Ă  crĂ©er des bases de donnĂ©es d’ADN », a prĂ©cisĂ© la colonel Al Qahtani.

Les experts ont en outre discutĂ© des rĂ©sultats de l’enquĂȘte mondiale d’Interpol sur l’établissement de profils d’ADN, Ă  laquelle ont pris part divers États du monde entier membres d’Interpol, ainsi que des toutes derniĂšres innovations sur le plan scientifique et sĂ©curitaire dans le domaine de l’ADN. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395289189613.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LE NASDAQ DUBAI ACCUEILLE FAVORABLEMENT LA COTATION D’UN SUKUK DE 500 MILLIONS DE DOLLARS ÉMIS PAR LA SOCIÉTÉ MAJID AL FUTTAIM

posted on 15/12/2015

Le Nasdaq Dubai a accueilli favorablement la cotation sur son marchĂ© d’un sukuk de 500 millions de dollars Ă©mis par la sociĂ©tĂ© de portefeuille Majid Al Futtaim Holding. Cette derniĂšre cotation porte la valeur totale des cotations de sukuk rĂ©alisĂ©es courant 2015 Ă  13,25 milliards de dollars, soit un montant supĂ©rieur Ă  la valeur totale inscrite au cours de l’annĂ©e Ă  la cote des trois plus grandes bourses du monde rĂ©unies.

Essa Kazim, gouverneur du Centre financier international de DubaĂŻ et SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du Centre du dĂ©veloppement de l’économie islamique de DubaĂŻ, a dĂ©clarĂ© : « La cotation rĂ©alisĂ©e par Majid Al Futtaim souligne la position de DubaĂŻ comme principal centre de cotation de sukuk et son expansion en tant que capitale mondiale de l’économie islamique, dans le cadre de l’initiative du Vice-prĂ©sident et Premier ministre, Souverain de DubaĂŻ, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum. L’émirat continuera d’élargir sa gamme de solutions financiĂšres islamiques, les sukuk occupant le devant de la scĂšne en matiĂšre d’innovation et de dĂ©veloppement. »

Avec la cotation réalisée par Majid Al Futtaim le 4 novembre, la valeur nominale totale des sukuk cotés à Dubaï a atteint 36,8 milliards de dollars, plus que sur tous les autres marchés boursiers du monde. Ce sukuk est le second coté en bourse par Majid Al Futtaim, un premier de 400 millions de dollars ayant été inscrit à la cote en 2013.

Alain Bejjani, PDG de Majid Al Futtaim Holding, a observĂ© : « Le capital mobilisĂ©s par le biais de notre sukuk financera nos plans d’expansion et de dĂ©veloppement dans de nouveaux marchĂ©s sur l’ensemble de la rĂ©gion MENA. Notre cotation au Nasdaq Dubai, qui est la bourse internationale de la rĂ©gion, renforce la visibilitĂ© de notre sukuk auprĂšs des investisseurs tant mondiaux que rĂ©gionaux et nous fournit un cadre rĂ©glementaire efficace qui respecte les normes internationales. »

Abdul Wahed Al Fahim, président du Nasdaq Dubai, a affirmé : « La nouvelle émission, couronnée de succÚs, de Majid Al Futtaim souligne la solidité croissante du secteur des sukuk en tant que véhicule de financement de projets pour les institutions basées dans les pays du CCG et au-delà. Nous nous sommes engagés à offrir à tous nos émetteurs un environnement porteur recueillant la confiance des investisseurs et du public. »

Hamed Ali, Directeur gĂ©nĂ©ral du Nasdaq Dubai, a prĂ©cisĂ© : « Non seulement le Nasdaq Dubai offre aux Ă©metteurs rĂ©gionaux et internationaux le plus grand marchĂ© de sukuk du monde, mais il perfectionne en permanence ses procĂ©dures d’inscription Ă  la cote afin de donner aux Ă©metteurs un accĂšs simplifiĂ© Ă  la bourse, de sorte Ă  rĂ©pondre Ă  leurs besoins commerciaux qui Ă©voluent rapidement. Nous travaillons Ă©galement Ă  l’amĂ©lioration de nos liens avec les investisseurs et de nos services post-cotation. » – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/economics/1395289149811.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

EGA SPONSORISE LE TOURNOI DE GOLF OMEGA DUBAI LADIES MASTERS 2015 POUR LA 10e ANNÉE CONSÉCUTIVE

posted on 15/12/2015

Emirates Global Aluminium (EGA) Ă©tait le sponsor associĂ© du 10e Omega Dubai Ladies Masters 2015, tournoi de golf qui s’est dĂ©roulĂ© du 9 au 12 dĂ©cembre Ă  l’Emirates Golf Club.

L’un des sponsors fondateurs de cette compĂ©tition qui marque la fin de la saison du Ladies European Tour, EGA parraine ce tournoi annuel pour la 10e fois consĂ©cutive.

L’Omega Dubai Ladies Masters, qui attire les plus grandes joueuses internationales, se dĂ©roule sous le patronage de S. A. R. la Princesse Haya bint Al Hussein, Ă©pouse du Vice-prĂ©sident et Premier Ministre, Souverain de DubaĂŻ, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum. GrĂące au soutien d’EGA, le tournoi a gagnĂ© en importance au fil des annĂ©es, et contribuĂ© ainsi Ă  l’établissement de la rĂ©putation internationale de DubaĂŻ en tant que ville d’accueil de manitestations sportives de premier ordre.

« En tant qu’acteur citoyen responsable, EGA sponsorise l’Omega Dubai Ladies Masters dans le cadre de son engagement soutenu envers le dĂ©veloppement social et Ă©conomique Ă  long terme des E.A.U. et de DubaĂŻ, a affirmĂ© Khalid Essa Buhumaid, directeur gĂ©nĂ©ral adjoint en charge de la communication et des relations avec le gouvernement. Le parrainage de cette manifestation nous fournit Ă©galement l’occasion d’accueillir aux E.A.U. nos partenaires estimĂ©s, que nous invitons chaque annĂ©e dans notre chalet d’accueil pour assister au tournoi en plein cƓur de l’action. Ce n’est que l’une des diffĂ©rentes façons dont nous exprimons notre reconnaissance pour le soutien qu’ils apportent en permanence Ă  EGA ».

EGA sponsorise Ă©galement le tournoi annuel Omega Dubai Desert Classic, dont la prochaine Ă©dition se tiendra Ă  l’Emirates Golf Club du 4 au 7 fĂ©vrier 2016. Le tournoi de 2016 marquera la 25e annĂ©e du partenariat d’EGA avec cette manifestation sportive, la sociĂ©tĂ© Ă©tant l’un des principaux sponsors depuis 1992. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/sports/1395289160922.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

MOHAMED BIN ZAYED ADRESSE DES CONDOLÉANCES AU PRÉSIDENT TCHADIEN

posted on 11/12/2015

Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince hĂ©riter d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprĂȘme des forces armĂ©es des E.A.U., a adressĂ© des condolĂ©ances au prĂ©sident tchadien, Idriss DĂ©by Itno, Ă  la suite des rĂ©cents attentats terroristes perpĂ©trĂ©s sur le marchĂ© de Loulou Fou, une Ăźle du lac Tchad, qui ont fait 27 morts et plus de 80 blessĂ©s.

Dans une conversation téléphonique, Son Altesse a fait part au président tchadien de ses plus sincÚres condoléances pour les victimes des attentats terroristes qui visaient des civils innocents.

S.A. Cheikh Mohamed a soulignĂ© que les E.A.U. se tiennent aux cĂŽtĂ©s de la RĂ©publique amie du Tchad et appuient ses efforts de lutte contre le terrorisme et l’extrĂ©misme.

Pour sa part, le président tchadien a remercié S.A. Cheikh Mohamed de sa sympathie envers le Tchad et son peuple.

Au cours de leur conversation, les deux parties se sont entretenues des liens d’amitiĂ© et de coopĂ©ration entre les deux pays et des moyens de les renforcer au service des intĂ©rĂȘts communs des deux États et de leur peuple.

Elles ont Ă©galement abordĂ© plusieurs des questions rĂ©gionales et internationales qui sont source de prĂ©occupations communes. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395289035802.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LA FONDATION KHALIFA DISTRIBUE 100 TONNES DE VIVRES À SOCOTRA

posted on 11/12/2015

SOCOTRA : La Fondation Khalifa bin Zayed Al Nahyan a envoyĂ© 100 tonnes de vivres aux YĂ©mĂ©nites de l’üle de Socotra sur laquelle se sont abattus les cyclones Chapala et Megh.

Selon une source officielle Ă  la Fondation Khalifa, les secours d’urgence ont Ă©tĂ© envoyĂ©s en rĂ©ponse aux instructions donnĂ©es par le PrĂ©sident Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan et par Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince hĂ©ritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprĂȘme des Forces armĂ©es des E.A.U., ainsi qu’à l’action de suivi menĂ©e par S.A. Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires prĂ©sidentielles en application de la politique adoptĂ©e par les dirigeants avisĂ©s du pays qui consiste Ă  apporter, Ă  tout moment, une aide Ă  nos frĂšres YĂ©mĂ©nites. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395289017480.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

GRÂCE À L’EXPO, DUBAÏ CONNAÎTRA UNE CROISSANCE PLUS RAPIDE QUE LA CHINE D’ICI À 2020

posted on 11/12/2015

Le taux de croissance Ă©conomique de DubaĂŻ dĂ©passera celui de la Chine en 2020, du fait que l’Expo va stimuler l’activitĂ© dans les domaines du tourisme et des affaires, selon les hauts responsables.

D’aprĂšs les prĂ©visions du DĂ©partement du DĂ©veloppement Ă©conomique de DubaĂŻ (DDED), le taux de croissance de l’émirat pourrait atteindre 6,6 pour cent en 2020 – plus rapide que celui de la Chine, qui se situe Ă  6,33 pour cent.

« Au cours des mois prĂ©cĂ©dant l’exposition universelle, la croissance Ă©conomique de DubaĂŻ va en fait dĂ©passer celle de la Chine », a affirmĂ© Raed Safadi, directeur de la politique et de la recherche Ă©conomiques au DDED.

Cela veut dire que « d’ici Ă  2020, DubaĂŻ va devoir ĂȘtre la ville du monde la plus propice aux affaires et sa destination de prĂ©dilection pour les investissements”, a observĂ© M. Safadi lors du Forum sur les perspectives Ă©conomiques qui s’est tenu mardi Ă  Abu Dhabi.

« J’espĂšre ĂȘtre toujours de ce monde, et vous pourrez alors me dire si j’avais raison », a-t-il ajoutĂ©.

Le tourisme, l’hĂŽtellerie et la restauration, ainsi que la logistique, sont les secteurs de DubaĂŻ qui devraient enregistrer la croissance la plus rapide, selon les prĂ©visions du DĂ©partement.

Cette croissance sera dynamisĂ©e par l’Expo 2020, une exposition qui s’étend sur plusieurs mois. Elle devrait apporter une contribution de 24 milliards de dollars au PIB de DubaĂŻ et crĂ©er 227 000 emplois Ă  l’échelle de l’émirat, d’aprĂšs la ministre d’État Reem Al Hashimy, qui assume Ă©galement la fonction de directrice gĂ©nĂ©rale du ComitĂ© supĂ©rieur pour l’organisation de l’Expo universelle de 2020 Ă  DubaĂŻ.

Selon un rapport d’HSBC publiĂ© mardi, la croissance du commerce aux E.A.U. est la plus forte de tous les États du Golfe – mĂȘme si le pays a souffert de la chute des prix pĂ©troliers. Les E.A.U. ont investi massivement dans des projets d’infrastructure, dont le port de Jebel Ali et Dubai South, une plaque tournante du commerce ayant pour centre l’aĂ©roport international Al Maktoum.

La croissance Ă©conomique des E.A.U. sera stimulĂ©e par les « investissements rĂ©alisĂ©s dans le secteur non pĂ©trolier en vue d’augmenter son importance Ă  long terme, et notamment dans les secteurs de l’industrie et du transport aĂ©rien et maritime », indique HSBC dans son rapport.

La croissance chinoise connaĂźt un ralentissement alors que le pays renonce Ă  activer l’expansion par le biais d’énormes projets d’investissement soutenus par l’État, qui sont financĂ©s en contraignant juridiquement les Ă©pargnants Ă  dĂ©poser des fonds dans les banques publiques et par une explosion de l’endettement dans le systĂšme bancaire parallĂšle.

De nombreux analystes estiment que les prĂ©visions de croissance de la Chine sont exagĂ©rĂ©es, et certaines sources de donnĂ©es non officielles avancent que l’éclatement de la bulle immobiliĂšre en Chine ainsi que l’effondrement rĂ©cent du marchĂ© boursier laissent prĂ©sager un ralentissement spectaculaire des perspectives de croissance.

Capital Economics, un cabinet londonien, estime le taux de croissance de la Chine Ă  4,5 pour cent par an – soit considĂ©rablement infĂ©rieur aux chiffres officiels, qui le situent prĂšs de 7 pour cent.

Les exportations chinoises ont chutĂ© de 6,8 pour cent entre le dĂ©but de l’annĂ©e et le mois de novembre, indiquant que les conditions s’aggravent pour les exportateurs chinois, mĂȘme aprĂšs une dĂ©valuation qui aurait dĂ» rendre les marchandises chinoises plus compĂ©titives.

Les importations ont enregistrĂ© une baisse de 8,7 pour cent au cours de la mĂȘme pĂ©riode, ce qui indique que la demande des consommateurs a Ă©galement ralenti.

Ainsi, comme DubaĂŻ devrait afficher cette annĂ©e une croissance Ă©conomique d’environ 4 pour cent, l’émirat pourrait dĂ©passer la Chine du simple fait du ralentissement que connaĂźt cette derniĂšre.

Toutefois, les Ă©conomistes ont fait remarquer que la comparaison directe des taux de croissance ne voulait pas dire grand-chose. Avec un PIB d’environ 85 millions de dollars, l’économie de DubaĂŻ est d’une taille comparable Ă  celle de la SlovĂ©nie, alors que l’économie chinoise, qui se chiffre Ă  environ 10 billions de dollars, est 100 fois plus importante.

Si DubaĂŻ croĂźt Ă  un taux de 6,6 pour cent, son Ă©conomie augmente de quelques milliards de dollars ; si la Chine croĂźt Ă  un taux de 6,3 pour cent, son Ă©conomie augmente de plusieurs centaines de milliards de dollars.

« Personne ne pense que le taux de croissance du PIB est en lui mĂȘme un bon indicateur de bien-ĂȘtre », a affirmĂ© Andrew Scott, professeur d’économie Ă  la London Business School. – The National - http://www.thenational.ae/business/economy/expo-to-help-dubai-to-grow-faster-than-china-by-2020

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

CES 5 DERNIÈRES ANNÉES, LES E.A.U. ONT VERSÉ 711 M DH POUR ÉRADIQUER LA POLIO : REPORTAGE

posted on 07/12/2015

Ces cinq derniÚres années, les E.A.U. ont versé 711 millions de dirhams (194 millions USD) pour soutenir les efforts internationaux visant à éradiquer la polio, selon un nouveau rapport publié hier par le ministÚre de la Coopération et du développement internationaux (Micad).

Ce montant comprend une somme de 440 millions de dirhams (120 millions USD), a annoncĂ© Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan, prince de la Couronne d'Abu Dhabi et commandant suprĂȘme adjoint des forces armĂ©es des E.A.U., au Sommet mondial sur les vaccins, qui s'est tenu Ă  Abu Dhabi en avril 2013, afin de soutenir les campagnes de vaccination contre la polio en Afghanistan et au Pakistan, selon le rapport de Micad, publiĂ© afin de coĂŻncider avec la cĂ©rĂ©monie de remise des prix HOPE (HĂ©ros de l'Ă©radication de la polio), qui s'est dĂ©roulĂ©e Ă  Abu Dhabi.

Selon le rapport, en 2011, Son Altesse le prince de la Couronne d'Abu Dhabi et la Fondation Gates ont versé conjointement 100 millions USD (367 millions de dirhams) pour permettre l'achat et la livraison de vaccins pour les enfants d'Afghanistan et du Pakistan. Un tiers de ces fonds ont été consacrés spécifiquement aux vaccins anti-polio, à administrer sur trois ans.

En 2013 et 2014, grùce au Projet émirien d'assistance au Pakistan, en collaboration avec la Fondation Gates, des fonds ont été déboursés afin de soutenir les campagnes de vaccination anti-polio au Pakistan.

Cheikha Lubna bint Khalid Al Qasimi, ministre de la CoopĂ©ration et du DĂ©veloppement internationaux, et directrice du ComitĂ© Ă©mirien de coordination de l'aide humanitaire Ă©trangĂšre, a dit que, grĂące aux directives du prĂ©sident, Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, vice-prĂ©sident, Premier ministre et souverain de DubaĂŻ, de Son Altesse Cheikh Mohammed ben Rachid Al Maktoum et de Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyan, les E.A.U. sont Ă  l'avant-garde de la rĂ©action humanitaire internationale aux crises et dĂ©sastre, en jouant un rĂŽle essentiel dans l'Ă©radication de la polio. – Emirates News Agency, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395288897499.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

CHEIKHA JAWAHER FAVORISE UNE GÉNÉRATION D'ENTREPRENEURS

posted on 07/12/2015

Une nouvelle initiative, appelĂ©e Jeel, doit ĂȘtre lancĂ©e par le Conseil des femmes d'entreprises de Sharjah (SBWC), en collaboration avec l'Éducation pour l'emploi (EFE), le 8 dĂ©cembre, afin de soutenir les idĂ©es crĂ©atives des entrepreneurs en herbe.

Sous la houlette de Cheikha Jawaher bint Mohammed Al Qasimi, présidente honoraire du SBWC, et géré par le conseil à travers Sharjah, Jeel fournira aux entrepreneurs des incubateurs pour leurs idées créatives. Les incubateurs proposent un service de mentorat, de soutien et de conseil afin de faire prospérer les idées commerciales innovantes. De plus, Jeel proposera des formations collectives et individuelles, et donnera des conseils financiers professionnels, ainsi que des études, afin d'évaluer les besoins du marché.

Cette initiative, qui fonctionnera trois ans, contribuera au dĂ©veloppement Ă©conomique et Ă  l'autonomisation professionnelle des jeunes diplĂŽmĂ©es aux E.A.U. Elle a pour but d'aider les femmes Ă  ĂȘtre chef d'entreprise et de contribuer Ă  la crĂ©ation d'une gĂ©nĂ©ration de femmes capables d'innover, de gĂ©rer et de dĂ©velopper des entreprises de maniĂšre professionnelle.

En outre, le conseil a révélé que cette initiative s'étendra à diverses villes de l'émirat de Sharjah, afin d'encourager les femmes du secteur commercial, et de contribuer à la création d'une génération de femmes créatrices et innovantes.

Ameera BinKaram, prĂ©sidente du SBWC, s'est exprimĂ© : « L'Ă©mirat de Sharjah a toujours cru en les capacitĂ©s des femmes Ă©miriennes en apportant son soutien et en crĂ©ant des politiques d'aide Ă  leur Ă©gard, grĂące Ă  la vision de S.A. Dr. Cheikh Sultan ben Mohammed Al Qasimi, membre du Conseil suprĂȘme et souverain de Sharjah. À prĂ©sent, avec les conseils et les instructions de Cheikha Jawaher, l'initiative Jeel affirmera davantage le dĂ©sir de Sharjah et des E.A.U. de fournir un soutien professionnel aux futures gĂ©nĂ©rations d'entrepreneurs. GrĂące Ă  cette initiative, Cheikha Jawaher cherche Ă  Ă©tablir une gĂ©nĂ©ration de femmes innovantes et efficaces, prĂȘtes Ă  gĂ©rer leur propre entreprise privĂ©e. »

BinKaram a ajoutĂ© que, en apportant encouragement et motivation aux jeunes diplĂŽmĂ©es afin qu'elles deviennent propriĂ©taires d'entreprise, Jeel jouera un rĂŽle dĂ©cisif, en proposant de nouveaux emplois et des opportunitĂ©s commerciales, ainsi qu'en contribuant positivement Ă  amĂ©liorer les conditions Ă©conomiques et sociales des femmes, de la famille et de la communautĂ©. – Emirates News Agency, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395288874226.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LE CROISSANT-ROUGE ÉMIRIEN INAUGURE LA VILLE CHEIKH KHALIFA BEN ZAYED ET QUATRE ÉCOLES À GAZA

posted on 07/12/2015

GAZA : Le Croissant-Rouge émirien, dimanche, a inauguré la ville Cheikh Khalifa ben Zayed à Khan Yunis, dans le Sud de la bande de Gaza, ainsi que quatre écoles, afin de soutenir les familles palestiniennes, dont les maisons ont été détruites ces derniÚres années.

La ville Cheikh Khalifa ben Zayed comprend 600 logements et quatre écoles, ainsi que des infrastructures de télécommunications, de traitement des eaux usées, d'eau et d'électricité. Le projet a été construit pour un coût total de plus de 101,7 millions de dirhams.

Dans une dĂ©claration, l'agence humanitaire des E.A.U. a dit que cette ville rĂ©sidentielle et ces Ă©coles faisaient partie des initiatives du prĂ©sident, Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, avec le soutien de Son Altesse Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyan, prince hĂ©ritier d’Abu Dhabi et commandant suprĂȘme adjoint des Forces armĂ©es Ă©miriennes, afin d'amĂ©liorer la vie des Palestiniens et d'allĂ©ger leurs souffrances.

Ces initiatives, a-t-elle ajouté, sont suivies par S.A. Cheikh Hamdan ben Zayed Al Nahyan, représentant du souverain dans la région Ouest, ainsi que par le président du Croissant-rouge émirien.

Quatre autres Ă©coles seront construites par le Croissant-rouge Ă©mirien dans la bande de gaza, lors de la seconde phase du projet.

Plusieurs officiels et reprĂ©sentants palestiniens de l'Office de secours et de travaux des Nations-unies pour les rĂ©fugiĂ©s de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ont assistĂ© Ă  la cĂ©rĂ©monie d'inauguration. – Emirates News Agency, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395288902502.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LE BONHEUR DU PEUPLE ÉMIRIEN EST UNE PRIORITÉ DU GOUVERNEMENT DES E.A.U. SELON UN QUOTIDIEN DES ÉMIRATS

posted on 04/12/2015

Le fait que le développement des citoyens du pays soit le principal objectif du gouvernement émirien et que le bonheur du peuple soit sa premiÚre priorité est une importante indication de son discernement, a observé mercredi un quotidien émirien.

« Exprimer aussi clairement que le but de la gouvernance est d’assurer le mieux-ĂȘtre du peuple, est tout Ă  fait louable et permet au gouvernement de cibler ses actions en fonction de ce critĂšre essentiel. Dans son discours prononcĂ© Ă  l’occasion de la FĂȘte nationale, le PrĂ©sident Son Altesse Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan a prĂ©sentĂ© l’objectif en 10 points que s’est fixĂ© le gouvernement et qui a pour fil conducteur de chercher Ă  amĂ©liorer les conditions de vie de la population. Et cet objectif demeure la prioritĂ© du pays malgrĂ© les troubles que connaĂźt la rĂ©gion et la participation active dans forces armĂ©es des E.A.U. Ă  la lutte pour la dĂ©fense de la tolĂ©rance et de l’État de droit sur l’ensemble de la rĂ©gion », Ă©crit Gulf News dans son Ă©ditorial.

« Cheikh Khalifa a inclus une prioritĂ© Ă©tablie depuis longtemps qui consiste Ă  engager la participation active des citoyens Ă©miriens, en dĂ©ployant des efforts davantage axĂ©s sur la mise en place de pratiques qui mettent en valeur et renforcent l’identitĂ© nationale et la loyautĂ© ainsi que la possibilitĂ© de travailler avec le sentiment de bonheur, de justice et d’égalitĂ© qui prĂ©vaut aux E.A.U., afin d’encourager la participation aux travaux nationaux, ce que Cheikh Khalifa dĂ©crit comme « le droit et le devoir de chaque Émirien et Émirienne », affirme le quotidien en langue anglaise basĂ© Ă  DubaĂŻ.

« Le dernier point de la liste de buts prĂ©sentĂ©e par Cheikh Khalifa rĂ©sumait l’objectif plus gĂ©nĂ©ral des E.A.U., qui consiste Ă  Ă©laborer des lois et des politiques permettant au pays de demeurer une oasis de sĂ©curitĂ© et de stabilitĂ©, une destination prospĂšre capable d’attirer les investissements, et le centre du commerce rĂ©gional et international. Il est important que le PrĂ©sident continue d’axer l’action du gouvernement sur cet objectif courageux malgrĂ© les troubles que connaĂźt la rĂ©gion et la menace de mesures d’urgence Ă  court terme qui risquent de dĂ©tourner l’attention de ce qui est essentiel Ă  long terme. En ces temps de guerre, Cheikh Khalifa a rendu un hommage chaleureux aux hommes et aux femmes des forces armĂ©es Ă©miriennes, et notamment Ă  ceux qui ont montrĂ© un merveilleux exemple d’hĂ©roĂŻsme et de sacrifice absolus en offrant leur vie pour la dĂ©fense du pays et de ses valeurs, et dont les sacrifices renforceront la dĂ©termination des E.A.U., les rendront plus forts et solidifieront la cohĂ©sion et la solidaritĂ© des Émirats », observe-t-il.

« Dans son discours commĂ©morant la FĂȘte nationale, Son Altesse Cheikh Mohammad Bin Rashid Al Maktoum, Vice-prĂ©sident et Premier ministre des E.A.U., Souverain de DubaĂŻ, s’est associĂ© Ă  l’hommage rendu par Cheikh Khalifa aux forces armĂ©es, qui incarnent l’éthique du service militaire national et ravivent l’esprit de sacrifice. Cheikh Mohammad a rendu un hommage dithyrambique aux soldats, louant leur hĂ©roĂŻsme et leur dĂ©vouement, et en particulier le sacrifice de tous les martyrs au fil des annĂ©es, et Ă  ceux qui combattent pour ce que les E.A.U. considĂšrent prĂ©cieux, au YĂ©men et dans d’autres points chauds de la rĂ©gion. Cheikh Mohammad a saluĂ© le niveau de performance exceptionnel de l’armĂ©e de l’air, de l’armĂ©e de terre et de la marine Ă©miriennes, soulignant que la constitution d’une armĂ©e nationale moderne d’un haut niveau de professionnalisme Ă©tait l’une des principales prioritĂ©s lors de la crĂ©ation de la fĂ©dĂ©ration des E.A.U. », indique le journal.

« Cheikh Mohammad a Ă©galement mis l’accent sur les valeurs des E.A.U. et leurs prioritĂ©s internes, citant deux exemples importants des progrĂšs accomplis cette annĂ©e : l’élection du Dr Amal Al Qubaisi Ă  la fonction de prĂ©sidente du Conseil national fĂ©dĂ©ral des E.A.U., la premiĂšre femme Ă  occuper ce poste, et l’adoption de la premiĂšre loi anti-discrimination de la rĂ©gion arabe, qui est basĂ©e sur la Charia et les valeurs des E.A.U. et vise Ă  protĂ©ger les Émirats des flĂ©aux que constituent le fanatisme, la discrimination et la haine issus des idĂ©ologies extrĂ©mistes et terroristes et de l’ignorance », conclut Gulf News. – Agence de presse des Émirats, WAM –
http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395288775313.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

LE MINISTRE FRANÇAIS DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES EXPRIME SON APPRÉCIATION DU RÔLE MAJEUR DES E.A.U. SUR LE PLAN DE L’ACTION POUR LE CLIMAT

posted on 04/12/2015

Les Émirats Arabes Unis ont accueilli le ministre français des Affaires Ă©trangĂšres, Laurent Fabius, au pavillon des E.A.U. consacrĂ© Ă  la FĂȘte nationale des Émirats, en marge de la 21e rĂ©union de la ConfĂ©rence des Parties (COP21) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se dĂ©roule Ă  Paris (France).

Le pays a prĂ©sentĂ© ses rĂ©alisations en matiĂšre de technologie et d’innovation, qui ont permis de crĂ©er de nouveaux secteurs Ă©conomiques et de s’attaquer aux effets des changements climatiques.

« Les E.A.U. font progresser la recherche et le dĂ©veloppement dans le but d’encourager l’innovation dans le domaine des Ă©nergies propres et de diversifier l’économie nationale, afin de garantir aux gĂ©nĂ©rations futures un avenir Ă  la fois sain et prospĂšre, a dĂ©clarĂ© le Dr Thani Ahmed Al Zeyoudi, reprĂ©sentant permanent des E.A.U. auprĂšs de l’Agence internationale pour les Ă©nergies renouvelables (IRENA) et directeur du dĂ©partement de l’Énergie et des Changements climatiques (DECC) au ministĂšre des Affaires Ă©trangĂšres. Nous souscrivons Ă  l’action pour le climat, qui reprĂ©sente une opportunitĂ© de commercialiser nos dĂ©couvertes technologiques et de forger de nouveaux partenariats afin d’élargir notre rĂŽle de chef de file en matiĂšre de dĂ©veloppement durable au niveau mondial. »

Durant sa visite, le ministre français des Affaires Ă©trangĂšres a dĂ©couvert comment les E.A.U. sont en train de se transformer en une Ă©conomie basĂ©e sur la connaissance et d’accĂ©lĂ©rer le dĂ©ploiement d’énergies propres en collaboration avec le Masdar Institute of Science and Technology (Institut Masdar des sciences et de la technologie), un centre de recherche de premier plan, avec Masdar, la sociĂ©tĂ© Ă©mirienne spĂ©cialisĂ©e dans les Ă©nergies renouvelables, ainsi qu’avec d’autres partenaires.

Parmi les exemples de projets rĂ©alisĂ©s, il convient de citer la mise en service de la centrale solaire Ă  concentration Shams 1, la mise au point de biocarburants durables destinĂ©s au secteur de l’aviation, le dessalement de l’eau de mer par osmose inverse alimentĂ© par l’énergie solaire, qui est une technologie de pointe, et le premier projet commercial du Moyen-Orient pour le captage, l’utilisation et le stockage du carbone, qui est en voie d’achĂšvement. Les E.A.U. viennent Ă©galement de lancer un nouveau fonds de 2 milliards de dirhams qui financera l’innovation.

« Nos actions reflĂštent notre engagement par rapport aux changements climatiques et renforcent notre capacitĂ© concurrentielle dans le contexte Ă©conomique du XXIe siĂšcle, a affirmĂ© le Dr Al Zeyoudi. Elles s’inscrivent Ă©galement dans le prolongement de notre objectif plus gĂ©nĂ©ral de parvenir Ă  un mix Ă©nergĂ©tique propre de 24 % d’ici Ă  2021. »

M. Fabius, le ministre français des Affaires Ă©trangĂšres, qui prĂ©side la COP21, a saluĂ© le rĂŽle de chef de file que jouent les E.A.U. dans le domaine des Ă©nergies renouvelables en faisant progresser les solutions durables et en s’attaquant aux effets nĂ©fastes des changements climatiques. Il a soulignĂ© qu’il Ă©tait important que les E.A.U. et la France collaborent et investissent dans les Ă©nergies renouvelables.

Sa visite a eu lieu en plein milieu des nĂ©gociations menĂ©es Ă  Paris oĂč doit ĂȘtre adoptĂ© un nouvel accord international sur le climat, qui facilitera la poursuite de l’action pour le climat aprĂšs 2020. La COP 21 se terminera le 11 dĂ©cembre. – Agence de presse des Émirats, WAM –
http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395288795808.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

La plateforme solaire du Masdar Institute rendra les technologies de stockage de l’ESC et de l’énergie thermique plus efficaces et plus abordables

posted on 27/11/2015

Le Masdar Institute of Science and Technology (Institut Masdar des sciences et de la technologie), qui est un institut universitaire indĂ©pendant de deuxiĂšme cycle axĂ© sur la recherche dans le domaine des Ă©nergies de pointe et des technologies durables, a annoncĂ© hier l’inauguration de sa nouvelle plateforme solaire, la Masdar Institute Solar Platform (MISP), un centre de recherche sur l’énergie solaire concentrĂ©e (ESC) situĂ© Ă  Masdar City et conçu pour promouvoir les technologies pointues novatrices en matiĂšre d’ESC et jouer un rĂŽle capital au sein du PĂŽle solaire Masdar rĂ©cemment inaugurĂ©.

Le Dr Sultan Al Jaber, ministre d’État Ă©mirien, prĂ©sident de Masdar et PrĂ©sident du ComitĂ© exĂ©cutif du Conseil d’administration du Masdar Institute, a assistĂ© Ă  l’inauguration de la MISP. Jens Eikaas, l’ambassadeur de NorvĂšge aux E.A.U., qui a prononcĂ© l’allocution d’ouverture, a rappelĂ© l’importance des collaborations entre les E.A.U. et la NorvĂšge sur le plan de la recherche et du dĂ©veloppement.

Dans le discours principal, le Dr Steve Griffiths, vice-prĂ©sident du Masdar Institute en charge de la recherche, a attirĂ© l’attention sur les efforts dĂ©ployĂ©s par l’institut en vue d’établir dans les secteurs public et privĂ© des partenariats visant Ă  renforcer la recherche et le dĂ©veloppement d’innovations technologiques essentielles dans les principales industries Ă©miriennes.

Au cours de l’inauguration du centre, EnergyNest, un concepteur norvĂ©gien de technologies de stockage thermique, a annoncĂ© qu’il a validĂ© Ă  ce centre son systĂšme pilote de stockage de l’énergie thermique (SET), qui permet de stocker cette Ă©nergie jusqu’à une tempĂ©rature de 400oC et reprĂ©sente le premier systĂšme de stockage de l’énergie thermique Ă  haute tempĂ©rature du Moyen-Orient. Cette technologie novatrice, qui emploie un bĂ©ton spĂ©cial comme matĂ©riau de stockage et une configuration modulaire intelligente, a le potentiel de rĂ©duire considĂ©rablement les coĂ»ts des systĂšmes SET dans les centrales solaires Ă  concentration.

Lors de l’inauguration s’est Ă©galement tenu un dĂ©bat en profondeur sur les possibilitĂ©s et le potentiel de la MISP et du PĂŽle solaire Masdar d’accĂ©lĂ©rer la croissance des E.A.U. sur les marchĂ©s de l’énergie solaire.

Le Dr Behjat AlYousuf, doyen par intĂ©rim du Masdar Institute, a affirmĂ© : « Nous sommes ravis d’annoncer l’ouverture officielle de la Plateforme solaire du Masdar Institute, qui offrira aux sociĂ©tĂ©s pionniĂšres de production d’énergie solaire, aux universitĂ©s, ainsi qu’à notre propre centre et Ă  nos Ă©tudiants, un lieu oĂč ils pourront effectuer des travaux de recherche, puis mettre au point et tester les technologies relatives Ă  l’énergie solaire concentrĂ©e et Ă  l’énergie thermique. La Plateforme solaire du Masdar Institute permettra de valider ces technologies Ă  un niveau prĂ©-commercial en fournissant les outils et les compĂ©tences voulus pour tester ces systĂšmes avec le concentrateur solaire de type « Beam-Down » unique au Masdar Institute, qui est le lien critique nĂ©cessaire pour transformer les systĂšmes ESC de nouvelle gĂ©nĂ©ration en produits commercialement viables. La MISP permettra d’ériger les E.A.U. en pĂŽle mondial dans le domaine des technologies ESC et d’en faire un leader du marchĂ© de l’énergie, qui est en pleine Ă©volution. »

Les invitĂ©s Ă  l’inauguration de la MISP ont pu visiter la plateforme, oĂč une vaste gamme d’innovations est actuellement Ă  l’essai, y compris de nouveaux miroirs en silicone qui peuvent mieux supporter les conditions dĂ©sertiques difficiles des E.A.U. ainsi que le stockage de l’énergie thermique pour la production d’électricitĂ© au moyen d’un systĂšme de stockage novateur Ă  un seul rĂ©servoir.

Avec la centrale solaire Ă  concentration « Beam-Down » de 100 kW du Masdar Institute, qui est unique en son genre, la Plateforme solaire devait permettre d’établir dans la rĂ©gion une infrastructure de recherche et dĂ©veloppement haute performance en matiĂšre d’ESC. Cela servira de base Ă  la mise au point de nouveaux produits, Ă  la coopĂ©ration avec les sociĂ©tĂ©s et organisations universitaires locales et internationales, et Ă  la crĂ©ation de ressources humaines hautement qualifiĂ©es dans les systĂšmes ESC et de stockage de l’énergie thermique Ă  Abu Dhabi – efforts qui appuient directement l’initiative de l’émirat d’Abu Dhabi qui vise Ă  ce que, d’ici Ă  2020, 7 % de sa capacitĂ© de production d’électricitĂ© soient fournis par les technologies d’énergie renouvelable.

Le Dr Christian Thiel, PDG d’EnergyNest, a observĂ© : « La plateforme du Masdar Institute permet de dĂ©montrer et de prĂ©senter au monde entier une technologie de stockage vĂ©ritablement unique. Nous sommes particuliĂšrement enchantĂ©s des possibilitĂ©s qu’offre Ă  la rĂ©gion notre nouvelle technologie de stockage thermique – et nous nous rĂ©jouissons Ă  la perspective de poursuivre nos travaux de recherche et d’élargir notre collaboration avec Masdar ».

Le Dr Nicolas Calvet, président de la MISP et professeur adjoint Génie mécanique et ingénierie des matériaux au Masdar Institute, a déclaré : « La MISP transforme la centrale ESC « Beam-Down » novatrice du Masdar Institute en un outil de recherche unique pour la mise au point de systÚmes SET et de composants ESC. »

L’objet principal de la MISP est de dĂ©velopper et d’exploiter Ă  la fois le capital humain et les ressources solaires afin d’augmenter la mise en application et l’utilisation de l’ESC aux E.A.U., laquelle est considĂ©rĂ©e comme une source prometteuse d’énergie solaire pour la production d’électricitĂ© Ă  grande Ă©chelle.

« À l’heure actuelle, les efforts sont fortement axĂ©s sur le PV du fait que, grĂące Ă  la recherche, les coĂ»ts ont diminuĂ©. L’ESC conjuguĂ©e au SET constitue une solution de remplacement du PV capable de produire une Ă©nergie constante 24 heures sur 24, qui convient donc particuliĂšrement bien pour l’intĂ©gration de systĂšmes et permet de rĂ©soudre les problĂšmes de stockage que rencontre actuellement le PV », le Dr Calvet a-t-il observĂ©.

Les rĂ©sultats novateurs produits par la MISP en matiĂšre de recherche-dĂ©veloppement sont censĂ©s conduire Ă  la crĂ©ation de technologies ESC et SET de nouvelle gĂ©nĂ©ration qui seront plus abordables et plus efficaces, et feront par consĂ©quent de l’énergie solaire thermique une option plus viable pour la production d’énergie solaire aux E.A.U. et dans le monde, tout en aidant les E.A.U. Ă  rĂ©aliser leurs ambitions d’innovation en matiĂšre d’énergie renouvelable. – Agence de presse des Émirats, WAM -http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395288501372.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le cours du pétrole brut de Dubaï pour livraison en février est inférieur de 0,50 $ par baril au prix moyen de rÚglement journalier

posted on 27/11/2015

Le dĂ©partement des Affaires pĂ©troliĂšres de DubaĂŻ a annoncĂ© avoir informĂ© ses clients que le cours officiel du pĂ©trole brut de DubaĂŻ qui sera livrĂ© en fĂ©vrier prochain sera infĂ©rieur de 0,50 dollar au prix moyen de rĂšglement journalier des Contrats Ă  terme sur le brut d’Oman qui seront nĂ©gociĂ©s Ă  la Dubai Mercantile exchange (DME – Bourse des marchandises de DubaĂŻ) au cours du mois prochain.

Abdullah Abdul Karim, directeur gĂ©nĂ©ral du dĂ©partement, a indiquĂ© Ă  l’Agence de presse des Émirats (WAM) que le dĂ©partement fixe les cours du pĂ©trole brut de DubaĂŻ sur les marchĂ©s en parallĂšle avec les cours du pĂ©trole d’Oman, ce qui renforce l’engagement envers la transparence du processus d’établissement des cours et permet de fixer un cours Ă©quitable pour le pĂ©trole brut au Moyen-Orient.

Le cours mensuel officiel du pĂ©trole brut de DubaĂŻ, avec la transition vers l’évaluation des cours des contrats Ă  terme, est dĂ©terminĂ© Ă  l’avance, et un prix diffĂ©rentiel est fixĂ© trois mois auparavant (« M-3 »), tandis que le cours mensuel officiel final est dĂ©terminĂ© Ă  la fin du deuxiĂšme mois (« M-2 »).

Le cours du brut d’Oman Ă  la DME est considĂ©rĂ© comme un cours de rĂ©fĂ©rence pour l’établissement du prix du pĂ©trole brut par les pays qui en produisent. Il leur fournit un prix diffĂ©rentiel qui reflĂšte la qualitĂ© du produit.

Tous les jours Ă  12h30 (heure locale), la Dubai Mercantile Exchange dĂ©termine le prix de rĂšglement journalier des contrats Ă  terme sur le brut d’Oman, qui est le cours moyen des transactions rĂ©alisĂ©es dans les cinq minutes prĂ©cĂ©dentes, entre 12h25 et 12h30, heure locale.

Le dernier jour de circulation du mois, le crĂ©neau de rĂšglement est de trente minutes, entre 12h00 et 12h30, heure locale de DubaĂŻ. – Agence de presse des Émirats, WAM -http://www.wam.ae/en/news/economics/1395288475100.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

La premiÚre femme présidente du FNC dit devoir son succÚs à des promesses réalistes

posted on 20/11/2015

Pour la premiĂšre fois depuis la crĂ©ation du pays en 1971, une femme a Ă©tĂ© nommĂ©e prĂ©sidente du Conseil national fĂ©dĂ©ral (FNC) des E.A.U. La nomination du Dr Amal Abdullah Juma Karam Al Qubaisi, architecte et professeure d’architecture Ă  l’UniversitĂ© des E.A.U., est Ă©galement une premiĂšre pour les pays membres du CCG.

S’exprimant Ă  l’occasion de son Ă©lection en tant que membre reprĂ©sentant l’émirat d’Abu Dhabi, elle a affirmĂ© : « Je dois mon succĂšs Ă  ma foi profonde en Allah le Tout-Puissant, au soutien que j’ai reçu des membres des collĂšges Ă©lectoraux d’Abu Dhabi et aux promesses sincĂšres et rĂ©alistes que j’ai faites durant ma campagne. »

En 2006, lors d’un vote historique, le Dr Al Qubaisi est devenue la premiĂšre femme Ă  ĂȘtre Ă©lue Ă  la fonction de membre du FNC.

Le Dr Al Qubaisi dĂ©tient une licence en architecture de l’UniversitĂ© des E.A.U., ainsi qu’un master et un doctorat de l’UniversitĂ© de Sheffield (Royaume-Uni).

Sa thĂšse de doctorat portait sur la prĂ©servation du patrimoine architectural et elle a Ă©galement travaillĂ© avec l’Unesco, l’agence des Nations Unies qui s’attache Ă  protĂ©ger le patrimoine, sur des projets de conservation.

Elle est entrĂ©e de nouveau dans l’histoire en 2011, quand elle a Ă©tĂ© Ă©lue PremiĂšre Vice-prĂ©sidente du FNC, devenant la premiĂšre femme Ă  prĂ©sider une sĂ©ance du FNC lorsqu’elle a remplacĂ© le prĂ©sident, Mohammed Al Murr. Un Prix d’Abu Dhabi lui a Ă©tĂ© dĂ©cernĂ© en 2008.

Le pouvoir des femmes aux E.A.U.

Les E.A.U. Ɠuvrent pour la promotion et l’autonomisation des femmes depuis la crĂ©ation de l’État. Cette politique est menĂ©e par les dirigeants du pays et Ă©tayĂ©e par la Constitution, qui garantit des droits Ă©gaux pour les hommes et les femmes, conformĂ©ment aux prĂ©ceptes de l’Islam.
En consĂ©quence, le rĂŽle des femmes dans la sociĂ©tĂ© a considĂ©rablement Ă©voluĂ© au fil des annĂ©es. Aujourd’hui, les bienfaits Ă©conomiques et sociaux de la diversitĂ© sont universellement reconnus et les femmes sont considĂ©rĂ©es comme des partenaires du dĂ©veloppement durable.

Les Émiriennes sont bien reprĂ©sentĂ©es dans tous les secteurs de la sociĂ©tĂ©, y compris l’arĂšne politique, le corps diplomatique, la magistrature et le secteur commercial. Quatre femmes occupent un poste au Conseil des ministres, dont celui de SecrĂ©taire gĂ©nĂ©rale, et les femmes reprĂ©sentent 17,5 % du FNC, l’organe parlementaire des E.A.U. dont les membres sont en partie Ă©lus.

Trois des ambassadeurs des E.A.U., un consul gĂ©nĂ©ral et le reprĂ©sentant permanent des E.A.U. auprĂšs des Nations Unies Ă  New York sont des femmes. Quatre femmes ont Ă©tĂ© nommĂ©es juges, deux procureurs et 17 autres procureurs adjoints et officiers cĂ©lĂ©brant les mariages. Des femmes sont Ă©galement recrutĂ©es dans les forces armĂ©es (l’une d’entre elles Ă  l’échelon de brigadier), le service des douanes et la police. Des femmes dirigent Ă©galement de prestigieuses sociĂ©tĂ©s publiques, telles que la zone franche mĂ©diatique twofour54, le Tecom Business Park et l’AutoritĂ© de la zone franche de Jebel Ali.

En fait, les femmes représentent 66 % des salariés du secteur public (la moyenne mondiale est de 48 %), dont 30 % occupent des postes de direction supérieure ou de décideurs, ce qui est proche du pourcentage atteint dans les pays avancés.

PrĂ©sidĂ©e par Cheikha Fatima bint Mubarak, l’Union gĂ©nĂ©rale des femmes (GWU) Ɠuvre sans relĂąche pour l’autonomisation des femmes depuis sa crĂ©ation en 1975. Cheikha Fatima est Ă©galement PremiĂšre prĂ©sidente de la Fondation pour le dĂ©veloppement de la famille et prĂ©sidente du Conseil supĂ©rieur de la maternitĂ© et de l’enfance. DĂšs le dĂ©part, la GWU a centrĂ© ses efforts sur les questions de prĂ©occupation fondamentales concernant les femmes, les enfants et la famille, et notamment l’alphabĂ©tisation, l’éducation et la santĂ©.

La premiĂšre StratĂ©gie pour l’autonomisation des Émiriennes a Ă©tĂ© lancĂ©e en 2002. ÉlaborĂ©e avec l’aide d’experts de l’Organisation des Nations Unies pour l’égalitĂ© des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU-Femmes) et le Programme des Nations Unies pour le dĂ©veloppement (PNUD), cette stratĂ©gie Ă©tait axĂ©e sur huit domaines principaux : l’éducation, la santĂ©, l’économie, la lĂ©gislation, l’environnement, le domaine social, l’information, la participation politique et le processus dĂ©cisionnel. – Khaleej Times - http://www.khaleejtimes.com/nation/uae-federal-national-council-gets-its-first-woman-chairperson

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Mohamed bin Zayed et Poutine s’entretiennent de leurs relations bilatĂ©rales et des questions rĂ©gionales

posted on 20/11/2015

Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince hĂ©ritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprĂȘme des forces armĂ©es des E.A.U. s’est entretenu hier, lors d’une conversation tĂ©lĂ©phonique, avec le prĂ©sident russe Vladimir Poutine, de leurs relations bilatĂ©rales et des moyens de les renforcer.

Cheikh Mohamed a rappelĂ© le vif dĂ©sir des E.A.U. de dĂ©velopper leurs relations avec la Russie d’une maniĂšre qui servira les intĂ©rĂȘts des deux pays amis.

Le prĂ©sident Poutine a saluĂ© les relations privilĂ©giĂ©es qu’entretiennent les deux pays dans tous les domaines.

Les deux parties se sont penchĂ©es sur plusieurs sujets liĂ©s aux tous derniers dĂ©veloppements dans la rĂ©gion, et notamment la crise en Syrie. Elles ont Ă©galement abordĂ© la question des efforts actuels de lutte contre le terrorisme et de la nĂ©cessitĂ© pour la communautĂ© internationale d’affronter les opĂ©rations terroristes et les groupes qui en sont les initiateurs.

Cheikh Mohamed et le prĂ©sident Poutine ont rĂ©itĂ©rĂ© le vif dĂ©sir des deux pays de dĂ©ployer des efforts visant Ă  soutenir la stabilitĂ© et la sĂ©curitĂ© de la rĂ©gion et Ă  faire face Ă  l’extrĂ©misme et aux groupes terroristes qui cherchent Ă  semer le chaos et Ă  compromettre la sĂ©curitĂ©.

Le prĂ©sident Poutine a saluĂ© les efforts des E.A.U. en matiĂšre de lutte contre le terrorisme et leur coopĂ©ration avec la communautĂ© internationale en vue d’éliminer le flĂ©au du terrorisme qui constitue une menace pour la paix et la sĂ©curitĂ© mondiale. – Agence de presse des Émirats, WAM -http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395288192828.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Cérémonie de départ du Rallye international 2015 de Dubaï le 19 novembre

posted on 20/11/2015

Sous le patronage de S.A. Cheikh Ahmed bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, prĂ©sident du ComitĂ© olympique national des E.A.U., la cĂ©rĂ©monie de dĂ©part de la trente-septiĂšme Ă©dition du Rallye international de DubaĂŻ se tiendra jeudi Ă  13h30 au Dubai Men’s College (DMC), qui se trouve sur le campus des Instituts supĂ©rieurs de technologie dans la CitĂ© universitaire internationale de DubaĂŻ.

La plus ancienne des manifestations sportives internationales des E.A.U. débutera à 11h00 par un point de presse visant à fournir aux journalistes des renseignements supplémentaires sur le circuit des étapes de course de vitesse qui se dérouleront à Maliha, Al Dhaid et Kalba.

Le point de presse sera prĂ©sentĂ© par Mohammed ben Sulayem, prĂ©sident de l’Automobile et Touring Club des E.A.U. (ATCUAE) et vice-prĂ©sident de la FIA, et le Dr Hashim Al Zaabi, directeur du DMC, ainsi que plusieurs pilotes de rallye, dont Cheikh Khalid Al Qassimi, Cheikh Abdullah Al Qassimi, Michel Saleh, Mohamed Al Mutawaa et Abdulaziz Al Kuwari. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/sports/1395288176231.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE