The UAE will host Expo 2020!
  • Arabic
  • French
  • German
  • Spanish
Parrainé par le Conseil national des médias

Reportages

Le gouvernement des E.A.U. lance son compte officiel Instagram

posted on 21/11/2014



Le gouvernement des Émirats arabes unis a lancé son compte officiel sur « Instagram » dans le but de mieux faire connaître son travail et ses activités aux divers secteurs de la population.

Le nouveau compte, @UAEGOV, est une plate-forme officielle destinée à introduire et partager avec le public d’une manière innovante, les activités du gouvernement fédéral. Cette initiative reflète l’intérêt croissant des dirigeants à employer les nouvelles technologies pour dialoguer avec les différents groupes de la population.

Le compte officiel du gouvernement fédéral sur Instagram inclut une photothèque de clichés exclusifs des officiels, et des photos de coulisse du travail qui s’opère dans les divers organes du gouvernement. Il donne aux utilisateurs un aperçu d’un environnement de travail qui encourage l’innovation et la créativité.

Il inclut des informations de dernière minute sur les réunions du Cabinet, et du Conseil des ministres des E.A.U. pour les Services afin de mettre au courant le public sur différents thèmes qui les intéressent et de soutenir cet intérêt. Le site possède également des archives historiques documentées du Cabinet ainsi que des questions interactives sur les réalisations et les progrès des E.A.U.

Le compte officiel Instagram des E.A.U., @UAEGOV, est la deuxième chaîne du gouvernement fédéral après le lancement en juin de la chaîne « YouTube » du gouvernement des E.A.U. par Son Altesse cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Vice-président, Premier ministre et Souverain de Dubaï. La chaîne est une source officielle exclusive d’informations liées aux activités du gouvernement fédéral, diffusées avec une qualité technique hors pair. - – Emirates News Agency, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395272632285.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Une chercheuse émiratie remporte la récompense « Les femmes dans les Sciences »

posted on 21/11/2014

Une chercheuse émiratie de premier plan, la Dr Habiba Al Safar, a été récompensée pour son travail d’identification d’un gène associé à la prévalence du diabète de type 2 dans la population émiratie.

Les récompenses « Les femmes dans la science » rendent chaque année hommage à des scientifiques d’exception. La Dr Al Safar est l’une des quatre lauréates du CCG cette année.

Sa recherche est la première étude d’association pangénomique de la population bédouine des E.A.U., et la première en son genre au Moyen-Orient.

« La recherche a des hauts et des bas. Parfois on obtient des résultats, et d’autres fois rien. Ces récompenses m’aident à garantir que je ne renoncerais jamais. J’adore mon travail, mes étudiants et mon université, » a déclaré la Dr Al Safar, professeure adjointe au département d’ingénierie biomédicale à l’université de Khalifa, au quotidien The National English.

Concernant la récompense qu’elle a remportée, et qui était organisée par l’UNESCO et par L’Oréal, la Dr Al Safar a déclaré : « Il n’est pas du tout difficile d’être une femme de sciences aux E.A.U. Nous avons ici des femmes médecins, des femmes pilotes et des femmes au gouvernement.

C’est grâce au soutien du gouvernement que les femmes peuvent accomplir autant de choses et surmonter les obstacles.

Une femme peut être mère, épouse, sœur et réaliser en même temps de nombreuses choses. La communauté scientifique est d’un grand soutien et propose des bourses et envoie les étudiants à l’étranger pour faire des études. » La Dr Al Safar a grandi et fait ses études secondaires à Dubai. Elle a ensuite fait ses études de premier cycle en biochimie aux États-Unis, puis elle a fait un Master en ingénierie médicale au Royaume-Uni.

Après ses études, elle a travaillé au laboratoire de police scientifique d’Abu Dhabi, puis quelques années plus tard, elle est partie faire un doctorat en Australie.

« Ma passion pour la recherche a commencé lorsque je faisais mon doctorat. Je voulais travailler sur un projet utile aux E.A.U. et j’ai découvert que le diabète de type 2 avait une prévalence élevée », déclare-t-elle.

La Dr Al Safar a intégré l’université de Khalifa en 2011. C’est là qu’elle a décidé d’établir le premier registre du diabète aux E.A.U.

Elle a identifié des familles présentant une susceptibilité au diabète et a commencé un programme pour les aider. Une famille comptait plus de 60 membres sur six générations qui souffraient du diabète.

Le programme de prise en charge familiale qu’elle a lancé faisait intervenir des étudiants à l’université s’occupant d’un membre de leur propre famille qui souffrait du diabète, en allant à l’hôpital avec eux et en essayant de les aider d’une manière ou d’une autre.

« Ce programme a beaucoup de succès et nous remarquons que les étudiants ont commencé à prendre des mesures pour améliorer leur style de vie et changer les mauvaises habitudes que leurs parents pratiquaient. Les médecins disent que les résultats sont très significatifs », affirme la Dr Al Safar.

« Si nous parvenons à identifier le gène lié au diabète, nous pouvons alors retarder ou prévenir la maladie. Je possède moi-même ce gène et le fait de savoir cela m’a fait changer mon alimentation, m’a poussée à faire de la gym et à éviter le stress. Même lorsqu’une personne présente ce gène, la maladie peut être retardée ou prévenue. - Emirates News Agency,

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Lubna Al Qasimi assiste à la cérémonie honoraire du programme L’Oréal – UNESCO des femmes dans la science

posted on 21/11/2014



Cheikha Lubna bint Khalid Al Qasimi, ministre du Commerce extérieur, a fait l’éloge du programme de récompenses du Moyen-Orient L’Oréal-UNESCO d’encouragement des femmes arabes dans le domaine de la recherche scientifique.

Elle a félicité les lauréates de cette année, les enjoignant à poursuivre leurs réussites. Chaque lauréate recevra la somme de 20 000 €.

Cheikha Loubna a déclaré que le rôle des femmes ne cesse de se développer dans le monde arabe, faisant référence au rôle des femmes dans les secteurs de la société des E.A.U., notamment l’enseignement universitaire et la recherche scientifique.

Elle a fait ces remarques hier à l’occasion de la cérémonie qui s’est tenue à l’université Zayed de Dubaï. Quatre scientifiques du CCG ont été récompensées, notamment l’Émiratie Habiba Al Safar, professeure adjointe au département d’ingénierie biomédicale de l’Université Khalifa pour les sciences, la technologie et la recherche d’Abu Dhabi, pour son étude sur l’identification des facteurs de risques génétiques et environnementaux associés au diabète de type 2, une maladie possédant une prévalence élevée au E.U.A.

Deux femmes d’Arabie Saoudite ont également été récompensées : Nouf Al Shareef s’est vue remettre une récompense pour sa recherche sur les gènes identifiés comme contributeurs possibles à la tolérance à la salinité, et Jasmeen Merzaban pour sa recherche en immunologie centrée sur les cellules souches et la migration cellulaire. Najat Al Odaini, originaire du Yémen, a quant à elle été récompensée pour sa recherche environnementale sur la concentration élevée de fluor dans les eaux souterraines de son pays. - – Emirates News Agency, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395272636065.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Hamdan bin Zayed inaugure la 2e phase de l’expansion du camp émirati-jordanien

posted on 18/11/2014



AMMAN : S.A. Cheikh Hamdan bin Zayed Al Nahyan, Représentant du Souverain dans la Région Ouest et Président de la Société du Croissant-Rouge des E.A.U. (RCA) a inauguré hier la deuxième phase du camp émirati-jordanien de Mrajeeb Al Fhood (Jordanie).

Le camp, construit sur une superficie de 25 000 mètres carrés afin de pouvoir accueillir plus de 10 000 réfugiés syriens, a été établi par la RCA conformément aux directives du Président Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan et du Vice-président et Premier ministre, Souverain de Dubaï, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum.

Cheikh Hamdan s’est félicité du soutien et du suivi assurés par Son Altesse le Général Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprême des forces armées des E.A.U.

Il a déclaré que les E.A.U. incarne un exemple d’aide humanitaire illimitée et a rappelé les prises de position nobles du regretté Cheikh Zayed bin sultan Al Nahyan envers les causes humanitaires du monde entier.

Cheikh Hamdan a affirmé que le camp symbolise l’étroite et fructueuse coopération entre les E.A.U. et la Jordanie et qu’il s’inscrit dans le cadre de la politique des E.A.U. qui prévoit l’apport d’une aide humanitaire et de soins de santé aux populations nécessiteuses.

« La situation des réfugiés syriens en Jordanie est difficile et nous devons agir rapidement pour leur assurer des conditions de vie satisfaisantes, et tout particulièrement aux femmes et aux enfants », a-t-il ajouté.

Cheikh Hamdan a salué les efforts mis en œuvre par les agences des Nations Unies, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la Société jordanienne du Croissant-Rouge et d’autres organisations non gouvernementales et de la société civile, pour soutenir et coordonner l’aide humanitaire destinée aux réfugiés.

Cheikh Hamdan est arrivé au camp en début de journée. Il était accompagné de Cheikha Lubna bint Khalid Al Qasimi, ministre de la Coopération internationale et du Développement (MICAD), de Cheikh Zayed bin Hamdan bin Zayed Al Nahyan, d’Hussain Hazza Al Majali, ministre jordanien de l’Intérieur, d’Abdullah Nasser Sultan Al Ameri, ambassadeur des E.A.U. en Jordanie, de Sultan bin Khalfan Al Romaithi, directeur du bureau du Représentant du Souverain dans la Région Ouest, du Dr Hamdan Musalam Al Mazrouei, président du conseil d’administration de la RCA et du Dr Mohammed Atiq Al Falahi, secrétaire général de la RCA.

Lors d’une cérémonie qui s’est tenue au camp, Mubarak Hamad Al Junaibi, responsable du camp, a déclaré que la RCA exploite l’hôpital de campagne du camp, qui prend en charge 800 malades par jour, et gère le camp qui héberge actuellement 4 084 réfugiés.

Il a remercié la Jordanie d’avoir confié la gestion du camp à la RCA.

Cheikh Hamdan a visité le camp et rencontré plusieurs familles syriennes. Il s’est également arrêté à la Mrajeeb Al Fhood School, qui est fréquentée par 1 500 élèves du primaire et du secondaire dont l’éducation est assurée par 117 enseignants.

Cheikh Hamdan a également visité le centre médical du camp, où 90 000 patients ont reçu des soins depuis son inauguration en avril 2014.

À la fin de sa visite, Cheikh Hamdan a rencontré les membres de l’équipe d’aide émirienne et salué les efforts qu’ils déploient pour venir en aide à leurs frères syriens. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates-arab-international/1395272528759.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

L’EAD et le Tchad collaborent sur la réintroduction de l’oryx aux cornes en forme de cimeterre dans son habitat naturel

posted on 18/11/2014




L’Agence pour l’environnement d’Abu Dhabi (EAD), en collaboration avec le gouvernement tchadien, a commencé à préparer la réintroduction de l’oryx aux cornes en forme de cimeterre dans son habitat naturel au Tchad.

Le programme de réintroduction vise à favoriser le maintien d’un environnement sain et durable pouvant accueillir jusqu’à 500 oryx aux cornes en forme de cimeterre sur une période de cinq ans, dans une réserve naturelle isolée au sein de la réserve de faune tchadienne d’Ouadi Rime-Ouadi Achim. À l’issue de travaux de recherche exhaustifs, le site de lâcher a été choisi de manière à ce que ces oryx puissent jouir de l’habitat le plus favorable à l’expansion de leur population.

Les oryx aux cornes en forme de cimeterre, espèce indigène d’Afrique centrale et septentrionale, a disparu à l’état sauvage depuis plus de 15 ans du fait de la chasse non réglementée, de la perte d’habitat et du manque de ressources. Sur l’ensemble du monde, les oryx aux cornes en forme de cimeterre se trouvent uniquement aujourd’hui dans des réserves protégées, les E.A.U. en abritant plus de 3 000, ce qui représente la population la plus nombreuse du monde en un même lieu.

S.A. Cheikh Hamdan bin Zayed Al Nahyan, Représentant du Souverain dans la Région Ouest et président de l’EAD, a déclaré : « Le gouvernement émirien est fermement attaché à la conservation des espèces de faune sauvages et a réussi au fil des années à préserver et à protéger diverses espèces menacées d’extinction. Avec le soutien des dirigeants émiriens, les efforts que déploient l’EAD et le gouvernement tchadien en vue de la réintroduction dans la nature de cette espèce aimée de tous, représentent la concrétisation de l’héritage laissé par le regretté Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan en matière de conservation des espèces sauvages et de protection de la biodiversité terrestre et marine, tant aux Émirats et qu’à travers le monde. » Razan Khalifa Al Mubarak, secrétaire générale de l’EAD, a déclaré que le programme de réintroduction de l’oryx aux cornes en forme de cimeterre est la manifestation de l’engagement à long terme de l’EAD d’élargir ses programmes éprouvés de réintroduction d’espèces sauvages qui ont été mis en œuvre aux niveaux local, régional et international.

« L’EAD, en étroite collaboration avec la gouvernement tchadien et le Fonds pour la conservation du Sahara, vise à assurer le maintien d’un environnement sain et durable pour l’oryx aux cornes en forme de cimeterre. Il s’agit d’un projet innovant étant donné que la réserve naturelle n’aura pas recours à des espaces clôturés ou fermés. Le programme éprouvé de réintroduction garantira à cette magnifique espèce un environnement sûr et durable dans lequel elle pourra évoluer en liberté, et permettra à terme de rayer l’oryx aux cornes en forme de cimeterre de la liste Rouge des espèces disparues dressée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). » L’EAD prendra la direction de la gestion du programme de réintroduction et fournira les compétences techniques, tandis que le gouvernement tchadien, représenté par le ministère de l’Environnement et des Ressources halieutiques, gérera la réserve et le site de lâcher, et veillera en outre au respect de l’application des lois pertinentes de protection des espèces sauvages.

Le Fonds pour la conservation du Sahara, qui œuvrera pour le compte de l’EAD et en coopération avec le gouvernement tchadien, fournira le personnel ainsi que le savoir-faire technique et scientifique nécessaires, tout en assurant également le renforcement des capacités du personnel, le suivi des efforts et la gestion du plan. – Agence de presse des Émirats, WAM

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395272500561.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Lubna Al Qasimi : on doit encourager plus de femmes à prendre des postes de direction dans le secteur de l’énergie

posted on 14/11/2014

Cheikha Lubna Al Qasimi, ministre émirienne du Développement et de la Coopération internationale, a déclaré hier que les femmes doivent être soutenues et encouragées et que l’on doit reconnaître leurs aptitudes à apporter des contributions utiles dans les domaines des sciences et de l’ingénierie, qui sont essentiellement dominés par les hommes.

Lors d’un débat d’experts portant sur les femmes dans l’industrie, qui s’est déroulé en marge de l’Abu Dhabi International Petroleum Exhibition and Conference (Conférence-exposition internationale sur le pétrole), Cheikha Lubna a observé que si les femmes rencontrent aujourd’hui aux E.A.U. beaucoup moins de difficultés à entrer dans le secteur de l’énergie, on pourrait faire encore plus pour les encourager et augmenter le nombre de femmes occupant des postes de direction.

« Si nous comparons les années 1980 à la situation actuelle, les enjeux sont totalement différents. Aujourd’hui, un grand nombre de femmes sont ingénieurs. On embauche les femmes et je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de problèmes à ce niveau. Mais l’enjeu auquel nous sommes confrontés aujourd’hui concerne l’accès des femmes aux postes de direction et leur présence en plus grand nombre au conseil d’administration d’organisations. C’est un défi que nous souhaitons relever au fil des prochaines années », a affirmé la ministre.

« La difficulté pour les femmes est d’accéder réellement au monde masculin de l’ingénierie. Le défi dont nous parlons aujourd’hui concerne la position à laquelle nous souhaitons parvenir en tant de femmes dirigeantes », a-t-elle expliqué.

Parmi les autres intervenants figuraient Vicki Hollu, présidente d’Occidental Oil and GAS, Americas, Elisabeth Proust, PDG et directrice générale de Total Nigeria, et Kathy Pepper, vice-présidente d’ExxonMobil Moyen-Orient et Russie, toutes des exemples de femmes qui ont réussi à se frayer un chemin dans un secteur industriel mondial dominé par les hommes pour devenir de hautes dirigeantes par leurs mérites propres.

Les participants ont tous été d’accord pour dire que l’on doit faire plus pour encourager les femmes et prendre en compte leurs besoins au sein de cette industrie, précisant que les organisations doivent reconnaître la valeur ajoutée que les femmes apportent aux discussions.

« Ce dont les entreprises prennent conscience c’est qu’elles ont besoin d’attirer plus de femmes dans l’industrie et dans leur sociétés, parce qu’elles représentent une ressource importante, et pour pouvoir en recruter le nombre dont elles ont besoin, elles doivent reconnaître que les hommes et les femmes sont égaux », a déclaré Kathy Pepper, qui a poursuivi en affirmant que l’industrie avait fait beaucoup de progrès sur ce plan au cours des 30 dernières années, et qu’elle espérait voir un plus grand nombre de femmes occuper des postes de direction à l’avenir.

« Les femmes ne travaillent pas de la même manière que les hommes, et nous devons établir un environnement de travail d’une plus grande diversité, plus ouvert, plus souple et plus conciliant afin de favoriser l’égalité et un respect mutuel fondé sur le mérite », a-t-elle ajouté.

Les experts ont souligné l’importance de maintenir une bonne éthique professionnelle, une attitude positive et la volonté d’aider les femmes à briser le plafond de verre afin d’exceller dans le secteur de l’énergie ou tout autre secteur.

« Nous sommes toutes capables de travailler avec ardeur et nous pouvons toutes dégager une énergie positive, mais la question reste de savoir qui est en mesure d’assumer un poste de direction et qui ne l’est pas », a observé Cheikha Lubna.

Et celle-ci de poursuivre : « C’est une question de résultats. Dans quelque organisation que ce soit, vous vous démarquerez si vous obtenez des résultats, et pour cela il s’agit de comprendre les objectifs et la mission de l’organisation pour laquelle vous travaillez.

C’est aussi une question de travail d’équipe. Cela n’a été jamais de vous qu’il s’agit, ni de votre amour-propre. Il s’agit de créer un environnement qui puisse permettre de faire progresser l’organisation vers un niveau supérieur », a-t-elle conclu. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395272322571.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le plus haut sommet des E.A.U. à 45 minutes de route

posted on 14/11/2014


Le Département des services et travaux publics de Ras Al Khaimah (RAK) a achevé 83 pour cent des travaux d’aménagement de la route Jebal Jais, longue de 36 kilomètres. Selon un haut responsable, les travaux de construction de ce projet touristique majeur ont débuté en 2004, mais aucune date limite n’avait été fixée pour la construction de la route rocailleuse.

Ahmad Al Hammadi, directeur du Département des services et travaux publics de RAK, a affirmé qu’ils ont achevé quelque 30 kilomètres de la route de montage. « Il ne reste à construire que 6 kilomètres de la route conduisant au sommet de la montagne, qui s’élève à 1 900 mètres d’altitude — et qui est le point culminant des E.A.U. »

Al Hammadi a déclaré que la route Jebel Jais réduira à moins de 45 minutes le temps de trajet pour se rendre au sommet de la montagne, ce qui est considérable. Cela veut dire qu’il sera possible d’atteindre le sommet en moins d’une heure de la ville de RAK, qui s’en trouve à une distance de 25 km.

Une fois finie, la route se situera à une altitude de 1 800 mètres au-dessus du niveau de la mer et se terminera tout près du sommet, qui est chaque année couvert de neige et de glace pendant presque tout l’hiver, a-t-il ajouté. « Les travaux de construction sont en cours sur les derniers 5 850 mètres de la route, mais nous ne sommes pas sûrs du temps qu’il nous faudra pour les mener à bien étant donné la nature rocheuse du terrain. »

Selon Al Hammadi, la route sera pour l’émirat une importante attraction touristique et commerciale. Des hôtels, des stations touristiques et des parcs résidentiels de loisirs devraient se construire par la suite à proximité de la fameuse montagne. »

Plusieurs restaurants, auberges ainsi qu’un centre de secours et de services publics seront aménagés le long de la route, a-t-il précisé. « Tous les services essentiels et les travaux d’infrastructure tels que l’approvisionnement en électricité et en eau, les réseaux d’assainissement et d’écoulement des eaux pluviales, l’installation de lampadaires et la construction d’un haut mur en béton des deux côtés de la route ont été prévus dans le projet. »

Fait rare, en janvier 2009, et pour la première fois semblerait-il, la neige a entièrement recouvert le sommet de Jebel Jais. Bien que de légères chutes de neige aient été enregistrées sur la montagne quelques années auparavant, le sommet a été alors, pour la première fois, entièrement recouvert d’une couche de neige d’environ 20 centimètres. – Khaleej Times - http://www.khaleejtimes.com/nation/inside.asp?xfile=/data/nationgeneral/2014/November/nationgeneral_November122.xml§ion=nationgeneral

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Installation d’une réplique de perle à Ras Al Khaimah

posted on 14/11/2014

La perle Al Qumasha a été installée dans le cadre de l’exposition Seven pearls in Love with the U.A.E (Sept perles pour l’amour des E.A.U.), montée pour marquer la 43e fête nationale du pays. La perle se situe sur le front de mer de l’île Al Marjan.

On a choisi sept lieux le long de la côte des Émirats Arabes Unis pour y installer les perles qui complètent l’initiative lancée à l’échelle nationale et la tentative de record du monde Guinness de la plus longue croisière de plongée sans interruption, partant du port de Fujaïrah pour se terminer sur la côte d’Abu Dhabi.

Chaque perle porte un nom différent : Algeoan à Abu Dhabi, Alcoloh à Umm Al Quwain, Albuqh à Ajman, Dana à Dubaï, Al Qumasha à Ras Al Khaimah, Al Rifaa à Fujaïrah et Al Sharina à Sharjah.

L’île Al Marjan, située au large de la côte de Ras Al Khaimah, est devenue une destination touristique idéale. The National http://www.thenational.ae/uae/heritage/pearl-replica-installed-in-ras-al-khaimah

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le Président palestinien salue le soutien apporté par les E.A.U. à la juste cause du peuple palestinien

posted on 11/11/2014

RAMALLAH : Le Président palestinien Mahmoud Abbas a salué la prise de position ferme des E.A.U. envers le peuple palestinien et la cause palestinienne.

Il a ajouté que le soutien des E.A.U. à la juste cause palestinienne n’a jamais failli.

Le président Abbas a tenu ces propos ici hier après-midi, alors qu’il accueillait Ahmed Juma Al Za'abi, le vice-ministre émirien des Affaires présidentielles et vice-président de la Fondation Khalifa, ainsi que la délégation qui l’accompagne.

Il a fait remarquer que les E.A.U. arrivent en tête des pays qui défendent la cause palestinienne, citant le soutien inébranlable de Cheikh Zayed bin Sultan, aujourd’hui décédé, envers le peuple palestinien, un héritage maintenu par le Président Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan.

Le Président Abbas a affirmé que l’inauguration de la mosquée Cheikh Zayed à Al Azaria, près de Jérusalem, réaffirme le soutien des E.A.U. envers Jérusalem et son caractère arabe. « C’est un modèle en ce qui concerne les dons des Émiriens au peuple palestinien ». Il a observé que chacun des Palestiniens ressent l’aide des E.A.U. à travers le programme de développement, et notamment au niveau des écoles, des mosquées et des hôpitaux qui sont construits dans les territoires palestiniens, ajoutant que les organisations caritatives émiriennes jouent un rôle positif en Palestine.

Pour sa part, Al Za'abi a transmis les salutations du Président des E.A.U. au Président palestinien, précisant que l’inauguration de la mosquée Cheikh Khalifa à Jérusalem aujourd’hui « souligne le soutien des E.A.U. envers les Palestiniens dans tous les domaines ». L’objectif de la construction de la mosquée n’est pas seulement de permettre la prière, a-t-il poursuivi, mais d’affirmer la nécessité de bâtir dans le territoire palestinien. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395272175730.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les E.A.U. saluent l’adhésion de la Colombie au Groupe de travail virtuel international

posted on 11/11/2014

Les E.A.U. ont salué l’adhésion de la Colombie au Groupe de travail virtuel international (VGT), qui vise à protéger les enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet. La Colombie a été choisie à l’issue d’un vote de la délégation du ministère de l’Intérieur qui participait à une réunion tenue récemment à Amsterdam (Pays-Bas).

Le Général de division Nasser Lakhrebani Al Nuaimi, secrétaire général du Bureau de S.A. le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Président du Comité supérieur de la protection de l’enfance auprès du ministère de l’Intérieur et Représentant des E.A.U. auprès du VGT, a affirmé que l’adhésion de la Colombie jouera un rôle important en favorisant la coordination et le partenariat pour la réalisation des objectifs du VGT.

Et celui-ci d’ajouter : « Nous nous réjouissons à la perspective de coopérer avec la Colombie et d’échanger les meilleures pratiques afin d’assurer la protection des enfants contre l’exploitation et les abus ». Il a également signalé que la Colombie avait signé les documents d’adhésion et qu’elle était devenue membre du VGT lors d’une cérémonie officielle qui s’est tenue à Amsterdam. Assistaient à la cérémonie les représentants des États membres, Eduardo Pizarro Leon Gomez, l’ambassadeur de la Colombie aux Pays-Bas, et le Général William René Salamanca Ramirez, directeur du Service spécial de la Police nationale colombienne. La Colombie est le premier pays d’Amérique Latine et le tout dernier membre à adhérer au VGT.

Le Secrétaire général a affirmé le vif désir des E.A.U. de mettre en œuvre les directives et la vision du Général de corps d’armée S.A. Cheikh Saif bin Zayed Al Nahyan, Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, afin d’établir les E.A.U. comme l’un des pays chefs de file dans le domaine de la protection de l’enfance. Il a déclaré que les E.A.U. avaient adhéré au VGT en 2010, et qu’ils s’étaient efforcés depuis de redoubler d’efforts et d’assurer pleinement la protection des enfants dans le pays. Les efforts déployés dans le domaine de la protection de l’enfance ont inclus, entre autres, l’élaboration des politiques et des stratégies nécessaires, la sensibilisation de divers segments de la société aux méthodes de prévention de la violence sexuelle et physique, et l’engagement d’enquêtes sur les cas d’abus d’enfants.

La Colombie a été officiellement accueillie par Ian Quinn, président du VGT et responsable du Cyber Crimes Center for U.S. Immigration and Customs Enforcement's (ICE) Homeland Security Investigations (HSI), qui a déclaré : « Je suis fier d’accueillir la Colombie au VGT, et je me réjouis à la perspective de sa contribution à la lutte que nous menons contre ce problème mondial ». La délégation du ministère de l’Intérieur a assisté à la réunion périodique organisée cette année par le VGT à Amsterdam, et portant sur le thème de « la lutte contre les crimes d’exploitation sexuelle des enfants ». Le commandant Dr Mohammed Khalifa Al Ali a observé que le Centre de protection de l’enfance auprès du ministère de l’Intérieur a affirmé que la présence de la délégation du ministère à la conférence a permis aux participants de prendre conscience des divers enjeux mondiaux qui présentent une menace pour les enfants. Elle a également permis de passer en revue les meilleures pratiques et méthodes utilisées pour combattre ces enjeux, et de renforcer les capacités du ministère de l’Intérieur à mettre en place des solutions et des initiatives en vue d’assurer la protection et la sécurité des enfants – ce qui constitue la principale priorité du ministère.

Le Groupe de travail virtuel international (VGT) est une alliance internationale d’organismes chargés de l’application de la loi et d’agences du secteur privé qui se consacrent à la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet et d’autres formes d’exploitation sexuelle transnationale des enfants. Le VGT continue d’exploiter son succès pour accroître le nombre de ses membres et renforcer les efforts au niveau mondial. Depuis sa création en 2003, il s’est efforcé d’exercer un effet positif sur le plan de la coopération entre les pays dans le domaine de la protection de l’enfance. Parmi ses principales réalisations il convient de citer le démantèlement de réseaux internationaux d’exploitation sexuelle des enfants, ainsi que ses efforts sur le plan de la coordination des enquêtes menées en ligne, de l’échange et de l’élaboration d’informations en matière de sécurité, du ciblage des délinquants sexuels et d’autres procédures visant à protéger les enfants contre les abus. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395272163952.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le Japon et Abu Dhabi signent un accord en vue d’un stockage commun de pétrole

posted on 11/11/2014

M. Yosuke Takagi, le secrétaire d’État représentant le ministère japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie (METI), et Abdulla Nasser Al Sweidi, directeur général de l’Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) ont signé le nouveau Mémorandum d’accord prévoyant la coopération entre le Japon et Abu Dhabi en vue d’un projet de stockage commun pétrole.

Dans le cadre du projet, le METI fournit à l’ADNOC des réservoirs privés de stockage de pétrole d’une capacité d’environ 6,3 millions de barils au Japon, où l’ADNOC stocke son pétrole brut. Au cas où le Japon connaîtrait une pénurie de pétrole, l’ADNOC approvisionnerait en priorité le Japon compte tenu de son stockage dans ce pays.

Le projet a été lancé en 2009 aux termes d’un Mémorandum d’accord valable pour 5 ans. À l’expiration du premier Mémorandum d’accord, le nouveau prolongera la durée du projet de 3 ans, sur la base des pourparlers qui se sont tenus cette année en février.

Le projet renforce la capacité de réaction du Japon en matière d’énergie. Il est également censé consolider les relations amicales qui existent entre le Japon et les Émirats Arabes Unis.

M. Takagi est en visite à Abu Dhabi du 8 au 10 Novembre où il participe à l’Abu Dhabi International Petroleum Exhibition and Conference (ADIPEC), Salon et conférence internationaux sur le pétrole. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/economics/1395272168130.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Abdullah bin Zayed : il est grand temps de mettre fin à l’agression israélienne à Jérusalem

posted on 07/11/2014



S.A. Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ministre émirien des Affaires étrangères, s’est dit profondément inquiet quant aux pratiques répressives et provocatrices d’Israël à Jérusalem, et notamment à la profanation du caractère sacré de la mosquée d’Al Aqsa, qui risquent de déclencher une troisième révolte palestinienne (Intifada).

« Il est grand temps de mettre fin à la violence israélienne à Jérusalem et nous devons œuvrer tous ensemble et utiliser tous les moyens dont nous disposons à cette fin », Cheikh Abdullah a-t-il dit aux ambassadeurs des États membres du Conseil de sécurité l’ONU réunis hier au ministère des Affaires étrangères. Étaient présents à la réunion les ambassadeurs de Chine, de France, des États-Unis, du Royaume-Uni, de Russie, d’Argentine, d’Australie, du Luxembourg, du Chili, de Jordanie, du Nigeria, de Corée, d’Angola, de Malaisie, du Venezuela, de Nouvelle-Zélande et d’Espagne.

« Il est très important que nous nous réunissions aujourd'hui, pour me permettre de faire part à vos excellences de notre profonde inquiétude face aux derniers développements concernant la profanation par Israël du caractère sacré de la mosquée d’Al Aqsa » a-t-il déclaré.

Il a souligné que les E.A.U. faisaient partie de l’alliance internationale contre le terrorisme et la violence dans le monde, mais a fait remarquer que les actions d’Israël qui tue et expulse les populations rendent encore plus difficile leur mission d’établir la sécurité dans la région. Cheikh Abdullah a appelé les États-Unis et le reste de la communauté internationale à renforcer la pression sur Israël pour que cesse la violence et les attentats à Jérusalem, et a de nouveau mis en garde contre les répercussions des actes répressifs et provocateurs d’Israël.

« On nous a laissé à entendre qu’Israël utilise le souvenir de l’Holocauste comme carte maîtresse contre l’Europe et les États-Unis, mais cela ne justifie en aucune circonstance les actions d’Israël à Jérusalem », a-t-il ajouté.

Il a affirmé aux ambassadeurs que la paix ne serait jamais établie au Moyen-Orient sans l’adoption de la solution à deux États et le respect par Israël des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU concernant les territoires occupés et Jérusalem.

Étaient présents à la réunion Ahmed Abdul Rahman Al Jarman, ministre adjoint des Affaires étrangères en charge des Affaires politiques et Tariq Ahmed Al Haidan, ministre adjoint des Affaires étrangères en charge des Organisations internationales. http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395271997726.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Lubna Al Qasimi s’entretient avec la Vice-Première ministre serbe sur la coopération en matière de développement international

posted on 07/11/2014



Cheikha Lubna bint Khaled Al Qasimi, ministre du Développement et de la Coopération internationale et présidente du Comité national émirien pour la coordination de l’aide étrangère, a reçu hier à son bureau, Mme Kori Udovicki, Vice-Première ministre et ministre de l’Administration publique serbe, et la délégation qui l’accompagne.

Au cours de la réunion, qui s’est tenue au siège du ministère du Développement et de la Coopération internationale (MICAD) à Abu Dhabi, les deux parties se sont entretenues des moyens de développer des partenariats et de renforcer la coopération entre les E.A.U. et la Serbie sur le plan du développement international, et ont examiné les questions humanitaires les plus pressantes, les développements au niveau mondial, et les efforts internationaux déployés pour résoudre ces questions.

Durant la réunion, Cheikha Lubna a affirmé la vif désir des E.A.U. de renforcer les divers mécanismes et voies de partenariat avec la République de Serbie dans tous les domaines, et notamment en ce qui concerne les questions d’aide humanitaire et de développement, et d’examiner en outre les possibilités de coopération mutuelle dans le but de renforcer les efforts en matière de développement international, d’améliorer les mécanismes de réponse efficace aux crises humanitaires et d’échanger des points de vue et expériences entre les deux pays.

De plus, Cheikha Lubna a déclaré que les E.A.U. œuvrent pour soutenir les efforts de développement de la Serbie sur la base des relations mutuellement étroites qui existent entre les deux pays.

Kori Udovicki a affirmé le vif désir de la Serbie de renforcer la coopération avec les E.A.U., dont les indicateurs de succès et de développement enregistrent une croissance sur tous les plans à l’échelle nationale, sans parler de la haute considération dont jouissent les Émirats aux niveaux régional et international, a-t-elle observé.

Elle a également salué les efforts déployés par les E.A.U. en faveur du développement social et économique de la Serbie, en notamment le rôle actif que jouent le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (ADFD) et les investissements émiriens en soutenant les plans économiques et de développement de la Serbie.

Hazza Al Qahtani, Sous-secrétaire du ministère du Développement et de la Coopération internationale, assistait à la réunion. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395271980890.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les E.A.U., l’Arabie Saoudite et le Koweït sont élus au Conseil de l’Union internationale des télécommunications (UIT)

posted on 07/11/2014



Le Conseil des télécommunications de la région de l’Asie du Sud, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (SAMENA) a annoncé hier que 10 pays de cette région ont été élus au conseil de l’UIT, qui est l’organe directeur de l’Union internationale des télécommunications, agence des Nations Unies spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication (TIC).

Les élections au Conseil de l’UIT se sont déroulées durant la Conférence plénipotentiaire 2014 de l’UIT (PP-14), qui se tient à Busan (Corée du Sud) jusqu’au 7 Novembre.

Parmi les pays de la région SAMENA élus au Conseil de l’UIT figurent les E.A.U., l’Arabie Saoudite, le Koweït, l’Égypte, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Turquie, le Pakistan et le Bangladesh.

Nasser bin Hammad, Directeur principal des Affaires internationales auprès de l’Autorité émirienne de réglementation des télécommunications (TRA), a été élu au Comité de règlement des radiocommunications de l’UIT.

« La représentation de 10 pays de la région SAMENA au Conseil d’administration de l’UIT est un grand pas en avant, qui nous permettra d’exprimer notre opinion collective lors des débats internationaux sur les TIC qui déterminent les opinions et attitudes adoptées au niveau mondial face aux problèmes rencontrés par notre secteur », a déclaré Bocar BA, président directeur général du Conseil de la région SAMENA.

« La région SAMENA représente l’une des régions du monde qui connaissent le plus fort taux de croissance et le fait de jouir d’un plus grand pouvoir de décision sur la scène internationale des télécommunications permettra à SAMENA de poursuivre plus efficacement les objectifs stratégiques et les opportunités commerciales, notamment en ces jours où les gouvernements de toute la région intensifient leurs efforts en matière de numérisation. Nous adressons nos félicitations à tous les pays SAMENA qui ont été élus au Conseil de l’UIT et nous nous réjouissons à la perspective de travailler en étroite collaboration avec eux en vue de la réalisation de nos objectifs communs. Nous aimerions également féliciter Nasser bin Hammad pour avoir été officiellement élu au Comité de règlement des radiocommunications de l’UIT », a-t-il ajouté. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/economics/1395271978512.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les Cheikhs et hauts responsables émiriens vantent chaleureusement les mérites du Jour du drapeau

posted on 04/11/2014



S.A. Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, a observé que la Fête du drapeau coïncide avec l’accession du Président, Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, à la présidence et au gouvernement.

« C’est une fête qui marque les deux occasions réunies en témoignage de l’allégeance du peuple émirien à leurs dirigeants », a-t-il ajouté, notant que cette occasion rappelle également la philosophie du père fondateur de l’Union.

Cheikh Mansour a souligné que durant la dernière décennie le pays avait connu la stabilité et assuré le bien-être des citoyens, citant la création d’emplois, la fourniture de logements, le soutien aux projets visant les jeunes et la mise en place d’un fonds pour pallier aux défauts de remboursement de prêts.

Il a attiré l’attention sur le fait que les E.A.U. se classent parmi les premiers du monde en ce qui concerne les indices du bien-être, des droits de l’homme, de l’autonomisation des femmes, de la santé et de l’éducation.

Cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, ministre de la Culture, de la Jeunesse et du Développement social, a lancé hier 25 000 timbres de la Poste des Émirats en coordination avec son ministère pour marquer le Jour du drapeau, lundi.

Saluant les efforts de la Poste des Émirats, Cheikh Nahyan a déclaré que l’émission d’une série de timbres commémoratifs le Jour du drapeau « témoigne d’un immense sens de la responsabilité de la part de la direction de la Poste des Émirats par rapport à cette fête nationale », ajoutant que la manifestation reflète les valeurs d’identité nationale et d’allégeance aux dirigeants du pays.

Il a affirmé que le Jour du drapeau est le symbole de l’Union, de sa dignité et de sa souveraineté, et « qu’il rappelle à notre mémoire les pères fondateurs qui ont persévéré pour le bien-être de la génération actuelle, grâce aux dirigeants avisés des E.A.U. ». Pour sa part, Cheikha Lubna bint Khalid Al Qasimi, ministre du Développement et de la Coopération internationale (MICAD), a observé que le drapeau des E.A.U., qui est hissé dans tous les pays et forums, reçoit le respect qu’il mérite. Elle a ajouté que le drapeau des E.A.U. « nous inspire à accomplir encore davantage de réalisations dans tous les domaines ». Aujourd’hui, après quatre décennies depuis la création de l'Union, a-t-elle poursuivi, « nous avons fait fructifier l’héritage laissé par nos ancêtres fondateurs de l’Union. De même, nous comprenons le vrai message du Président Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, du Vice-président et Premier ministre, Souverain de Dubaï, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, des membres du Conseil suprême, de Leurs Altesses les Souverains des Émirats, et de Son Altesse le Général Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprême des forces armées des E.A.U. ». Elle a souligné que le drapeau des E.A.U. fait passer de nombreux messages attestant de succès, y compris sans toutefois s’y limiter, l’apport d’aide humanitaire et le soutien au développement.

Pour sa part, le Dr Sultan bin Ahmed Sultan Al Jaber, ministre d’État, a affirmé que la Fête du drapeau revêt une signification nationale en termes de fierté nationale et d’allégeance aux dirigeants qui ont assuré un développement remarquable et témoignent d’un sens exemplaire d’appartenance au pays.

Il a déclaré dans un communiqué que le Jour du drapeau évoque le souvenir du moment où il fut hissé, il y a 43 ans, par les pères fondateurs de l’Union, parmi lesquels le regretté Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan. Il a signalé que Cheikh Khalifa suit les traces des pères fondateurs afin maintenir le développement urbain dans tous les domaines.

Ahmed Mohammed Al Hamiri, Secrétaire général du ministère des Affaires présidentielles, a déclaré que la Fête du drapeau « est la parfaite illustration de l’esprit de l’Union et du travail national ». Quant à lui, le Dr Jamal Sanad Al Suwaidi, directeur général de l’Emirates Centre for Strategic Studies and Research (Centre de recherche et d’études stratégiques des Émirats), a affirmé que la Fête du drapeau, marquée chaque année le 3 novembre, « reflète les thèmes de loyauté et d’allégeance envers les dirigeants historiques ». – Agence de presse des Émirats, WAM -

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395271807630.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Cheikh Mohamed bin Zayed rend visite aux recrues militaires du camp d’Al Manama

posted on 04/11/2014



Son Altesse le Général Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprême des forces armées des E.A.U., a salué hier, lors d’une visite au camp d’Al Manama, les efforts et le dévouement des stagiaires accomplissant leur Service national.

Le Général de brigade Faisal Mohamed Al Shehhi a expliqué en détail à Son Altesse le programme du Service national et l’a informé des progrès accomplis par les recrues, qui font partie du premier contingent de candidats Émiriens qui se sont inscrits pour le Service national il y a deux mois. Dans le cadre de sa visite, Son Altesse a assisté à des manœuvres militaires sur le terrain, ainsi qu’à des exercices d’entraînement physique au centre de mise en forme.

Son Altesse a rappelé aux jeunes recrues qu’il n’y a pas de plus grand honneur que de servir son pays et qu’ils sont une source de fierté pour le pays et ses dirigeants.

Cheikh Mohamed a également affirmé que leur engagement envers le pays est preuve de leur altruisme, de leur discipline et de leur sens de la responsabilité.

En juin 2014, le Président Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, a adopté la Loi fédérale no 6 pour l’année 2014, portant sur le service militaire national et sur la force de réserve.

La loi est conforme aux principes de la Constitution des E.A.U., tel que l’indique l’article no 43, qui stipule que la défense de l’Union est le devoir sacré de chaque citoyen et que le service national est un honneur pour les citoyens au regard de la loi.

Le 31 août, la National and Reserve Authority a accueilli le premier contingent de jeunes Émiriens qui débutaient leur service national, lequel est obligatoire pour tous les citoyens de sexe masculin âgés entre 18 et 30 ans et facultatif pour les femmes. Pour les Émiriens qui n’ont pas terminé leurs études secondaires, le service national dure deux ans, tandis que pour ceux qui détiennent un diplôme de fin d’études secondaires la durée du service est de neuf mois.

Le camp d’Al Manama est l’un des cinq endroits utilisés pour les stages de préparation au service national. – Agence de presse des Émirats, WAM - http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395271800616.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les E.A.U. figurent parmi les 10 meilleures économies du monde dans le rapport de la Banque mondiale sur la Facilité de faire des affaires et arrivent en tête du monde arabe

posted on 31/10/2014



Les E.A.U. ont progressé de trois places par rapport à l’année dernière dans le rapport Doing Business 2015 (Faire des affaires en 2015), publié récemment par la Banque mondiale, et terminent en 22e position, maintenant leur place de leader de la région arabe et battant certaines des économies européennes et asiatiques avancées.

Le rapport Doing Business 2015 intitulé Going Beyond Efficiency (Au-delà de l’efficience) a classé les E.A.U. parmi les 10 économies qui ont le plus amélioré leur performance par rapport à ses indicateurs depuis l’édition précédente. Le rapport de cette année dégage 10 économies qui ont ainsi progressé, y compris cinq en Afrique sub-saharienne. Le rapport mesure la facilité de faire des affaires dans 189 économies en examinant 11 réglementations applicables aux entreprises, parmi lesquelles la création d’entreprises, l’obtention de prêts, le raccordement à l’électricité et le commerce transfrontalier. Dans l’édition de cette année, le rapport Doing Business 2015 : Going Beyond Efficiency met à jour ses données et sa méthodologie dans trois domaines : réglementation de l’insolvabilité, protection des investisseurs minoritaires et obtention de prêts.

Le nouveau rapport de la Banque mondiale révèle qu’au cours de l’année dernière, les gouvernements à travers le monde ont poursuivi la mise en œuvre d’un large éventail de réformes visant à améliorer l’environnement réglementaire pour les entreprises locales. Les économies qui ont à la fois amélioré l’efficience des procédures réglementaires et renforcé les institutions juridiques qui soutiennent l’esprit d’entreprise, le commerce et les échanges sont mieux en mesure de faciliter la croissance et le développement.

S’exprimant sur cette réalisation marquante, Reem Al Hashemi, présidente de l’Emirates Competitiveness Council, a déclaré : « Progresser par rapport à cette référence internationale devient d’année en année plus difficile pour de nombreuses raisons, dont la prise de conscience croissante par l’État de l’importance capitale d’une amélioration constante des performances des autorités publiques fournissant des services aux investisseurs et aux sociétés commerciales, ce qui renforce la concurrence entre les pays sur le plan de l’attraction des investisseurs. » Elle a attribué la performance spectaculaire des E.A.U. dans le rapport de la Banque mondiale à la vision clairvoyante des dirigeants, sous la direction du Président Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan et du Vice-président et Premier ministre, Souverain de Dubaï, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum.

Le rapport de la Banque mondiale signale que les E.A.U. sont le seul pays arabe à figurer parmi les 10 économies qui ont introduit des améliorations réglementaires de qualité visant à mieux faciliter les affaires. Le rapport a mis en évidence trois secteurs : l’enregistrement de la propriété, l’obtention de prêts et la protection des investisseurs minoritaires, que les E.A.U. ont considérablement réformés.

Selon le rapport phare de la Banque mondiale, les E.A.U. se classent 1er dans la catégorie paiement des impôts, 4e pour l’octroi de permis de construction, le raccordement à l’électricité et l’enregistrement de la propriété et 8e pour le commerce transfrontalier.

Enregistrement de la propriété : les Émirats Arabes Unis ont facilité le transfert de propriété en mettant en place de nouveaux centres de service et en élaborant un contrat standard pour les transactions immobilières.

Obtention de prêts : aux Émirats Arabes Unis, le bureau de crédit a amélioré l’accès à l’information sur le crédit en commençant à échanger cette information avec un service.

Protection des investisseurs minoritaires : les Émirats Arabes Unis ont renforcé les mesures de protection des investisseurs minoritaires en introduisant des conditions d’approbation supplémentaires à respecter pour les transactions entre parties apparentées et des règles plus strictes pour la divulgation de ces transactions à la bourse ; en introduisant une obligation selon laquelle les directeurs intéressés doivent être tenus responsables dans le cas où une transaction entre parties apparentées serait inéquitable ou constituerait un conflit d’intérêt ; et en donnant aux actionnaires la possibilité d’inspecter les documents relatifs à une transaction entre parties apparentées, de nommer des commissaires aux comptes chargés d’inspecter la transaction et d’exiger la rescision de la transaction au cas où elle s’avérerait inéquitable.

Le ministre de l’Économie Sultan Al Mansouri a observé que le haut classement des E.A.U. dans le rapport Doing Business de la Banque mondiale a été favorisé par les efforts inlassables qu’a déployés le ministère de l’Économie en vue de renforcer l’économie nationale et de créer un environnement propice aux affaires afin de parvenir à un développement équilibré et durable.

Il a souligné l’importance capitale d’une réforme continue et de la poursuite de l’actualisation des politiques et des législations gouvernementales, ainsi que des procédures et pratiques qui permettent aux investisseurs de faire facilement des affaires.

Au classement de cette année, les E.A.U. viennent en tête de nombreuses grandes puissances économiques européennes et asiatiques qui sont bien connues pour avoir fait leurs preuves dans le domaine des affaires et de l’entreprenariat. Ils devancent les Pays-Bas (27e), le Japon (29e), la Turquie (55e) et l’Italie (56e).

Au niveau régional, les E.A.U. ont conservé leur premier rang parmi les pays de la région arabe et du Golfe pour la deuxième année consécutive.

Le rapport conclut que Singapour arrive en première place au classement mondial en ce qui concerne la facilité de faire des affaires. Les autres pays figurant sur la liste des 10 premières économies dont les environnements réglementaires sont les plus propices aux affaires sont les suivants : la Nouvelle-Zélande, la RAS de Hong Kong (Chine), le Danemark, la République de Corée, la Norvège, les États-Unis, le Royaume-Uni, la Finlande et l’Australie. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/economics/1395271640488.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Mohamed bin Zayed reçoit l’envoyé spécial du président américain pour la coalition mondiale de lutte contre l’EIIL

posted on 31/10/2014



Son Altesse le Général Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d’Abu Dhabi et Vice-commandant suprême des forces armées des E.A.U., a reçu le Général John Allen, l’envoyé spécial du président américain pour la coalition mondiale de lutte contre l’EIIL (Daesh), qui est actuellement en visite aux E.A.U.

Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed a souhaité la bienvenue au Général Allen, ainsi qu’aux membres de la délégation qui l’accompagne, et s’est entretenu avec lui des derniers rebondissements quant à la lutte contre les organisations terroristes, aux efforts de la coalition internationale et aux opérations aériennes visant à anéantir les capacités des organisations terroristes.

Les discussions ont porté sur la question de la coordination et des efforts internationaux pour la lutte contre les problèmes et les dangers qui menacent la sécurité et la stabilité de la région.

Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed a réaffirmé la prise de position claire des E.A.U. contre les organisations terroristes et leurs actes, quels qu’en soient les formes, types et manifestations, à travers l’apport du soutien nécessaire aux actions menées contre eux par des moyens intellectuels et sécuritaires dans le cadre d’une coopération et d’une coordination avec la communauté internationale afin de parvenir à la paix et à la sécurité aux niveaux régional et international.

Pour sa part, le Général Allen a salué le rôle que jouent les E.A.U. au sein de la coalition internationale contre les organisations terroristes, ainsi que leur contribution efficace à la lutte contre le fléau du terrorisme et de la violence.

Les deux parties se sont entretenues des développements au sein de la région et de questions d’intérêt commun. http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395271650968.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

« Un lieu sans pareil au monde » : Abu Dhabi est le nouvel Hollywood

posted on 28/10/2014



Lorsque les cinéastes d’Hollywood cherchent l’endroit idéal pour une superproduction, ils se rendent à Abu Dhabi.

La ville est la seule du Moyen-Orient à figurer sur une nouvelle liste des premiers lieux internationaux de tournage de films.

Selon le magazine en ligne d’Hollywood P3 Update, l’environnement propice à la créativité inspiré par le patrimoine arabe et un ciel bleu ensoleillé toute l’année font d’Abu Dhabi « un lieu sans pareil au monde ».

L’Abu Dhabi Film Commission joue également un rôle : elle offre un crédit d’impôt de 30 pour cent pour les dépenses approuvées lors de la production d’un film, sans plafond de financement.

Mais c’est bien plus qu’une question d’argent. La commission « est généreuse en ce qui concerne les avantages offerts aux cinéastes et elle offre un merveilleux environnement pour la réalisation de films » affirme Mustafa Abbas, le réalisateur émirien dont le film Sunset State est sorti en première au Festival international du film de Dubaï en décembre dernier et figurait au programme du Festival de Cannes en mai.

« La Commission a fait d’Abu Dhabi un lieu accueillant pour les producteurs et les cinéastes. Un grand nombre d’industries dans le monde n’ont pas cette attitude d’encourager et de soutenir le processus créatif.

Sur le plan international, nous avons atteint aujourd’hui un stade privilégié, principalement parce que les acteurs du secteur, ici, comprennent le langage du cinéma et apprécient le mouvement cinématographique – sans parler du fait qu’Abu Dhabi est esthétiquement très cinématographique. »

Abbas travaille sur son premier long métrage, en conjonction avec twofour54, la zone franche d’Abu Dhabi consacrée aux médias qui est à la pointe de la production cinématographique dans l’émirat.

Noura Al Kaabi, directrice exécutive de twofour54, affirme : « Notre nomination au rang des premiers lieux internationaux pour la production cinématographique par l’une des principales publications en ligne traitant des médias et des divertissements est une récompense bienvenue, qui témoigne du succès de notre mission visant à fournir des services de production exceptionnels aux cinéastes locaux et internationaux.

Nous travaillons avec diligence afin de susciter un plus grand intérêt encore au niveau international et nous nous réjouissons à la perspective d’accueillir dans notre ville bien-aimée des producteurs locaux, régionaux et internationaux. »

Leur partenaire de soutien, twofour54 tawasol, facilite le travail d’Hollywood dans l’émirat, en assurant la liaison avec les autorités gouvernementales et les ministères et en simplifiant le processus de manière à ce que les producteurs puissent concentrer leurs efforts sur la réalisation du film sans avoir à se soucier de l’obtention des permis cinématographiques, ni des procédures de repérage et des approbations nécessaires.

Prouvant une fois de plus la réputation internationale croissante d’Abu Dhabi, The Hollywood Reporter, principal site Web consacré au cinéma et aux divertissements, a publié un article intitulé : « L’effet Star Wars : pourquoi Hollywood en pince pour Abu Dhabi. »

Le site signale qu’Abu Dhabi est « en passe de devenir le lieu de tournage de prédilection au Moyen-Orient », et mentionne les productions franchisées de Star Wars: Episode VII et de Fast and Furious 7 qui ont mis à profit les lieux de tournage de la ville et les infrastructures de production de twofour54.

L’attention accordée à Abu Dhabi par P3 Update et The Hollywood Reporter vient à point nommé, puisque la ville accueille en ce moment l’industrie cinématographique internationale à son Festival du film, qui se poursuivra jusqu’au 1er novembre. – The National - http://www.thenational.ae/uae/like-no-place-on-earth-abu-dhabi-is-the-new-hollywood

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

ADSB démontre ses capacités émergentes de construction navale à Euronaval (Paris)

posted on 28/10/2014



Abu Dhabi Ship Building, ADSB, participera au salon Euronaval qui se tiendra du 27 au 31 octobre à Paris (France).

Le Dr Khaled Al Mazrouei, PDG d’Abu Dhabi Ship Building, a déclaré : « Le salon Euronaval représente une tribune idéale qui nous permettra en tant que société de discuter de nos diverses stratégies industrielles et de nos idées en matière de développement de l’entreprise avec les plus grands experts internationaux du secteur, ainsi que de mettre en valeur les capacités d’ADSB, et de créer de nouvelles opportunités en vue de partenariats futurs. » Le salon, dont c’est la 24e édition et qui est organisé sous le patronage conjoint du ministère français de la Défense et du Secrétariat général de la mer, est l’une des manifestations les plus importantes du calendrier de l’industrie navale et maritime.

Le salon de cette année est considéré être un forum s’adressant aux spécialistes, aux décideurs et aux clients du monde entier. Tenu tous les deux ans, il a pour but de permettre d’identifier les nouvelles tendances dans les systèmes de défense maritime.

On s’attend à ce que plus de 400 sociétés venues de 110 pays participent au salon cette année. Ce dernier proposera divers programmes et activités, tels que des démonstrations vivantes, des conférences interactives, ainsi que des possibilités d’établir des contacts pour les visiteurs comme pour les exposants. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/economics/1395271416132.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les photos envoyées pour le concours Get Up Green Up sont exposées

posted on 28/10/2014



L’Emirates Green Building Council (EGBC) et Canon Middle East ont exposé lors du 3e Congrès annuel de l’EGBC les meilleures photos environnementales envoyées pour le concours Get Up Green Up.

Le concours Get Up Green Up était ouvert aux étudiants inscrits à quelque université des E.A.U. que ce soit, ceux-ci devant envoyer leurs meilleures photos pour évaluation.

Il était censé encourager les membres de la collectivité à devenir des ambassadeurs des « modes de vie écologiques » et souligner les contributions positives que chaque personne peut apporter individuellement.

La photo gagnante, prise par Nadia Saleh de l’Université américaine de Sharjah, et les autres photos sélectionnées ont été exposées dans les locaux du 3e Congrès annuel de l’EGBC.

Canon appuie et met en œuvre des initiatives de développement durable dans le cadre de la philosophie Kyosei adoptée par l’entreprise, qui consiste à vivre et travailler ensemble pour le bien-être commun. Le partenariat de Canon avec le concours de photographie de l’Emirates Green Building Council souligne l’engagement pris par l’entreprise d’incorporer les principes de responsabilité sociale dans tous les aspects de ses activités.

Sa mobilisation envers un comportement responsable en tant qu’entreprise a valu à Canon Middle East la remise, en 2014, du prestigieux CSR Label (Label RSE) par la Chambre de commerce et d’industrie de Dubaï, pour la troisième année consécutive, et la ré-obtention de la certification ISO 14001, norme de certification environnementale internationale. De plus, Canon a été reconnue en 2014 par l’Arab Organisation for Social Responsibility (Organisation arabe pour la responsabilité sociale) pour avoir mis en œuvre les « Meilleures pratiques environnementales dans le monde arabe ».

Canon se classe actuellement en 26e position dans la liste Interbrand des marques mondiales les plus écologiques. – The Gulf Today - http://gulftoday.ae/portal/b8b9a612-12d3-4f41-b766-6593710dd36b.aspx

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Downtown Design présente un rassemblement d’intervenants internationaux sur le design, ainsi qu’une exposition de marques célèbres

posted on 24/10/2014



Downtown Design, plateforme moyen-orientale du design original contemporain, a annoncé son programme final d’intervenants principaux à sa deuxième édition, tant attendue, qui ira du 28 au 31 octobre, au Burj Khalifa, dans le centre de Dubaï, sous le parrainage de S.A. Cheikha Latifa bint Mohammed ben Rachid Al Maktoum, vice-présidente du conseil de direction de la Direction de la culture et des arts de Dubaï, sponsorisé par Emaar, ainsi que par la Direction de la culture et des arts de Dubaï.

Cette manifestation de quatre jours présentera une série de discussions intitulées « Discussions originales », qui auront lieu chaque jour et donneront aux participants la possibilité d’interagir avec certaines des personnes les plus influentes qui ont façonné l’industrie par leur créativité, leur sens des affaires et leurs perspectives uniques.

Mario Bellini, célébrité du design et de l’architecture, fait partie de ce groupe de personnalités. Il a remporté de nombreux prix prestigieux, notamment la Medaglia d’Oro, et a travaillé sur des projets phares aux E.A.U. comme le Dubai Creek Complex. Très récemment, il a travaillé sur la section des arts islamiques du Louvre, à Paris.

Autres intervenants célèbres, Aric Chen, ancien directeur artistique de la Semaine du Design de Pékin et conservateur chargé de l’architecture et du design au musée M+ de Hong Kong, parlera du projet de Musée mondial avec une nouvelle perspective, tandis que Giovanna Castiglioni, de Fondazione Castiglioni, racontera l’histoire du design façon Castiglioni et de la façon dont l’inspiration peut venir d’objets quotidiens et aléatoires qui deviennent des objets fonctionnels de design original.

« Au musée M+, nous nous intéressons à d’anciennes banlieues qui sont devenues de nouveaux centres, des lieux où les gens, les idées et les influences convergent et se mêlent pour créer quelque chose d’entièrement nouveau. Quel meilleur endroit pour l’observer que Dubaï ? », explique Chen.

Le directeur du Programme de design d’intérieur au Royal College of Art de Londres, et l’un des plus grands designers britanniques, Ab Rogers, interviendra le dernier jour sur des projets importants dans les domaines du tourisme réceptif, des loisirs et de la grande distribution sur lesquels il a travaillé, ainsi que sur la scène bourgeonnante du design à Londres :

« Nous utilisons maintenant le design et la technologie pour créer des solutions afin de modifier la façon dont l’environnement réagit à son utilisateur. Il existe un vrai potentiel de créer des outils numériques qui fonctionnent dans le cadre d’espaces intelligents et respectueux de l’environnement, afin de proposer à leurs occupants un paysage intérieur captivant et multisensoriel, qu’ils peuvent influencer et contrôler. »

En outre, des intervenants de grandes entreprises de design participeront à l’exposition. Des discussions quotidiennes donneront aux visiteurs la possibilité de comprendre ce qu’est le design auprès d’autorités internationales dans ce domaine. Ces intervenants seront notamment Claudio Luti, président du Salone del Mobile de Milan et de la mondialement célèbre entreprise de meubles italiens Kartell, Philippe Zuber, DOP d’Emaar Hospitality Group, ainsi que Stefania Lazzaroni, secrétaire générale d’Altagamma, qui présentera les principales données et tendances les plus récentes dans la presse, ainsi qu’une étude de marché mondiale sur les produits de luxe de Bain & Company.

« Nous suivons avec grand intérêt la croissance rapide de la région et sommes ravis qu’il y ait enfin une scène comme Downtown Design pour rassembler tous les acteurs principaux qui facilitent les relations commerciales. Cette région est sans nul doute un marché important pour le secteur, qui offre des possibilités de croissance excellentes, » explique Stefania Lazzaroni. – Emirates News Agency, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395271256303.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Le festival du cinéma d’Abou Dhabi commence aujourd’hui

posted on 24/10/2014



Le rideau vient de se lever sur la huitième édition du Festival international du cinéma d'Abou Dhabi (ADFF).

Ce festival de 10 jours, qui va jusqu'au 1er novembre, réunira le meilleur du cinéma international et du cinéma arabe sur les écrans des cinémas VOX, à Marina Mall et Emirates Palace.

Parmi les 197 films originaires de 61 pays différents, il y a neuf premières mondiales de long métrage et 48 courts métrages.

Ce festival ouvrira pour la première fois avec un film émirien, De A à Z, du réalisateur émirien Al Mostafa.

Al Mostafa est connu pour son film La Cité de la vie, primé en 2009. Son deuxième long métrage, De A à Z, suit trois jeunes arabes éduqués à l'occidentale qui parcourent 2 500 km, d'Abou Dhabi à Beyrouth, en mémoire de leur ami mort.

Une question de fierté

« C'est un privilège de célébrer la première mondiale cette première mondiale dans notre capitale et une question de fierté qu'un film émirien ouvre le festival. C'est un autre témoignage de notre industrie florissante, car ce festival s'est avéré être une grande scène pour présenter des films arabes à un public international, » explique Mostafa.

Le film d'animation de Disney Big Hero 6, rempli de rebondissements, sera projeté le dernier soir.

Plusieurs films arabes seront présentés parallèlement à des films internationaux dans les catégories narration, nouveaux horizons, documentaire et court métrage.

Le jury qui sélectionnera les films lauréats dans la catégorie Narration se compose de l'acteur indien Irrfan Khan, du romancier algérien Waciny Laredj, de l'écrivain et réalisateur anglais primé Steven Shainberg, de la réalisatrice australienne Cate Shortland et de l'acteur palestinien primé Ali Suliman.

Pour la deuxième année consécutive, il y aura un Prix de la protection de l'enfance pour les films qui dénoncent les maltraitances sur les enfants. Ce prix est proposé conjointement avec le Centre de protection de l'enfance, lié au ministère émirien de l'Intérieur.

De plus, le festival montrera des classiques restaurés comme La Fureur de vivre, Pour une poignée de dollars et Mary Poppins.

Grâce à une collaboration avec la Film Foundation / World Cinema Project (WCP) de Martin Scorsese, l'ADFF montrera aussi deux chefs-d'œuvre internationaux récemment restaurés : La Couleur de la grenade de Sergei Parajanov et Manille : dans les griffes des ténèbres de Lino Brocka.

Des discussions sur des sujets comme la conservation des films et les campagnes de financement participatif pour le cinéma de la diaspora arabe et les coproductions internationales se tiendront dans le cadre du programme de l'ADFF, qui commence le 24 octobre avec En conversation de Rachid Bouchareb.

Ce réalisateur franco-algérien et le producteur américain Edward Pressman seront récompensés par le Prix pour l'accomplissement d'une vie, en raison de leurs contributions exceptionnelles au cinéma international.

La discussion « Travaillons ensemble », le lendemain, inclura des réalisateurs et des producteurs venus d'Europe, du Canada et du monde arabe, qui analyseront si les réalisateurs arabes devraient opter pour les coproductions et les collaborations internationales afin d'obtenir un succès mondial. Pour en savoir plus sur les films et les heures de projection, allez sur www.abudhabifilmfestival.ae. - Gulf News - http://gulfnews.com/news/gulf/uae/general/abu-dhabi-film-fest-kicks-off-today-1.1402517

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

Les E.A.U. réaffirment leur soutien envers l’Afghanistan et son nouveau gouvernement

posted on 21/10/2014




NEW YORK : Les E.A.U. ont souligné leur engagement en tant que partenaire de longue date de l’Afghanistan, et du gouvernement récemment élu.

L’ambassadeur Lana Zaki Nusseibeh, représentante permanente des Émirats Arabes Unis auprès de l’ONU, a présidé hier, à l’ONU, un débat portant sur « La transition politique et économique en Afghanistan ».

Le groupe d’experts s’est réuni à la suite de la publication de « L’Afghanistan rétablit ses contacts : sécurité économique régionale au-delà de 2014 », un rapport marquant l’aboutissement de quatre réunions qui portaient sur les enjeux et des opportunités économiques transfrontalières, organisées par l’EastWest Institute (EWI) et tenues à Istanbul, Islamabad, New Delhi et Berlin au cours des deux dernières années.

Ces réunions, qui se sont déroulés avec le soutien des E.A.U., ont permis aux dirigeants de l’Afghanistan, du Pakistan, de l’Inde, du Turkménistan, de l’Iran, de la Chine, de l’Union européenne, des États-Unis et d’autres pays, d’échanger leurs idées, d’identifier des opportunités et de faire une mise au point sur les obstacles à la croissance.

Le débat d’experts faisait partie d’une série de consultations de haut niveau que l’EWI a convoquées dans le cadre du Processus d’Abu Dhabi, une initiative ayant pour objet d’examiner les questions relatives à sécurité économique régionale en Afghanistan après 2014 et conjointement financée par les E.A.U. et l’Allemagne.

Le directeur de l’exploitation de l’EWI, James Creighton, a prononcé l’allocution d’ouverture et remercié les E.A.U. de leur soutien. Le représentant permanent adjoint de l’Allemagne auprès de l’ONU, Heiko Thoms, et le représentant permanent de l’Afghanistan auprès de l’ONU, l’ambassadeur Zahir Tanin, ont également fait part d’observations préliminaires. Parmi les participants au débat figuraient l’ancien ministre indien des Affaires étrangères, l’ambassadeur Kanwal Sibal, et le représentant permanent du Pakistan auprès de l’ONU, l’ambassadeur Masood Khan.

Lana Nusseibeh a ouvert le débat en soulignant l’engagement positif des E.A.U. en tant que partenaire de longue date de l’Afghanistan, et du gouvernement récemment élu. Elle a également observé qu’il était tout à fait opportun de tenir ce débat au siège de l’ONU alors que la communauté internationale se prépare en vue des prochaines étapes quant au rôle de l’ONU et à la manière de le renforcer.

Au cours du débat, Nusseibeh a également abordé le rôle des femmes dans le processus de transition, soulignant l’influence positive que les femmes peuvent exercer en faisant campagne pour une paix durable et en s’opposant également à l’extrémisme violent conformément à la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité.

Dans le cadre du débat d’experts, on a demandé aux délégués d’échanger leurs vues sur la manière dont les participants régionaux pourraient aider à réduire l’impact négatif du retrait des troupes internationales et à promouvoir une croissance continue en Afghanistan. Les experts ont également échangé leurs opinions sur la manière d’améliorer l’économie afghane, et se sont exprimés au sujet de la nécessité d’investir davantage dans l’économie nationale et de l’établissement d’un cadre économique solide. Le débat a mis en lumière le lien important entre le développement économique et la sécurité, ainsi que le défi que pose l’offre illicite de drogue, ainsi que le trafic de stupéfiants et l’économie illicite qui l’accompagne.

Le débat a également réitéré la nécessité d’accomplir des progrès sur le plan politique, soulignant le lien politique-économie-sécurité dans une situation où l’Afghanistan, et la région tout entière, pourrait tirer avantage d’une coopération stratégique de préférence à une concurrence. Plusieurs participants ont souligné l’importance d’un processus national de réconciliation réunissant diverses parties prenantes en vue de négociations de paix dans un contexte multiethnique, ce qui représente une toute première priorité pour le nouveau président afghan, Ashraf Ghani.

Le Processus d’Abu Dhabi est le quatrième rapport de l’EWI sur toute une série de réunions, facilitées par cette organisation et organisées par le gouvernement d’Abu Dhabi depuis 2010 et, plus récemment, par l’Allemagne, visant à rétablir la confiance ainsi qu’une communication ouverte entre l’Afghanistan et le Pakistan.

Un rapport de la réunion sera disponible sur le site Web de l’EWI cette semaine. – Agence de presse des Émirats, WAM –

http://www.wam.ae/en/news/emirates/1395271054517.html

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE

#inAbuDhabi : nouvelle plateforme d’échange d’expériences

posted on 21/10/2014



Ce nouveau service en ligne est censé promouvoir la culture, les divertissements et les sites touristiques de l’émirat. Les résidents peuvent y ajouter des manifestations.

Les résidents de la capitale, tout comme les visiteurs, disposent d’une nouvelle plate-forme, leur permettant d’échanger leurs expériences et leurs manifestations : #inAbuDhabi.

Annoncé dimanche par la Direction du tourisme et de la culture d’Abu Dhabi (TCA), ce nouveau service en ligne est censé promouvoir la culture, les divertissements, le patrimoine et l’hospitalité de l’émirat, tant au niveau national qu’à l’étranger.

« La campagne #inAbuDhabi sera d’une grande ampleur et lancée sur toutes les voies de communication de notre ressource en ligne visitabudhabi. Elle sera diffusée sur l’ensemble des médias sociaux pour maximiser sa portée et son impact et tiendra lieu d’outil permettant de relater l’histoire de cette destination au niveau local, régional et international », affirme Moza Al Shamsi, directrice exécutive par intérim du service Marketing et Communications de la TCA.

Les particuliers, de même que les organisations, seront désormais en mesure d’ajouter le hashtag #inAbuDhabi à toute manifestation, photo ou critique qu’ils partageront sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou Twitter. Ainsi, les contenus authentiques, en temps réel, publiés par les visiteurs et les résidents attireront l’attention sur les attractions et les expériences d’Abu Dhabi, ce qui en incitera peut-être d’autres à visiter l’émirat. La plateforme #inAbuDhabi est également reliée au site Tell Us Your Story #inAbuDhabi lancé récemment. Il s’agit d’une initiative destinée à encourager encore davantage les visiteurs et les résidents à échanger leurs expériences de l’émirat sur les réseaux sociaux. Le site a déjà recueillis 12 témoignages partagés par des particuliers, qui parlent tous des moments merveilleux passés dans divers lieux, tels que Qasr Al Sarab, le Tilal Liwa Hotel, l’Observation Deck tout en haut de l’hôtel Jumeirah at Etihad Towers ou la visite de la majestueuse mosquée Cheikh Zayed.

La TCA a lancé la plateforme #inAbuDhabi avec la campagne initiale intensive de trois mois Tell Us Your Story #inAbuDhabi, qui deviendra un thème promotionnel suivi et inclura RP, publicité et activités promotionnelles sur tout un éventail de médias. « Nous cherchons à ce que les résidents et les visiteurs présentent les meilleurs attractions, hôtels, restaurants, activités et manifestations proposés à Abu Dhabi et à ce que les parties prenantes utilisent #inAbuDhabi sur toutes leurs plateformes de communication », explique Al Shamsi.

Sur la page Facebook de #inAbuDhabi, on fait déjà la promotion de douzaines de manifestations organisées dans l’émirat, du Championnat du monde de tennis Mubadala prévu du 1er au 3 janvier à la campagne émirienne d’action caritative et de sensibilisation pour la lutte contre le cancer du sein, Offroaders Pink Drive, qui se déroulera le 24 octobre.

« Ce hashtag, facilement reconnaissable, permettra de mieux gérer le contenu en ligne, de favoriser un plus grand nombre d’échanges entre les membres du public, de maintenir le dynamisme du contenu et de conférer à la destination une plus grande visibilité dans les résultats organiques fournis par les moteurs de recherche », observe Al Shamsi. – Khaleej Times - http://www.khaleejtimes.com/nation/inside.asp?xfile=/data/nationgeneral/2014/October/nationgeneral_October179.xml§ion=nationgeneral

RETOUR HAUT DE PAGE | WAM - NOUVELLES DE DERNIÈRE HEURE